Invité du jour : Cheikh Mbacké TIine, Délégué du personnel de Médis

Les travailleurs de Médis Sénégal saluent la volonté du Chef de l’Etat d’atteindre la souveraineté nationale dans l’industrie pharmaceutique. Cependant, il invite les autorités à passer au concret car malgré la consigne donnée par le Chef de l’Etat pour la reprise des activités de Médis Sénégal depuis juillet, rien n’est encore fait. Cheikh Mbacké Tine estime que pour l’atteinte de cet objectif de souveraineté nationale, il faut au préalable améliorer l’existant. D’ailleurs, il signale que le Chef de l’Etat a annoncé l’ouverture de 4 usines pharmaceutiques à Diamniadio. Le Délégué du personnel de Médis signale une rupture de paracétamol actuellement dans le marché.
Cheikh Mbacké TINE est au téléphone de Anna Louise SARR