Jour : 12 mai 2022

Adoption de la loi de finance rectificative arrêtée à plus de 5.000 milliards

Le projet de loi de finance rectificative a été adopté hier par le gouvernement en conseil des ministres. Arrêté à plus de 5 mille milliards, il enregistre ainsi une hausse de 357, 7 milliards en valeur absolue et 16,9% en valeur relative. Selon le ministre Oumar Guèye, ce projet de finance rectificative prend en compte l’amplification des transferts monétaires aux populations vulnérables. Le Chef de l’Etat a réitéré son engagement à lutter contre l’éradication de la corruption à travers la stratégie nationale de lutte contre la corruption 2020-2024.
Mame NDIAYE nous fait le point



Tamba : Le kg de viande vendu à 4.000 et celui du poisson à 2.000 francs

À Tambacounda, le poisson et la viande coûtent très chers, selon les mareyeurs et bouchers rencontrés au nouveau marché dénommé « Marché Corona ». Le kilogramme de viande est vendu entre 3.500 et 4.000 francs, celui du poisson s’échange à 2.000 francs. Cette flambée s’explique par une rareté des ressources liée d’une part à la fermeture des frontières avec le Mali et d’autre part par la rarification du poisson dans les eaux sénégalaises. Ces acteurs du marché appellent l’État à la réouverture de la frontière et à l’accompagnement des mareyeurs.
À Tambacounda c’est un reportage de Sadio SYLLA



Invité : Maguèye Seck, co-organisateur du Salon de l’alimentation et de l’emballage

Plus de 100 entreprises étrangères et sénégalaises prennent part au Salon international de l’alimentation et de l’emballage et du Salon de la beauté et des Cosmétiques (SENFOOD). Cet événement, 3ème du genre se fixe comme objectif d’amener la technologie en matière d’emballage et d’amener les entreprises sénégalaises à y investir. Le co-organisateur dudit salon revient également sur l’organisation du salon de la beauté et des cosmétiques qui se tient en même temps que le SENFOOD.
Maguèye SECK répond aux questions de Mbayang COR



Renforcement de la filière coquillage au Sénégal : 800.000 dollars financés par la FAO

800 mille dollars financés par la FAO pour renforcer la filière coquillage au Sénégal. Ce projet d’une durée de trois ans vise à promouvoir la sécurité sanitaire des coquillages et leur accès aux marchés régional et international. La finalité de ce projet c’est que les 80% de la production de coquillages soient consommés localement et que les 20 autres soient exportés sur le marché sous régional et extérieur. Ce qui permettra aux 15 mille femmes évoluant dans la filière d’augmenter leurs revenus.
Compte rendu de Seynabou Gaëlle DIONG



Revue de Presse Economique du 12/05/2022



Les infirmiers pour une revalorisation de la fonction hospitalière et de meilleurs salaires

Célébration aujourd’hui de la journée internationale de l’infirmière. Cette édition 2022 axée sur le thème « La profession infirmière une voie faite pour diriger, investir dans les soins infirmiers et respecter les droits pour garantir la santé mondiale » est une occasion pour ces professionnels de la santé de réclamer une revalorisation de la fonction hospitalière et de meilleurs salaires. Ils souhaitent par ailleurs l’établissement d’une meilleure communication entre eux et les patients.
Compte rendu Abdoul Aziz NDIANE



Ouverture officielle du Salon de l’Alimentation et de l’emballage

Ouverture officielle du Salon de l’Alimentation et de l’emballage ce matin au Centre International des Expositions de Diamniadio. En présence du Ministre du Commerce Assome Aminata Diatta, cette troisième édition a vu la participation d’une centaine d’entreprises sénégalaises et étrangères spécialisées dans l’alimentaire et l’emballage. Une occasion pour les entrepreneurs locaux de nouer des partenariats d’Affaire mais surtout d’accéder aux emballages.
Compte rendu Mbayang COR