Mois : juin 2020

COVID 19 et respect mesures barrières : Les véhicules 5 places limités à 4 passagers

Contrairement aux autres moyens de transport, les véhicules de 5 places sont désormais limités à 4 passagers, le chauffeur y compris. Une mesure prise par les autorités pour respecter la distanciation afin de lutter contre la propagation du COVID 19. Ce qui par contre impacte négativement le revenu des chauffeurs de taxis et particuliers.
Reportage Oumy DIOP



Invité du jour : Dr Mouhamed Lamine Ly, spécialiste en santé publique sur la situation de la COVID-19

Depuis le 2 mars, date à laquelle le premier cas de coronavirus a été signalé, 6698 personnes ont été contaminées dont 4341 guéris, 108 décédés et 2248 patients à être sous traitement. Des chiffres qui renseignent à suffisance sur la gravité de la situation et qui interpellent les autorités et la population sur l’urgence pour les premiers de réagir et sur la nécessité pour les seconds de s’impliquer davantage dans la lutte contre le covid 19. La parole du président est attendue cette semaine sur le sujet. De nouvelles mesures seront-elles prises pour freiner la propagation de la maladie ? Rien ne filtre pour le moment. Dr Mouhamed Lamine Ly, spécialiste en santé publique que nous avons joint sur le sujet, estime que la situation est préoccupante mais pas désespérée.
Entretien réalisé par Abdoulaye Sakou FAYE



Revue de presse économique du 29/06/2020



COVID 19 : Seuls 500 sur les 1 million de ménages ont reçu leur kit alimentaire, selon des membres du comité

41,4% des kits alimentaires sont distribués aux populations démunies. 3 mois après, la distribution de cette aide pose toujours problème, sur les 1 million de ménages qui doivent recevoir ces kits dans le cadre du plan de riposte de l’Etat face à la COVID 19, seules quelques 500 personnes ont reçu leur kit d’une valeur de 66 mille. Pour le comité de suivi, ce retard s’explique par le fait que certains produits n’étaient pas disponibles. Dans les régions, les denrées sont déjà stockées mais c’est la distribution qui pose problème.
Seynabou Gaëlle DIONG



Invité du jour : Ismaila Sow, Président du Conseil National de la Maison des Eleveurs

Une exonération de taxes jusqu’au 12 septembre et un fonds de 3 milliards, c’est l’appui du gouvernement aux éleveurs pour la Tabaski 2020. Bien que les points de vente ne soient pas encore érigés, le Président du Conseil National de la Maison des Eleveurs a estimé que dans ce contexte de pandémie, les éleveurs iront aux frontières du Mali, de la Mauritanie et du Niger acheter du bétail pour satisfaire la demande pour la Tabaski.
Ismaila SOW est joint par Seynabou DIALLO



Revue de presse économique du 26/06/2020



COVID 19 : Comment la récession se traduit-elle concrètement dans l’activité économique et sociale des pays?

La récession, c’est ce vers quoi nous allons si l’épidémie de COVID persiste, dit Macky Sall. Dans le monde, de nombreux pays vivent cette récession depuis plusieurs mois. Comment la récession se traduit-elle concrètement dans l’activité économique et sociale des pays qui la vivent?
Réponse de Mounirou KANE économiste chargé de programme Enda Cacid au micro d’Abdoulaye Sakou FAYE



Pélérinage 2020 : Les voyagistes privés sénégalais estiment le manque à gagner à des millions FCFA

Les 12 à 13 mille pèlerins sénégalais ne fouleront pas le sol de la Mecque cette année pour effectuer le Hajj. La nouvelle est donnée ce lundi par le royaume d’Arabie Saoudite qui n’autorise le pèlerinage que pour les résidents en raison de la propagation du covid 19. L’impact de cette décision est évalué à 10,6 milliards d’euros, soit le montant que le royaume perçoit en période de Hajj. Du coté des voyagistes privés sénégalais le manque à gagner cette année se chiffre à des millions de FCFA.
Reportage Seynabou Gaëlle DIONG



Invité du jour : Seydina Ndiaye, économiste sur l’impact de la COVID sur l’économie

Si la pandémie de la COVID 19 se poursuit, le Sénégal risque la récession économique. L’alerte est du Président de la république Macky Sall dans un entretien avec un quotidien britannique. Notre pays verra ainsi son taux de croissance annuel moyen de 6,5% tombé à 1%, a dit Macky Sall. Des prévisions très réalistes, selon l’économiste Seydina Ndiaye au micro d’Abdoulaye Sakou FAYE



Revue de presse économique du 24/06/2020