Jour : 6 septembre 2021

Tamba : Etudiants et élèves s’adonnent aux petits commerces pour subvenir aux besoins

À Tambacounda, les vacances riment avec petits boulots et travaux champêtres pour beaucoup de jeunes notamment les élèves et étudiants. Selon ces derniers, les activités lucratives leur permettent de payer leur inscription et soutenir les parents en cette période de pandémie.
À Tambacounda, c’est un micro-trottoir réalisé par Sadio SYLLA



Filière mangue : Production record cette année, plus de 20 mille tonnes exportées

Production record pour la présente campagne de la mangue. Plus de 20 mille tonnes de mangue « kent » exportées, selon Moda Guèye, Expert technique au niveau de la Fondation Origine Sénégal/Fruits et Légumes. Cependant, entre la production et l’exportation il y a du chemin. En cette période, la mouche des fruits et la pluie font que la qualité intrinsèque de la mangue diminue. Conséquence, l’exportation a été arrêtée depuis le 15 aout.
Moda GUEYE au téléphone de Seynabou DIALLO



Sénégal : Levée de 55 milliards CFA sur le marché régional des titres publics de l’UMOA

L’Etat du Sénégal, à travers la Direction générale de la Comptabilité publique et du Trésor, a levé vendredi 55 milliards de francs CFA sur le marché régional des titres publics de l’UMOA, au terme d’une émission par adjudication d’obligations assimilables du Trésor de maturité 5 et 7 ans. Cette intervention, qui s’inscrit dans le cadre des Obligations de relance (ODR), a été réalisée avec la collaboration de l’Agence UMOA-Titres et de la BCEAO, la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest.
Mame NDIAYE pour plus de détails



Homologation des prix : C’est l’incompréhension chez les commerçants

Quelques jours après la sortie de l’arrêté ministériel réduisant les prix de certaines denrées de première nécessité comme le riz, le sucre et l’huile, dans les marchés, c’est l’incompréhension chez les commerçants. Si certains s’alignent sur les nouveaux prix, d’autres attendent d’écouler la marchandise achetée durant la période de la flambée des prix. Ces même commerçants fustigent le double langage des autorités car, en réalité, disent-ils, tous les produits de première nécessité ont vu leurs prix augmentés.
Reportage Seynabou Gaëlle DIONG



« Tout commerçant ne respectant pas les prix doit être soumis à des sanctions »

Pour maintenir stables les prix, il faut respecter l’affichage des denrées homologuées. L’assurance est du vice-président de l’ASCOSEN. Selon Momath Cissé, tout commerçant qui ne respecte pas les prix doit être soumis à des sanctions. Par ailleurs, il a estimé que le consommateur doit être son propre contrôleur face à ces commerçants véreux.
Momath CISSE au téléphone de Seynabou DIALLO



Invité du jour : Oumar Cissé, Directeur exécutif de l’ACIS sur l’homologation des prix des denrées

Le ministère du commerce a sorti un communiqué où certains prix ont été homologués. Il s’agit du sucre, de l’huile, du pain et du gaz butane. Selon l’Association des Commerçants et Industriels du Sénégal, cette décision est arbitraire dans la mesure où il fallait faire une étude des stocks disponibles avant la baisse des taxes. Son Directeur exécutif estime qu’il sera difficile d’appliquer ces nouveaux prix sur le marché même affichés. Oumar Cissé d’ajouter qu’aucun commerçant ne veut vendre à perte.
Il est joint au téléphone par Seynabou DIALLO



Revue de Presse Economique du 06/09/21