Mois : juillet 2020

L’excédant de lait européen sur le marché plombe le secteur, selon le Président de l’Association Nationale pour l’Intensification de la Production Laitière

Excédant de lait européen sur le marché sénégalais, une situation qui plombe le secteur selon le Président de l’Association Nationale pour l’Intensification de la Production Laitière. Mamadou Ba plaide pour la réglementation de l’importation du lait au profit des producteurs locaux pour juguler la situation.
Il est joint par Mbayang COR



Synthèse de l’étude « Evaluation des risques d’exposition à la contamination fécale en milieu urbain et périurbain » de l’IPAR

La consommation des légumes et fruits vendus dans les rues des communes de Wakhinane Nimzatt, Médina Gounass, SICAP-Liberté et Rufisque Est n’est pas sans risque. C’est ce que montre l’étude intitulée « Evaluation des risques d’exposition à la contamination fécale en milieu urbain et périurbain » réalisée par l’IPAR. Durant 60 jours, les enquêteurs ont fait des prélèvements qui ont été réalisés par l’Institut Pasteur. Cette enquête montre que ce sont les jeunes, notamment les garçons qui sont plus exposés à une contamination par les eaux usées des canalisations, des bassins et par le sol.
Synthèse de l’étude avec Sadio SYLLA



Invité du jour : Dr Seydina Ousmane Sène de l’IPAR sur l’étude sur les aliments contaminés

Les aliments achetés dans la rue sont infectés par des bactéries issues des matières fécales. C’est ce que montre une étude réalisée par l’Initiative Prospective Agricole et Rurale. Les quartiers touchés par ce phénomène sont SICAP, Wakhinane Nimzatt, Rufisque, entre autres. Selon Dr Seydina Ousmane Sène, coordonnateur de cette étude, ce phénomène touche 3 secteurs ; la santé, l’assainissement et l’éducation. Comme solution, ce membre de l’IPAR prône la certification des aliments selon des normes d’hygiène.
Nous l’écoutons au micro d’Aminatou DIALLO



Revue de presse économique du 27/07/2020



Impact de la COVID : La FAO octroie 230 millions à 3.000 familles éleveurs

Lancement hier de l’initiative dénommée Assistance d’urgence pour renforcer la résilience des éleveurs pastoraux impactés par la COVID 19. Ce projet d’un budget de plus de 230 millions cible 3.000 familles d’éleveurs transhumants et vise à améliorer le pouvoir d’achat, le moyens de subsistance et les conditions nutritionnelles d’éleveurs vulnérables grâce à un transfert monétaire ou cash. A travers cette initiative, la FAO met à la disposition de chaque famille, un montant de 50.000 francs pour l’achat d’un kit alimentaire et d’aliments de bétails.
Anna Louise SARR



Invité du jour : Aminata Sall Diallo, Coordonnatrice du Programme National de Lutte contre les Hépatites

Célébration ce 28 juillet de la journée mondiale de lutte contre les hépatites. Au Sénégal, le nombre de personnes atteintes de cette maladie a diminué. De 17% en 1999, le taux de prévalence est de 9% en 2020, a indiqué la Coordonnatrice du Programme National de Lutte contre les Hépatites. Selon Pr Aminata Sall Diallo, ce résultat est obtenu grâce au taux de couverture vaccinale estimé à plus de 90% et au coût du traitement qui est de 5 mille francs par mois et par malade.
Suivons les explications de Aminatou Sall DIALLO au téléphone de Aminatou DIALLO



Biir Marché : Bourses, Taux De Change, Chronique Des Matières Premières, Appels D’offre



Revue de presse économique du 28/07/20



Invité du jour : Oumar CISSE, Directeur exécutif de l’ACIS sur la vente des sachets en plastique

L’Association des Commerçants et Industriels du Sénégal (ACIS) dénoncent le manque de concertation avec les commerçants concernant l’application de la loi sur la vente des sachets en plastique. Les commerçants disent ne pas être contre la loi mais s’offusquent de la manière dont elle s’applique. Pour tenter de sauver les 700 entreprises et les 3 mille emplois directs, les commerçants proposent au ministre le recyclage et le ramassage des sachets en plastique en plus d’une taxation sur le produit.
Oumar CISSE Directeur exécutif de l’ACIS est au téléphone de Seynabou Gaelle DIONG



Revue de presse économique du 23/07/20