Jour : 7 novembre 2020

Immigration clandestine : Des jeunes sénégalais s’engagent dans la lutte

Recrudescence de l’immigration clandestine, des causes sociales mais surtout économiques. Dans un contexte de crise sanitaire, de plus en plus de jeunes tentent l’aventure périlleuse de migrer vers l’Europe par voie maritime pour des raisons économiques. Plusieurs organisations notamment le collège des jeunes du CNCR ou encore le Village du Migrant proposent des solutions pour lutter contre ce fléau.
Plus de détails dans ce reportage signé Mbayang COR



Invité : Khalil Ndiaye, Président du RENAPTA sur leur différend avec Wari

Le RENAPTA sollicite l’arbitrage de l’Etat dans le différend qui l’oppose à Wari. Ses membres accusent ce réseau de transfert d’argent de pratiques frauduleuses dans les transactions. Conséquence, le RENAPTA a décidé d’ester en justice le réseau Wari. Son Président, Khalil Ndiaye, de signaler que des milliards sont en souffrance dans le réseau Wari.
Nous l’écoutons au micro d’Issa DIAL



Invité du jour : Mamadou Diop Thioune, porte-parole Interprofession de la pêche artisanale

Le secteur de la pêche, grand pourvoyeur d’immigrants clandestins. Situation qui nous pousse à nous interroger sur l’implication de ces acteurs dans la recrudescence de l’immigration clandestine constatée ces derniers jours. Les concernés balaient toute responsabilité dans cette situation. Le porte-parole de l’interprofession de la pêche artisanale parle plutôt de rumeur et d’accusations non fondées. D’ailleurs, Mamadou Diop Thioune condamne ceux qui s’adonnent à cette pratique. Avant d’ajouter que la plupart de ces candidats ne sont pas des pêcheurs. Par conséquent, il ne peut y avoir d’incidents sur leur activité.
Il réagit au téléphone de Mbayang COR



Revue de Presse Economique du 06/11/20