Catégorie : Energie

Pénurie de carburant : Les pêcheurs de Soumbédioune à quai depuis presque un mois

Tension sur le carburant à Dakar, les pêcheurs en sont victimes. En effet, ils peinent à s’approvisionner en essence pirogue pour mener à bien leur activité. Selon eux, les rares bouteilles disponibles dans leur station ou dans les marchés noirs ont vu leur prix augmentés. Conséquence, ces acteurs sont à quai depuis presque un mois.
Oumy DIOP s’est rendu au quai de pêche de Soumbédioune



Invité : Ibrahima Fall, Secrétaire Général de l’Association des gérants de stations-services

Les gérants de station service pas responsables ni de près ni de loin de l’accentuation des tensions d’approvisionnement en hydrocarbure dans le pays. Le Secrétaire général de l’Association des Gérants de stations-services répond ainsi aux accusations de sur stockage effectué par les stations-services. Ibrahima Fall se veut clair leur besoin n’ont pas été augmenté.
Il est au téléphone de Mbayang COR



Invité : Sara Konaré, Secrétaire Général du Syndicat des travailleurs du pétrole et du gaz

Le gouvernement doit plus œuvrer pour la stabilisation des prix face à la tension notée dans la distribution du carburant. L’invite est de Sara Konaré. Le Secrétaire général du Syndicat national des travailleurs du pétrole et du gaz informe qu’une nouvelle hausse des prix qui pourrait découler de cette situation serait insoutenable pour le Sénégal. Il informe que la Société Africaine de Raffinage va reprendre incessamment ses activités comme l’a dit le ministre du pétrole et de l’énergie.
Sara KONARE est interrogé par Seynabou DIALLO



Invité : Massourang Sourang, Expert juridique et sûreté en aviation civile sur l’indisponibilité de kérosène

Depuis ce mercredi 20 avril à 12h, la Société de Manutention de Carburant Aviation (SMCADY) annonce pour deux semaines une indisponibilité de kérosène à l’AIBD. L’Etat aurait dû bloquer très tôt le ravitaillement du kérosène des avions des compagnies étrangères pour prévenir cette situation d’après l’Expert juridique et sûreté en aviation civile. Selon Masourang Sourang, ces tensions auront comme conséquences une hausse du prix du kérosène, une réduction du nombre de passagers chez les compagnies qui devront se ravitailler en cours de voyage. Elles entraineront également une hausse des coûts du transport et une réduction du nombre de vols à destination de Sénégal.
Masourang SOURANG est interrogé par Aminatou DIALLO



Invité : Mouamed Seck, Secrétaire Général de l’Association des Pétroliers du Sénégal (ASP)

Des tensions d’approvisionnement mais pas de pénurie de produits pétroliers. Le Secrétaire général de l’Association des Pétroliers du Sénégal confirme ainsi les déclarations du ministre du pétrole et des énergies. Mouhamed Seck explique cette tension par le rush des Sénégalais au niveau des stations services suite à une rumeur sur une rupture des produits pétroliers dans le pays.
Il est joint au téléphone de Mbayang COR



Rupture de produits pétroliers : Le ministre du pétrole et des énergies rassure

Le ministre du Pétrole et des Energies reconnait mardi des tensions dans l’approvisionnement en hydrocarbures en raison de la crise en Ukraine. Cependant Sophie Gladima Siby rassure que le pays n’est pas en rupture de produits pétroliers. Lors de sa rencontre avec le Groupement Professionnel de l’Industrie du Pétrole au Sénégal (GPP), elle signale qu’à l’heure actuelle, des précautions ont été prises », surtout concernant l’approvisionnement en kérosène.
Nous l’écoutons au micro de Seynabou Gaëlle DIOP



Tension internationale sur les hydrocarbures : Une pénurie de Kérosène annoncée à Dakar

La Société de Manutention de Carburants Aviation (SMCADY) annonce deux semaines d’indisponibilité de kérosène à compter de ce mercredi 20 avril à 12 heures. Une situation qui découle de la tension internationale sur les hydrocarbures, une des conséquences fâcheuses de l’intervention russe en Ukraine. Le secteur de l’aviation est donc le premier à être touché. Les autorités rassurent que toutes les mesures utiles et nécessaires ont été prises.
Mame NDIAYE pour plus de détails



20ème congrès de l’ASEA : Le compte à rebours a démarré

Du 14 au 21 juillet, Diamniadio va abriter le 20ème congrès de l’Association des Sociétés d’Electricité d’Afrique (ASEA). Au menu de cette rencontre, 3ème du genre au Sénégal, un forum spécial sur la gouvernance et les moyens de régler le déficit énergétique. L’accès à l’électricité à moindre coût est l’un des objectifs de cette rencontre selon le Conseiller du Président de la République, Boubacar Mbodj. Une cérémonie de lancement s’est tenue ce matin en prélude à cette rencontre.
Reportage Oumy Diop FALL



Centrale thermique de Malicounda : Les populations craignent des risques environnementaux

La Centrale thermique de Malicounda sise à Mbour, source de polémique. Pour cause de son fonctionnement en fuel, les populations de cette localité, inquiètes, craignent des risques environnementaux. Ces dernières qualifient les indemnisations trop faibles et pas consensuelles. D’une capacité de 120 mégawatts, les travaux de cette centrale financée à hauteur de 100 milliards de FCFA, en partenariat avec la Banque Africaine de Développement, sont achevés à 95%. Spécialistes, impactés, autorités locales, société civile et bailleurs de fonds reviennent sur la pertinence ou l’impact de cette infrastructure dans cette enquête réalisée par Mbayang COR



Rareté de la bonbonne de gaz : Le problème d’interchangeabilité à l’origine

Trouver une bonbonne de gaz s’avère difficile actuellement à Dakar. Cette situation est due à un problème d’interchangeabilité des bonbonnes de gaz entre les différents opérateurs et non à un manque de gaz. En effet, l’Union Nationale des Distributeurs de Gaz accuse Total qui détient un stock mort de plus de 2 mille bonbonnes de gaz en souffrance d’être à l’origine de cette situation. C’est la raison pour laquelle ses membres demandent un nouvel arbitrage de l’Etat pour le respect du principe de l’interchangeabilité.
Reportage Seynabou DIALLO