Hausse du prix du carburant : Une aberration, selon les consuméristes

890 francs, c’est ce qu’il faut désormais débourser pour acheter du Super carburant. Si les pétroliers affirment que cette hausse de 135 francs notée sur le litre depuis dimanche était imminente, les consuméristes parlent d’une aberration. Ces derniers demandent d’ailleurs l’annulation de cette mesure car selon eux, le ministre du pétrole n’est pas habilité à prendre une telle décision.
Leurs réactions à suivre dans ce compte rendu de Mbayang COR