Mois : avril 2021

Relance de l’économie sénégalaise : Moustapha Tall pour une tenue des assises

A situation exceptionnelle, solutions exceptionnelles. Pour une relance de l’économie au Sénégal, Moustapha Tall préconise la tenue des assises de l’économie au Sénégal. Dans sa dynamique, l’opérateur économique n’écarte pas la mise en place d’une loi martiale face à la problématique du développement.
Je vous propose de l’écouter



Revue de Presse Economique du 13/04/2021



LE JOURNAL DE 13H MAME NDIOUGA NDIAYE DU 13 AVRIL 2021



LE JOURNAL DU MONDE SEYNABOU DIALLO DU 13 AVRIL 2021



MAGAZINE BIIR MARCHE DU 13 AVRIL 2021, ISSA DIAL



Marché Ramadan : Approvisionnement correct, hausse sur l’huile et la pomme de terre

En cette veille de Ramadan, le marché est bien approvisionné en denrées de première nécessité. C’est le constat fait au marché Tilène où commerçants et consommateurs sont unanimes : les produits sont disponibles à des prix accessibles. Cependant, l’huile raffinée et la pomme de terre ont connu une hausse ; la bouteille de 20l qui coutait 14 mille s’échange à 21.500 francs.
Reportage Sadio SYLLA



Invité du jour : Moussa Niang, Président du Conseil National des Artisans du Sénégal

Donner en exemple les artisans qui sont des success stories pour pousser les autres à migrer vers les micros entreprises performantes. Le Président du Conseil National des Artisans du Sénégal soutient qu’il faut réfléchir sur un accompagnement adéquat en dotant les artisans des espaces de production et de services aux normes. Pour Moussa Niang, le secteur de l’artisanat peut participer à la création de richesses et élargir l’assiette fiscale. Toute la réforme des chambres des métiers est un préalable pour sortir le secteur de ses difficultés.
Moussa NIANG joint par Seynabou Gaëlle DIONG



Invité : Serigne Diaw, Chef du Service régional du commerce de Dakar sur la suspension de vente d’oignon

Suspension de vente d’oignon dans les grands marchés de Dakar pour la 2ème fois. La saturation du marché de consommation courante en est la cause. Une situation qui a entrainé la baisse des prix au producteur et des pertes post récolte, selon Serigne Diaw. Pour le Chef du service régional de commerce de Dakar, l’oignon comme la pomme de terre sont des denrées qui sont libres et qui peuvent aller jusqu’à 500 francs le Kg. Toutefois, la tutelle peut le faire rentrer dans le régime de fixation autoritaire si le besoin se fait sentir, a-t-il ajouté.
Serigne DIAW est interrogé par Seynabou DIALLO



Revue de Presse Economique du 12/04/2021



Invité du jour : Gora Khouma, SG de l’Union des Routiers sur l’impact du blocus Sénégal-Guinée

L’impact du blocus à la frontière sénégalo-guinéenne est incommensurable, nous dit le SG de l’Union des Routiers du Sénégal. Gora Khouma se félicite de la solution provisoire trouvée par le ministre permettant aux transporteurs de décharger leurs marchandises à la frontière, à Kalifourou. Toutefois, il souhaite la réouverture de la frontière entre les deux pays pour permettre aux Sénégalais bloqués en Guinée de rentrer chez eux, vice versa.
Ecoutons Gora KHOUMA au téléphone de Mbayang COR