Jour : 23 juillet 2020

Tabaski : Le Chef du Service régional de commerce de Kaolack craint une flambée des prix des denrées

Risque de flambée des prix à la consommation. A Kaolack, les autorités attendent toujours l’arrêté ministériel relatif au contrôle des prix de l’oignon. A quelques jours de la fête du mouton, l’oignon est vendu entre 500 et 600 francs laissant présager une hausse de la denrée, alerte le Chef du Service régional du commerce de Kaolack.
Seydou Nourou BARRO que nous écoutons au téléphone de Issa DIAL



Invité du jour : Abdou Sané, Environnementaliste sur l’insalubrité à Dakar

L’insalubrité on en parle. Il suffit d’une petite pluie pour que la capitale sénégalaise soit sens dessus-dessous. Ce matin, de nombreux dakarois ont eu du mal à rejoindre à temps leur lieu de destination, la faute à des embouteillages encore plus nombreux suite à la pluie d’hier soir. Même les piétons ont eu du mal à se déplacer à cause de la chaussée remplie d’eau. Ajouté à cela, l’occupation irrégulière des voies piétonnes par les marchands et autres tabliers.
Bref, le visage que présente la capitale sénégalaise en période d’hivernage est peu reluisant. Pourquoi Dakar est-il aussi sale particulièrement en période d’hivernage ?
Abdou SANE Environnementaliste Président de l’Association Africaine de prévention des risques de catastrophes joint au téléphone par Abdoulaye Sakou FAYE



Revue de presse économique du 22/07/20