Mois : mars 2021

209,5 milliards FCFA de la Banque Mondiale pour renforcer le pastoralisme au Sahel

La Banque Mondiale, à travers l’Association Internationale de développement (IDA), a débloqué ce 30 mars 2021 une somme conséquente de 375 millions de dollars, soit 209,5 milliards FCFA, destinée au renforcement de la productivité et de la résilience des systèmes pastoraux au Sahel. Ce nouveau financement accordé par la Banque Mondiale et qui correspond au déploiement de la phase 2 du Projet Régional d’Appui au Pastoralisme au Sahel (PRAPS-2), fait suite aux résultats probants enregistrés durant la première phase du projet, lancée sur la période 2015-2020.
Les détails avec vous Seynabou Gaëlle DIONG



Invité du jour : Dr Moustapha Thiam, Chef du projet d’appui au pastoralisme dans le nord

PRAPS-2, ce projet soutient la filière face aux difficultés liées au Covid-19 selon le Chef du projet d’appui au pastoralisme dans le nord. Il améliore les chaînes de valeur de l’élevage et facilite le commerce de bétail, ajoute Dr Moustapha Thiam. Grâce à l’appui financier du PRAPS 2, les compétences commerciales et de transformation des femmes sont renforcées.
Dr Moustapha THIAM joint par Seynabou Gaëlle DIONG



Revue de Presse Economique du 31/03/2021



Maguette Sène, Maire de Malicounda sur le Centre de formation en tourisme et hotellerie à Nianing

Inauguration à Nianing d’un Centre de formation en tourisme et hôtellerie. D’un coût global de 60 millions de francs CFA, le centre a été mis en place par la commune de Malicounda. L’édile de la ville a signé une convention de partenariat avec l’Ecole nationale de formation hôtelière et touristique Cheikh-Amala-Sy de Dakar afin de permettre aux étudiants de se présenter aux examens d’Etat, au terme de leur formation. Actuellement, 200 étudiants sont en formation dans les différents métiers du tourisme et de l’hôtellerie a indiqué le Maire.
Ecoutons Maguette SENE intervenant ce matin dans l’émission Biir Marche



Situation du marché : Pas de rupture de stock, ni de tension, selon le Service commerce de Dakar

Toujours dans le même sillage, à moins de deux semaines du ramadan, l’approvisionnement du marché en denrées de première nécessité se déroule normalement. Il n’y a pas de tension dans les marchés encore moins de rupture de stock, soutient Serigne Diaw. Pour ce qui concerne l’oignon, il y a même une saturation des marchés de consommation causant une forte baisse du prix au producteur et des pertes post récolte importantes.
Serigne DIAW que nous écoutons



Approvisionnement du marché en sucre : Le Chef du Service régional de commerce de Dakar rassure

En perspective des fêtes de Pâques, la quantité du sucre sur le marché est satisfaisante. A en croire, le Chef du Service régional du commerce de Dakar, la Compagnie Sucrière Sénégalaise est capable de répondre à la demande de 15 à 20 mille tonnes de consommation durant la période du Ramadan.
Serigne DIAW joint par Seynabou Gaëlle DIONG



Invité du jour : Alla Dieng, Directeur exécutif de l’Unacois Yessal sur l’approvisionnement du marché

Que les consommateurs soient rassurés de l’approvisionnement correct du sucre, de l’huile et du pain de singe en vue des fêtes de Pâque et du mois de ramadan. L’assurance est du Directeur exécutif de l’Unacois Yessal qui maintient que comparée à l’année dernière celle-ci sera mieux fournie. Un partenariat formel est même signé avec la Compagnie Sucrière Sénégalaise pour faciliter l’achat du sucre par les commerçants.
Alla DIENG est interrogé par Seynabou Gaëlle DIONG



Revue de Presse Economique du 30/03/2021



LE JOURNAL DE 13H ISSA DIAL DU 30 MARS 2021



LE JOURNAL DU MONDE SEYNABOU DIALLO DU 30 MARS 2021