Jour : 5 février 2021

Un plan de relance des acteurs de la musique a vu le jour, selon le Président de l’AMS

L’économie de la culture, une préoccupation pour toutes les parties du secteur. Toutefois, des blocages relatifs au recensement des artistes freinent l’avancée du processus. Un plan de relance des acteurs de la musique a vu le jour pour les 5 prochaines années, selon Daniel Gomes. Le Président de l’Association des Métiers de la Musique (AMS) a aussi abordé le statut de l’artiste.
Il est au téléphone avec Issa DIAL



Une enveloppe de 60 milliards de dollars annoncée pour accompagner les entreprises, selon Mahi Kane

Présence américaine en Afrique, une enveloppe de 60 milliards de dollars annoncée pour accompagner les entreprises, explique le Président de la Chambre américaine à Dakar. Cette stratégie vise à réduire l’avancée de la Chine en Afrique, a soutenu Mahi Kane qui revient également sur l’accord AGOA.
Il intervenait dans l’émission Biir Marché avec Issa DIAL



Alla Dieng, Directeur exécutif de l’Unacois Yessal sur la commercialisation de l’oignon

Les producteurs locaux ne peuvent satisfaire la demande nationale que de trois à six mois. Le Directeur exécutif de l’Unacois Yessal n’est pas contre la commercialisation de l’oignon importé et local en même temps. Alla Dieng soutient que les importations sont encore nécessaires et permettent aux consommateurs d’avoir plus de choix.
Nous l’écoutons au téléphone avec Seynabou Gaëlle DIONG



Invité du jour : Boubacar Sall, Président de l’Interprofession Oignon du Sénégal (IPOS)

L’oignon local sera sur le marché à partir du 15 février prochain. L’Interprofession Oignon du Sénégal (IPOS), qui donne l’information, alerte les autorités en charge de réguler le marché sur un éventuel stockage de 2 mille tonnes d’oignon importé qui seraient au Port de Dakar. Cette année, le collège table sur une production de plus de 480.000 tonnes. Le président Boubacar Sall garantit un bon approvisionnement du marché et un prix fixé à 300 francs.
Il est interrogé par Seynabou Gaëlle DIONG



Revue de Presse Economique du 04/02/2021



Invité : El Hadj Malick Youm, SG adjoint du Saems/Cusems sur le réaménagement des heures de cours

L’Inspection d’Académie de Dakar réaménage le calendrier scolaire. Cette mesure prise par l’inspectrice d’académie tente de briser la chaine de contamination en milieu scolaire. Désormais, plus de classes les après-midis. Une approche pas bien pensée, soutient le SG adjoint du Saems/Cusems. Selon El Hadj Malick Youm, le protocole sanitaire doit être révisé car la dotation en masque et savon n’a pas été respecté dans beaucoup d’écoles. Il martèle que la révision du protocole permettra de renforcer les nombres de tables-bancs dans les écoles.
El Hadj Malick YOUM est joint par Seynabou Gaëlle DIONG



Travaux d’assainissement, BRT : Les activités des commerçants tournent au ralenti

Les chantiers routiers et d’assainissement de l’Etat indisposent bon nombre de Dakarois. Certains d’entre eux rencontrés à proximité des travaux du BRT dénoncent l’impact sur la clientèle qui se fait rare. Cependant, à la Médina, les populations s’accommodent bien aux travaux d’assainissement en cours même s’il est difficile de vivre avec des eaux usées et nauséabondes. Toutefois, les populations en appel au respect des délais d’exécution.
Reportage Sadio SYLLA