Jour : 9 août 2019

Tabaski 2019 : Les salons de coiffure refusent du monde

Pour cette fête de Tabaski, les coiffures adaptées à la canicule sont proposées aux clientes. Tresses, petite tête, coupe carrée, avec des prix variant entre 3.500 pour les enfants et 5.000 voire 10 mille francs pour les grands. Pour l’heure les salons ne désemplissent pas.

Seynabou Gaëlle DIONG

 



Non paiement de leurs indemnités depuis 2016 : Les impactés du marché Thiaroye menacent

Les commerçants établis au marché Thiaroye impactés du TER menacent d’aller à la Grande Mosquée de Dakar le jour de la Tabaski. Pour cause de non paiement de leurs indemnités depuis 2016. Une situation qui handicape leurs activités et impacte leur vie sociale.

Reportage Maty Sarr NIANG



Clôture du séminaire de formation des attachés parlementaires

Clôture hier du séminaire de formation des attachés parlementaires sur la protection et la valorisation de l’environnement dans la phase 2 du PSE. L’objectif de cette rencontre est de partager au sein du Réseau des attachés parlementaires, l’information pertinente sur la politique environnementale actuelle du Sénégal et ses ambitions dans le secteur. Les conclusions issues des travaux pourront contribuer à améliorer notre résilience face aux changements climatiques.

Reportage Christiane Claire GOMIS



Cérémonie de lancement de la 17ème édition de la FILDAK 2019

Du 21 au 26 novembre, Dakar va abriter la 17ème édition de la Foire Internationale du Livre et du matériel didactique. « Livre et Citoyenneté » est le thème choisi pour cette année en réponse aux diverses dérives sociales et un appel au sens du civisme et de la citoyenneté. Toutefois, les autorités exhortent les citoyens à acheter des livres pour que les hommes de lettre puissent vivre de leur art. La cérémonie officielle de lancement a eu lieu ce jeudi.

Compte rendu Sadio SYLLA



nvité du jour : Abdoulaye Diop, maire de Guinaw Rail Sud sur la journée mensuelle de propreté

Le maire de la commune de Guinaw Rail Sud se félicite de la recommandation du Chef de l’Etat relative à l’institution d’une journée mensuelle de propreté. Pour la réussite de ces journées, l’Etat doit céder la gestion des ordures ménagères aux communes, estime Abdoulaye Diop. Le Maire se dit engager en ce qui concerne les primes qui seront décernées aux communes les plus propres.

Il est au téléphone d’Aminatou DIALLO



Revue de Presse économique du 09/08/2019