Mois : juin 2018

Mondial 2018 : Les maillots, brassards et autres se vendent comme de petits pains à Sandaga

Dans 24 heures, le Sénégal fera sa 1ère sortie au mondial Russie 2018. Conséquence, le décor a un peu changé au marché Sandaga où les boutiques et magasins sont à l’effigie des couleurs nationales. Maillots, brassards, drapeaux se vendent comme de petits pains, confirment les vendeurs. Les clients se disent prêts à acheter quelque soit le prix, histoire de soutenir les lions du Sénégal.

Reportage Aminatou DIALLO



Invité du jour : Alla Dieng Secrétaire permanent de l’UNACOIS et administrateur de Yessal Njaay

L’UNACOIS va lancer le 5 juillet prochain une plateforme Yessal Njaay incluant les acteurs économiques. Ce digital commercial a déjà enregistré 600 commerçants et plus de 2 mille produits. Cette plateforme, 1ère du genre, destinée aux acteurs économiques, va permettre de concurrencer les étrangers qui envahissement le secteur alimentaire en excluant les intermédiaires.

Alla DIENG Secrétaire permanent de l’UNACOIS et administrateur de Yessal Njaay que je vous propose d’écouter



Mondial 2018 : Les retombées financières de cet événement avec Abdoulaye Sakou Faye

La participation des lions à cette coupe du monde 2018 aura des retombées financières pour la Fédération Sénégalaise de Football. Les lions ont reçu 7 milliards comme primes de qualification. En cas de victoire à la finale, les lions empocheront 24 milliards FCFA. Les enjeux sont donc énormes pour nos représentants.
Je vous propose d’écouter Abdoulaye Sakou FAYE journaliste spécialiste du sport au téléphone avec Seynabou Gaelle DIONG



L’exploitation des deux gisements SNE et Grand Tortue rapportera 84 mille milliards de FCFA au Sénégal

150 milliards de dollars soit 84 mille milliards de FCFA sont les revenus que le Sénégal peut tirer de l’exploitation des deux gisements SNE et Grand Tortue, indique le DG de Petrosen. Pour Mamadou Faye, la part du Sénégal représente 52 à 66% des profits et les revenus de l’Etat se chiffrent à plus de 30 milliards de dollars US soit 16 mille milliards de FCFA pendant une trentaine d’années. Il s’exprimait en marge de la concertation nationale sur la gestion des recettes issues de l’exploitation du pétrole et du gaz.

Nous l’écoutons au micro de Christiane Claire GOMIS



Korité : 36 tonnes de produits impropres à la consommation saisies, selon Issa Wade

36 tonnes de produits impropres à la consommation d’une valeur de près de 120 millions ont été saisies. L’information émane d’Issa Wade. Le Chef de la Division Consommation et de la sécurité des consommateurs précise qu’il s’agit de plusieurs produits qui se conservent difficilement ou dont la date de péremption est très courte. Par ailleurs, il souligne que cette opération se fait à chaque approche des fêtes.

Il est au micro de Seynabou DIALLO

Kro



Gestion réussie des projets pétroliers : Me Mame Adama Guèye suggère un recours à l’expertise internationale

Venu prendre part à la concertation nationale sur la gestion des revenus du pétrole et du gaz, Me Mame Adama Guèye propose que les blocs pétroliers soient cédés par appel d’offre. Pour le candidat du mouvement Sénégal Bou Bess concernant le contrôle, il suggère le recours à l’expertise internationale afin d’avoir une gestion réussie des projets pétroliers.

Ecoutons-le



Veille de Korité : C’est une course contre la montre engagée par les tailleurs

En cette veille de fête, les tailleurs peaufinent les derniers ajustements sur les tenues des clients. Tenues africaines, getzner, brodé, les tailleurs veillent tard la nuit pour livrer à temps les commandes. Les tenues varient entre 15 mille et 17 mille. Faute d’argent, les tailleurs se trouvent dans l’obligation de baisser les prix.

Reportage Seynabou Gaëlle DIONG



Invité du jour : El Hadj Abdoulaye Seck, Chargé de Communication de Amnesty Sénégal

Participation oui, présence oui au COS/Petrogaz mais Amnesty Sénégal dégage toute conditionnalité à cela. Selon son Chargé de Communication, la Société Civile constitue un outil d’observation et d’alerte, principes qu’Amnesty va continuer à défendre en intégrant le COS/Petrogaz. El Hadj Abdoulaye Seck rappelle d’ailleurs que la Société Civile est présente dans beaucoup de structures.

Il est joint par Issa DIAL



Invité du jour : Meissa Babou, économiste-enseignant à l’UCAD sur la loi de finance rectificative

Le projet de loi de finance rectificative pour l’année 2018 a été adopté lundi en conseil des ministres. Ce projet sera transmis à l’assemblée nationale dans les meilleurs délais. Ce projet de loi intervient dans un contexte où l’Etat est acculé de tout bord par les créanciers et les collectivités locales. Qu’est-ce qu’une loi de finance rectificative ? Peut-elle prendre en charge toutes ces questions ?

Les réponses avec l’économiste Meissa BABOU



Sur un effectif de 24.715 enfants âgés de 5 à 17 ans, 20,8% travaillent dans le monde

Ils sont 215 millions d’enfants économiquement actifs dans le monde. Au Sénégal, leur participation s’est amplifiée. Selon les dernières enquêtes, sur un effectif de 24.715 enfants âgés de 5 à 17 ans, 20,8% travaillent. La journée mondiale de la lutte contre les pires formes de travail des enfants célébrée aujourd’hui, a été l’occasion pour les acteurs d’informer et de sensibiliser l’opinion pour une meilleure appropriation de cette lutte.

Reportage Seynabou Gaëlle DIONG