Catégorie : Assainissement

Assainissement : Dalifort enregistre de réelles avancées, selon son maire Idrissa Diallo

Dalifort enregistre de réelles avancées sur le plan de l’assainissement, note son maire. Idrissa Diallo signale cependant des inquiétudes sur le plan du curage des bassins et canaux. Toutefois, il précise que ce travail devrait débuter d’ici le 15 juillet et que si tout est fait comme il faut, sa commune ne connaitra pas de problème. La gestion des eaux usées dans la commune est pointée aussi du doigt par le maire au micro d’Aminatou DIALLO



Opérations pré-hivernage : Un domaine uniquement réservé à l’ONAS, selon le Conseil municipal de la Médina

A chaque approche de l’hivernage, les communes procèdent à des travaux pré-hivernage. Ces travaux restent un domaine uniquement réservé à l’Office National de l’Assainissement du Sénégal, soutient le doyen du Conseil municipal de la Médina. Selon Pape Djiby Coulibaly, Médina a un programme intitulé « Médina sans sable », un concept qui renferme le pavage, le nettoyage des rues et des quartiers avec l’implication de la population pour lutter contre les inondations.

Reportage Fatoumata BA



Dépollution de la Baie de Hann : 41 milliards mis sur la table pour la phase prioritaire

Plus de 66 milliards dont 41 milliards pour la phase prioritaire. C’est le montant mis sur la table par l’Office Nationale de l’Assainissement du Sénégal dans le cadre du projet de dépollution de la Baie de Hann. L’information est donnée ce dimanche par le Directeur général de l’ONAS à l’occasion de la randonnée pédestre organisée par l’Association Sportive de ladite entreprise dont le thème de cette année « Dépollution de la Baie de Hann : un enjeu économique, des actions concrètes au service des populations ».

Reportage Maty Sarr NIANG

Un projet financé par l’Etat du Sénégal en partenariat avec l’Agence Française de Développement et l’Union Européenne



Des tarifs de 25 à 50 francs imposés aux utilisateurs des toilettes publiques pour l’entretien

4,5 milliards de personnes sont sans toilettes et 892 millions pratiquent toujours la défection à l’air libre. Justement au Sénégal, pour éviter cela, des toilettes publiques sont installées dans les garages. A la Patte d’Oie, les commerçants et garagistes paient 25 ou 50f pour accéder à ces toilettes. Cette somme permet l’entretien et l’achat des produits servant à maintenir propres ces lieux. Ce lundi est célébrée la journée mondiale des toilettes. L’objectif est de comprendre le rôle et l’impact qu’elles ont sur les populations.

Reportage Seynabou Gaëlle DIONG



Invité du jour : Ababacar Mbaye, Directeur de l’Assainissement

Ce 19 novembre est célébrée la journée mondiale des toilettes. Le Sénégal n’a pas atteint certes les ODD en eau potable. Cependant, grâce aux efforts fournis avec les programmes mis en œuvre dans le cadre des Promovilles, 67% des objectifs sont atteints en 2017 en milieu urbain et 42,3% en milieu rural, soutient le Directeur de l’assainissement. Selon Ababacar Mbaye, la lutte contre l’insalubrité est un combat qui concerne tous et les médias ont leur rôle à jouer.

Ecoutons Ababacar Mbaye joint par Christiane Claire GOMIS

A l’instar d’autres pays, le Sénégal va célébrer cette journée le 28 novembre à Kaolack.



Cambérène : Lancement des travaux d’assainissement des eaux usées de la commune

Le ministre de l’hydraulique et de l’assainissement a présidé hier la cérémonie de lancement des travaux d’assainissement des eaux usées de la commune de Cambérène. Ces réalisations permettront d’éradiquer le déversement sauvage des eaux usées en pleine rue et aux habitants de disposer de meilleures conditions d’hygiène et de vie. Cependant, le maire de ladite commune explique aux autorités la nécessité de délocaliser l’émissaire de Cambérène afin d’éviter ainsi toute possibilité de rejet des eaux usées.

Compte rendu Christiane Claire GOMIS



Assainissement : Un Fonds d’investissement de 300 milliards FCFA mis en place par l’Etat du Sénégal

Un Fonds d’investissement de 300 milliards FCFA c’est ce que le gouvernement du Sénégal a mis en place dans le but d’avoir un système d’assainissement adéquat et géré en toute sécurité. Déclaration faite par le Directeur Général de l’ONAS. Pour Lassana Gagny Sakho, ces projets concernent la dépollution de la Baie de Hann, le doublement de la station de Cambérène. Ce projet inclut 5 villes dont Touba, Matam, Tambacounda, Sédhiou et Ziguinchor.

Nous l’écoutons au micro de Christiane Claire GOMIS