Publication de l’étude sur les contributions économiques des équidés

Les équidés de trait contribuent de manière considérable à l’économie du pays mais aussi sur le bien être des populations. C’est ce qui ressort de l’étude sur les contributions économiques des chevaux, ânes et mulets de trait au moyen d’existence. L’étude réalisée par l’ONG Brooke montre que sans les équidés, il y aurait une baisse de 40% des productions céréalières tel que le mil. L’atelier de restitution de cette étude s’est tenu ce jeudi à Dakar en présence du ministre de l’élevage et des productions animales.

Aminatou DIALLO