Mois : mai 2022

Menace d’exportation du cajou par voie terrestre : Le Président de l’Interprofession appelle au calme

A partir du 2 juin prochain, les opérateurs économiques de la filière cajou menacent de transporter la noix de cajou par voie terrestre. A l’origine de cette situation, l’incapacité du COSAMA à mettre à leur disposition des bateaux pour l’exportation des noix de cajou par voie maritime comme proposée par le ministère du commerce. L’Interprofession de la filière cajou s’oppose à cette décision. Boubacar Konta, leur Président, demande à ses camarades à faire preuve de patience car des négociations sont en cours pour trouver des solutions à ce problème. Toutefois, il estime que le cas contraire aurait des conséquences sur l’atteinte de leur objectif pour cette campagne de commercialisation débutée il y a trois semaines.
Nous l’écoutons au téléphone de Anna Louise SARR



Journée sans tabac : L’application de la loi 2016 fait toujours défaut au Sénégal

Célébration aujourd’hui de la journée mondiale sans tabac. En dépit de la loi 2016 interdisant de fumer dans les lieux publics et demandant l’apposition d’images chocs sur les méfaits de l’usage du tabac et l’augmentation du prix de la cigarette. Force est de constater que son application fait toujours défaut. En atteste la vente qui reste toujours florissante et l’interdiction de fumer en public qui est bafouée.
Reportage Abdoul Aziz NDIANE



Tambacounda : Les paysans attendent avec impatience le démarrage de l’hivernage

À Tambacounda, les paysans n’attendent que l’installation définitive de l’hivernage prévu dans la première décade de juin pour semer les champs. En attendant, ils dénoncent le fait que les gros producteurs qui ont plus de moyens bénéficient plus des semences et intrants. Ces agriculteurs pointent également du doigt l’accaparement du matériel par les privés au détriment de l’agriculture familiale. Toutefois, ils plaident pour plus de soutien et un meilleur suivi des moyens alloués par l’Etat à la campagne agricole.
À Tambacounda c’est un reportage de Sadio SYLLA



Invité : Djibril Wellé, Sécrétaire Général de la Ligue Sénégalaise de Lutte contre le Tabac

Avec l’avènement de la chicha et de la cigarette électronique, plus de 3% des filles et 20% des garçons âgés de 10 à 15 ans s’adonnent à la cigarette, selon une étude pilotée par la Ligue Sénégalaise de Lutte contre le Tabac. Plus de 400 mille personnes meurent également au Sénégal chaque année de tabac, d’après le rapport d’Atlas Tabac. Pour le Secrétaire général de la LISTAB, il faut mettre les moyens dans la lutte anti-tabac, la vulgarisation et l’application des lois votées.
Ecoutons Djibril WELLE joint par Seynabou Gaëlle DIONG



Revue de Presse Economique du 31/05/2022



Déchets plastiques : 9,2 milliards de tonnes produites entre 1950 et 2017

De 1950 à 2017, 9,2 milliards de tonnes de plastiques ont été produites dans le monde. Mais seules les 7 milliards de tonnes sont aujourd’hui constituées de déchets. Information donnée par le ministre de l’environnement. Abdou Karim Sall annonce la signature d’ici 2024, du traité intergouvernemental pour lutter efficacement contre ce péril plastique. Le ministre présidait la Réunion Groupe de Travail ad hoc à composition non limitée (OEWG) pour préparer le Comité de négociation intergouvernemental sur la pollution plastique ouverte ce dimanche.
Compte rendu Oumy DIOP



Autoroute Dakar-Tivaouane-Saint-Louis, une bombe financière et environnementale

Le projet de l’autoroute Dakar-Tivaouane-Saint-Louis qualifié de bombe financière et environnementale par Legs Africa. Selon l’ONG, il est envisagé avec ce projet l’abattement de près de 400 mille pieds d’arbres, la perte de plus de 3 mille hectares de terres agricoles et d’habitations. Ses membres demandent à l’Etat de faire des études d’impact environnementales supplémentaires pour tenter d’éviter cette situation.
Seynabou Gaëlle DIONG pour plus de détails



Invité : Ismaila Sow, Président Conseil National de la Maison des Eleveurs

Tabaski 2022 : les éleveurs vont bénéficier d’une exonération de taxes pour une période de 105 jours et d’une suppression de paiement d’impôts 60 avant et 45 jours après la fête. Ces mesures sont destinées à assurer à un bon approvisionnement en mouton à Dakar. Le Président du Conseil National de la Maison des Eleveurs apprécie. Toutefois Ismaila Sow estime que la cherté de l’aliment de bétail peut impacter ses mesures.
Nous l’écoutons au téléphone de Seynabou DIALLO



Invité : Ngoné NGOM, Chargée de projet de la gouvernance foncière de CICODEV

Tabaski 2022 : les éleveurs vont bénéficier d’une exonération de taxes pour une période de 105 jours et d’une suppression de paiement d’impôts 60 avant et 45 jours après la fête. Une des mesures prises par le gouvernement du Sénégal pour un bon approvisionnement en mouton à Dakar. Le Président du Conseil National de la Maison des Eleveurs apprécie positivement ces mesures. Toutefois Ismaila Sow estime que la cherté de l’aliment de bétail peut impacter ses mesures.
Nous l’écoutons au téléphone de Seynabou DIALLO



Revue de Presse Economique du 30/05/2022