Hausse des denrées : Le charbon de bois passe de 2.000 à 3.000 le sac à Tamba

Les hausses généralisées des denrées de consommation courante comme le riz, l’huile, le lait impactent lourdement les gargotes et restaurants à Tambacounda. Le plat de riz, repas de midi qui coûtait 500f s’échange actuellement à 800f déplorent les clients. Au moment où le charbon de bois principale source de cuisson est presque introuvable ou du moins le sac est passé de 2.000f à 3000f. Des hausses qui indisposent restauratrices, vendeurs de charbon et consommateurs d’où leur appel à l’Etat pour juguler les hausses sur le marché.
À Tambacounda c’est un reportage de Sadio SYLLA