Jour : 4 février 2021

Trafic de bois et braconnage : Plus de 667 millions collectés sur des contentieux au Sénégal

Le Sénégal toujours en proie au trafic de bois et de braconnage à outrance. Rien qu’en 2020, 1446 procès verbaux et plus de 667 millions de FCFA ont été collectés sur des contentieux. Une recrudescence de la déforestation et du braconnage qui s’explique par la complicité de pays frontaliers du Sénégal et surtout le manque d’équipements des forces de défense. D’où l’appel aux populations autochtones à la dénonciation des trafiquants.
Dossier signé Sadio SYLLA



Invité du jour : Idrissa Ndiaye, membre de l’Ordre des Architectes du Sénégal

Les drames dans les BTP sont essentiellement causés par la mauvaise qualité des matériaux de construction et l’anarchie dans le secteur. C’est la conviction de l’Ordre des Architectes. Selon ces professionnels, l’Etat et les populations font fi des normes. Idrissa Ndiaye de dénoncer également l’accès difficile à la commande publique sous fond de lobbying du privé étranger.
Idrissa NDIAYE est joint par Sadio SYLLA



Revue de Presse Economique du 03/02/21