Jour : 3 septembre 2020

Arrêté du Gouverneur de Dakar : Gora Khouma déplore le manque d’infrastructures routières dédiées aux gros porteurs

L’Union des Routiers se désole de l’arrêté du gouverneur de Dakar interdisant la circulation des véhicules de transports de plus de 3 tonnes entre 16 et 20h. Gora Khouma déplore le manque d’infrastructures routières notamment des parkings dédiés aux gros porteurs. Il dénonce également le flou autour de l’article 4 qui régit les transports terrestres.
Gora KHOUMA est interrogé par Issa DIAL



Pierre Madioum, Chef du service régional du commerce de Kolda sur le point du marché local

Point marché local ; à Kolda, le gouverneur prépare l’incinération des produits impropres à la consommation. Révélation faite par le Chef du service régional du commerce de la région dans l’émission Biir marché. Pierre Madioum a également fait le point sur l’urbanisation du marché de Kolda.
Nous l’écoutons au micro de Issa DIAL



Hausse du prix de la viande : La situation va revenir à la normale d’ici deux semaines, selon Mamadou D. Fall

La transhumance du bétail en cette période hivernale, la fête de Tamkharit mais surtout la crise au Mali justifient la hausse du prix du kilogramme de viande de bœuf, dixit Mamadou Doudou Fall. Le Président de l’Association des Professionnels de la viande et du bétail d’ajouter que la situation va revenir à la normal d’ici deux semaines.
Il est joint par Seynabou DIALLO



Hausse du prix de la viande : L’arbitrage de l’Etat demandé par les bouchers du marché Champ de Course

La viande connait une hausse. Le prix du kilogramme varie de 2.800 à 3.200 francs pour la viande de bœuf et de 2.800 à 3.500 francs pour celle du mouton dans presque tous les marchés. Face à la situation, les bouchers du marché des Champs de Course demandent l’arbitrage de l’Etat.
Reportage Ndèye Anta NDIAYE



Invité du jour : Boubacar Savaly, Président du Syndicat d’initiative et de tourisme de Thiès/Diourbel

Le tourisme balnéaire enregistre un taux d’occupation quasi nul. Depuis mars, les réceptifs hôteliers sont à l’agonie avec un taux de réservation qui avoisine le zéro pourcent. Le tourisme résidentiel, quant à lui, est à 50% du taux d’occupation les weekends et de 5 à 10% les semaines, nous dit Boubacar Sabaly. Pour le Président du Syndicat d’initiative et du tourisme de Thiès/Diourbel, la relance se fera avec l’ouverture des frontières aériennes. Toutefois, il travaille avec les tours operators pour un retour rapide des touristes.
Boubacar SABALY est au téléphone de Seynabou Gaelle DIONG



Revue de Presse Economique du 02/09/20