Jour : 9 juillet 2020

L’accès au financement, un frein au développement de certaines start up

L’accès au financement freine le développement de certaines start up. C’est le cas de Nathalie Manga entrepreneure qui gère une start up informelle dans l’agroalimentaire et la mode. Aujourd’hui, cette entrepreneure qui roule sur fonds propre espère l’aide de l’Etat pour développer ses activités.
Nathalie MANGA est au téléphone de Seynabou Gaelle DIONG



Invité du jour : Oumar Diallo, Coordonateur de Sen Start up

Dakar compte actuellement 450 start up et une formation est prévue pour 350 start up nouvellement créées. Cette dynamique place la capitale à la 9ème place des villes africaines francophones où l’environnement devient propice pour le développement des start up. La Délégation à l’Entrepreneuriat Rapide, qui en est pour beaucoup à cet accroissement, a déjà formé et financé 100 start up. Le Coordonateur de Sen Start up se félicite également de la création de la loi sur les start up qui encourage et donne libre cours aux entrepreneurs.
Oumar DIALLO est joint par Seynabou Gaëlle DIONG



Revue de presse économique du 08/07/20



Décongestionnement de Dakar : Un expert préconise une bonne politique de décentralisation.Nabou.07/07

Dakar étouffe ; pour son décongestionnement, Chérif Diagne estime qu’on assiste à des incohérences dans ces choix opérés. Pire, l’expert en décentralisation d’ajouter que le véritable problème réside dans la planification stratégique. Comme solution, il préconise une bonne politique de décentralisation combinée à l’aménagement du territoire et les politiques économiques.
Reportage Seynabou DIALLO