Crise au Mali : ENDA CACID et ses pairs condamnent la décision de la CEDEAO

Les crises sécuritaires et démocratiques qui se manifestent dans la sous-région incitent les citoyens de la CEDEAO issus des mouvements et organisations de la société civile à prendre la parole. Ils dénoncent les sanctions économiques prises à l’encontre du Mali, la non réalisation de la vision 20-20 qui consiste à passer d’une CEDEAO des Etats à celle des peuples. Les signataires de cette déclaration sont préoccupés de l’effritement de l’image de la CEDEAO. L’objectif de la conférence de presse de ce matin est de porter une véritable vision populaire dans laquelle les citoyens de la Communauté Economique sont écoutés, responsabilisés et impliqués.
Seynabou Gaëlle DIONG