La longue pause pluviométrique a fortement impacté la campagne agricole, selon le porte-parole du CNCR. Sidy Ba de préciser que cette situation inquiète les agriculteurs qui voient leurs plantes flétrir et les tapis herbacés menacés. Il plaide pour l’accélération de la politique de maitrise de l’eau, seule alternative. Pour l’heure, les agriculteurs privilégient les cultures à cycle court.
Il est joint au téléphone par Aminatou DIALLO