Surexploitation de l’huitre : Les parties prenantes valident la chaine de valeur

Surexploitation de la filière huître au Sénégal par les femmes. Annonce faite par le conseiller technique au ministère des pêches et de l’économie maritime. Pour changer cette pratique, les autorités ont initié le programme de développement durable des chaines de valeur de la pêche et de l’aquaculture (fish4acp). Une manière de valoriser le potentiel de la pêche et de l’aquaculture en Afrique dans les Caraïbes et le pacifique pour un développement de la chaine de valeur de l’huître au Sénégal. Notre pays a reçu 2 milliards dans le cadre de ce programme. Dr Pape Meissa Keita a présidé la cérémonie d’ouverture de l’atelier de validation et d’analyse de la chaine de valeur des huitres au Sénégal.
Propos recueillis par Oumy DIOP