Jour : 16 août 2019

L’ordonnance, une obligation à la vente de certains médicaments, selon les Sénégalais

Suite à l’incident qui a opposé le Commissaire Sangaré et le pharmacien Cheikhouna Gaye, les Sénégalais rencontrés sur l’avenue Cheikh Anta Diop sont unanimes, les médicaments doivent être vendus seulement après consultation médicale. Selon eux, les Sénégalais doivent avoir l’habitude d’aller à l’hôpital pour une prescription médicale avant de rallier les pharmacies. Cela éviterait pareille situation.

Reportage Maty Sarr NIANG



Agression de Cheikhouna Gaye : Le Syndicat des Pharmaciens dénonce et condamne

Le Syndicat des Pharmaciens Privés du Sénégal dénonce et condamne l’agression de leur confrère dans l’exercice de ses fonctions par des agents de la police des Parcelles Assainies. Face à cette situation, le Syndicat se dit prêt à accompagner leurs collègues dans toutes les actions qu’ils entreprennent dans cette affaire pour que force reste à la loi. Le Syndicat a tenu une déclaration ce matin dans leur siège.

Compte rendu Christiane Claire GOMIS



Les transferts de migrants sénégalais en 2017 estimés à 2.220 millions de dollars, selon le rapport de l’ANSD et de l’OIM

2.220 millions de dollars, c’est le montant des transferts de migrants sénégalais en 2017. L’information est contenue dans le rapport de l’ANSD et de l’OIM. Intitulé « Migration au Sénégal, profil national 2018 », ce rapport, 2ème du genre après celui de 2009, signale une hausse de la part de ces transferts dans le PIB et une prédominance de l’Europe occidentale dans les envois de fonds.

L’économie de ce rapport avec Mbayang COR



Invité du jour : Me Assane Dioma Ndiaye, Président de la Ligue Sénégalaise des Droits Humains

De 1.614 millions de dollars en 2013 à 2.220 millions en 2017. Le montant des transferts de la diaspora sénégalaise est plus important que l’aide au développement. Des allégations confirmées par les résultats de ce rapport selon le Président de la Ligue Sénégalaise des Droits Humains. Spécialiste en questions migratoires, Me Assane Dioma Ndiaye déplore la faiblesse de l’apport des Sénégalais de l’extérieur dans l’investissement économique.

Il est au téléphone de Mbayang COR



Revue de presse économique du 16/08/2019