Jour : 25 mai 2022

Non recrutement des 5.425 fonctionnaires : Les diplômés sans emplois dénoncent

Depuis 2018, les 5.425 fonctionnaires attendent toujours leur recrutement dans la fonction publique. Face à la presse ce matin, le regroupement des diplômés sans emplois du Sénégal déplore cette situation. L’insuffisance des magistrats et greffiers qui espèrent toujours leur recrutement est également pointée du doigt par Yves Nzalé et ses camarades.
Il est au micro de Abdoul Aziz NDIANE



Politique de subvention de l’Etat : L’industrialisation de l’économie, seule solution

La subvention de l’électricité vient d’être portée à 300 milliards dans la nouvelle loi de finance rectificative adoptée à l’assemblée nationale. Une subvention destinée à éviter à la population de subir les contrecoups de la flambée des prix des hydrocarbures notée sur le marché à cause de la guerre en Ukraine. Interpellé sur le sujet, l’économiste estime que cela va permettre de soulager le secteur en attendant la production nationale en gaz. Mounirou Kane précise que seule l’industrialisation de l’économie peut sortir le Sénégal de cette politique de subvention abusive.
Reportage Seynabou Gaëlle DIONG



Invité : L’Economiste Moubarak Lo sur la politique de subvention de l’Etat

La subvention de l’énergie va doubler pour atteindre les 300 milliards FCFA dans la nouvelle loi de finances rectificatives arrêtée à plus de 5 mille milliards. Cette politique s’élargit également aux denrées de première nécessité avec le renoncement de 47 milliards de taxes qui vise à atténuer la hausse des prix. L’économiste Moubarak Lo estime que cette politique de subvention ne fait qu’épuiser le Trésor Public. Il propose de cibler les personnes à aider plutôt que de subventionner les produits.
Il est interrogé par Mbayang COR



Invité : El Hadj Malick Youm, Secrétaire Général adjoint du SAEMS

Les cours ont cessé depuis 09h dans la plupart des écoles pour cause de débrayage et d’assemblée générale. Le SAEMS et le CUSEMS ont renoué avec les grèves pour cause de non respect des accords signés avec le gouvernement. Les camarades de Saourou Sène et Abdoulaye Ndoye entament ainsi leur 11ème plan d’action émaillé de boycott des évaluations et des examens, entre autres. Une grève générale est prévue samedi toujours dans le cadre de ce plan d’action. El Hadj Malick Youm, Secrétaire général adjoint du SAEMS estime que l’Etat qui a trahi ses engagements doit assumer les conséquences qui vont en découler.
Nous l’écoutons au téléphone de Seynabou DIALLO



Revue de Presse Economique du 25/05/2022



EMISSION QUESTIONS FONCIERES DU 25 MAI 2022



JOURNAL AFRIQUE ANNA LOUISE SARR DU 25 MAI 2022



Emission Biir Marché : les bourses, le Taux de Change, chronique des Matières Premières, les appels D’offre du 25 Mai 2022