Production et importation de lampes à incandescence au Sénégal : L’application du décret n°2011-160 fait défaut

L’application du décret n°2011-160 du 28 janvier 2011 interdisant l’importation et la production au Sénégal de lampes à incandescence fait défaut. En atteste les résultats de l’étude réalisée par l’Agence de l’Economie et de la Maitrise de l’Energie (AEME) en 2014. L’étude montre par ailleurs un taux de pénétration assez élevé de 43,2% des lampes à incandescence classique au niveau des ménages de Dakar. L’AEME a tenu ce matin une rencontre d’informations et de partage sur les nouvelles dispositions règlementaires relatives à l’éclairage. Objectif, échanger avec les acteurs afin que l’application de ces règlementations se fasse à tous les niveaux.

Compte rendu Christiane Claire GOMIS