Jour : 14 juillet 2021

Commerce : L’Association des Commerçants et Industriels du Sénégal étale les maux du secteur

Difficultés dans le secteur du commerce. Elles ont pour noms : hausse du coût du fret, retard des conteneurs, des frais portuaires, concurrence étrangère déloyale entre autres. Pour dénoncer cette situation jugée chaotique, les membres de l’Association des Commerçants et Industriels du Sénégal ont fait face à la presse. Ils alertent mais aussi exigent la tenue d’un conseil interministériel dédié à ce secteur d’activité. L’ACIS menace toutefois de passer à la vitesse supérieure si rien n’est fait par les autorités en charge à savoir le ministre du commerce ; celui de la pêche et de l’économie maritime ; le Port et le COSEC.
Reportage OUMY DIOP



Invité : El Hadj Mansour Samb, économiste sur la transparence budgétaire

Le Sénégal pas bien classé dans le dernier rapport sur la transparence budgétaire éditions 2021 du département américain. Selon le rapport, le Sénégal n’a réalisé aucun progrès considérable. L’économiste Mansour Samb revient sur les trois règles qui régissent la transparence budgétaire à savoir le contrôle législatif, le contrôle juridictionnel et le contrôle citoyen. Cependant, il suggère de revoir le système afin de permettre aux citoyens de contrôler le budget.
Mansour SAMB est interrogé par Seynabou Gaëlle DIONG



Revue de Presse Economique du 14/07/2021