Issa Wade, Chef Division Consommation et sécurité des consommateurs sur l’étude de l’IPAR sur les aliments contaminés

Des contraintes d’ordre organisationnel et fonctionnel entre l’administration et vendeurs dans la rue retardent le suivi des contrôles, selon le Chef de la Division Consommation et sécurité des consommateurs. Issa Wade, qui commente l’étude de l’IPAR, appelle à une concertation permanente sur l’encadrement, la formation et les bonnes pratiques d’hygiène alimentaire.
Nous l’écoutons au téléphone d’Aminatou DIALLO