Jour : 9 septembre 2020

Invité du jour : Ababacar Fall, SG du GRADEC sur les 10 milliards du plan d’urgence

Le débat sur la bonne gouvernance et la transparence dans la gestion des ressources publiques posé encore une fois. Après le plan concernant les 750 milliards du plan décennal pour lutter contre les inondations, les 10 milliards du plan d’urgence suscite des réactions de la part de la société civile. Le Secrétaire général du GRADEC (Groupe de Recherche d’appui Conseil pour la démocratie participative et la gouvernance) plaide pour un audit même concernant le matériel acquis jusque-là dans le cadre du plan décennal.
Ababacar FALL que nous écoutons au téléphone de Mbayang COR



Invité : El Hadj Alassane Diallo, Chargé de communication de l’ADM sur le PROGEP initié en 2012

Le Projet de Gestion des Eaux Pluviales et d’adaptation au changement climatique (PROGEP), initié depuis 2012, une aubaine pour les populations de Guédiawaye et de Pikine. Une affirmation du Chargé de communication à l’Agence Municipale de Dakar. El Hadj Alassane Diallo a aussi vanté l’expertise locale de ce projet évalué à environ 64 milliards FCFA entièrement mis en exécution.
Nous l’écoutons au micro d’Oumy DIOP



Invité : Cheikh Seck, Président de ASKIR sur la journée mondiale de la kinésithérapie

Journée mondiale de la kinésithérapie, une célébration timide au Sénégal. Le Président de l’Association des Kinésithérapeutes et Rééducateurs souligne les manquements du sous-secteur de la santé. En dépit des recommandations de la CEDEAO, notre pays tarde dans la mise en œuvre des mesures. Conséquence, le Sénégal a moins de 60 techniciens, a déclaré Cheikh Seck au micro de Issa DIAL



Invité : El Hadj Ibrahima Sall, économiste sur les inondations au Sénégal

Les inondations de cette année s’expliquent moins par un problème de planification et d’aménagement du territoire mais plutôt par les changements climatiques. C’est du moins la conviction du Président de la Commission d’évaluation et de suivi des politiques et programmes publics. El Hadj Ibrahima Sall plaide toutefois pour l’exécution du plan national d’aménagement du territoire pour juguler ce genre de situation.
El Hadj Ibrahima SALL est au téléphone de Mbayang COR



Revue de Presse Economique du 08/09/20



6 ans après la création de ARC : Le nouveau directeur tire un bilan satisfaisant

Aider les pays africains à bien anticiper et gérer les catastrophes naturelles, tel est l’objectif que s’est fixé le groupe African Risk Capacity (ARC). Le nouveau Directeur juge le bilan de son prédécesseur satisfaisant. En effet, sur les 62 contrats d’assurance signés depuis 2014 par les membres, le Sénégal a bénéficié des 7 évalués à plus de 20 milliards FCFA, selon Ibrahima Cheikh Diong. D’ici 2021, un nouveau produit en gestation est prévu pour lutter contre les inondations.
Ibrahima Cheikh DIONG au micro d’Oumy DIOP



Seydou Ndiaye, membre du Forum Social Sénégalais sur le plan d’urgence de 10 milliards

Sur les 10 milliards du plan d’urgence consacrés aux inondations, les 3 seront accordés aux populations par transfert cash. Une bonne initiative d’après Seydou Ndiaye membre du Forum Social Sénégalais. C’est un moyen de protection sociale comparé à la distribution des vivres généralement utilisé par le gouvernement à pareil cas. Toutefois, un bon ciblage est de mise pour que l’aide arrive aux impactés.
Seydou NDIAYE répond au téléphone de Mbayang COR



Inondations au Sénégal : Pr Amadou Thierno Gaye, spécialiste du climat explique les raisons

Les inondations notées dernièrement au Sénégal résultent de dérèglement climatique, selon le Président Macky Sall. Un avis que partage le spécialiste du climat. Le Pr Amadou Thierno Gaye révèle par ailleurs que ce dérèglement climatique se traduit par le développement des extrêmes de sécheresse ou de pluies de plus en plus intenses et fréquents. Comme solution, il prône une adaptation qui passera par la mise en place d’infrastructures de drainage des eaux.
Nous l’écoutons au micro d’Aminatou DIALLO



Mouhamed Bassoum, Coordonnateur FEPROBA sur les impacts des inondations dans le Bassin

En Casamance, le volume important des eaux pose également problème aux riziculteurs. Dans le Bassin de l’Anambé, les parcelles sont inondées, selon le Coordonnateur de la Fédération des Producteurs. A cause de cette situation, l’objectif national de production en riz fluvial va enregistrer cette année une baisse, a indiqué Mouhamed Bassoum.
Nous l’écoutons au micro de Issa DIAL



Babacar Mbaye Ngaraf, Président de la SAABA sur le budget du plan ORSEC

Plan d’organisation des secours, la Synergie des Acteurs pour l’Assainissement de la Banlieue alerte sur la gestion du budget. Une enveloppe de 10 milliards est annoncée par le Chef de l’Etat pour apporter une assistance urgente aux victimes des inondations. Babacar Mbaye Ngaraf Président de la Synergie au micro de Biir Marché.
Nous l’écoutons