Session pratique des entrepreneurs en prélude au sommet des transformateurs

Dakar va abriter ce lundi 9 décembre un sommet consacré aux transformateurs. Organisée par la Banque Islamique de Développement, en collaboration avec le gouvernement du Sénégal, cette rencontre va permettre aux pays africains, le Sénégal en particulier d’atteindre leurs objectifs de développement durable, capitaliser sur la science la technologie et l’innovation. En prélude au sommet, 34 entrepreneurs internationaux et 15 locaux ont bénéficié d’une semaine de session pratique pour améliorer leurs compétences commerciales essentielles.
Compte rendu Oumy DIOP



Contre la hausse de l’électricité et l’arrestation de 9 activistes : Le mouvement « Nio Lank » dans la rue vendredi prochain

Marche du Collectif regroupant des mouvements sociaux et citoyens « Nio lank » le 13 décembre contre la hausse de l’électricité et l’arrestation de 9 activistes qui manifestaient contre cette mesure. Le trou de 12 milliards avancé par la SENELEC pour justifier la hausse du prix de l’électricité n’engage en rien les Sénégalais d’après le Collectif qui somme l’Etat de trouver d’autres moyens pour combler ce gap.
Compte rendu de Mbayang COR



28ème FIDAK : Les commerçants exhortent le CICES à renforcer la sécurité et l’hygiène

La 28ème Foire Internationale de Dakar a ouvert ses portes ce 5 décembre au CICES. L’heure est aux installations, les quelques rares commerçants trouvés sur place se disent surpris du démarrage timide et l’ambiance peu attrayant des lieux. Ces commerçants restent optimistes et exhortent le CICES à renforcer la sécurité et l’hygiène.
Reportage Sadio SYLLA



15% du cheptel de moutons disparait chaque année au Sénégal, selon le député Aboubakry Ngayndé

15% du cheptel de moutons disparait chaque année au Sénégal. Information donnée par Aboubakry Ngayndé. Le député de la diaspora appelle le gouvernement à accompagner le secteur privé et l’ISRA dans la fabrication du vaccin « Pasterologe » vendu entre 25 et 50 francs souvent en rupture. Il demande au gouvernement de débloquer 150 milliards pour cela. Gagner ce pari, permettrait au Sénégal de diminuer les importations de moutons surtout pendant la tabaski.
Il est au micro de Ibrahima SENE



Invité du jour : Amadou Hady Diallo, Coordonnateur du Conseil Local de la Pêche Artisanale(CLPA) de Saint-Louis

Le quota autorisé dans les accords de pêche pour la licence évaluée aujourd’hui à 50 mille tonnes, les pêcheurs de Saint-Louis ne font que 20 mille tonnes pour une durée de 6 mois. Une quantité jugée insuffisante selon le Coordonnateur du Conseil Local de la Pêche Artisanale. Amadou Hady Diallo d’ajouter que pour les amendes établies, l’information tarde à être relayée. Ce qui engendre les dysfonctionnements dans leur activité.
Il est joint par Oumy DIOP



LE JOURNAL DE 13H DU 06 DECEMBRE 2019 – MAME NDIAYE

Trade FM est une radio thématique dans le domaine exclusif de l’information économique et commerciale, émettant depuis Dakar au Sénégal sur la 88.1 FM.



REVUE DE PRESSE ECONOMIQUE DU 06 DECEMBRE 2019 – AMINATOU DIALLO



LE JOURNAL DU MONDE ANNA SARR DU 06 DECEMBRE 2019



Mouvement d’humeur des travailleurs de la SDE : Le gouvernement qualifie d’illégale leur grève et menace

Le gouvernement qualifie d’« illégale » la grève déclenchée par l’Intersyndicale des travailleurs de la SDE pour exiger l’augmentation de leur part de 5 à 15% dans le capital de la nouvelle société d’affermage de l’eau. Mieux, il fait aussi d’« actes de sabotage » destinés à perturber la distribution normale de l’eau et prendre les populations en otage. Dans un communiqué, il met en garde les travailleurs menacés de répondre de leurs actes «répréhensibles».
Aminatou DIALLO pour plus de détails



Invité du jour : Abdou Sané, géographe environnementaliste sur la dégradation des sols

Le Sénégal reste exposé à la dégradation des sols et à l’appauvrissement des terres arables dans un contexte de célébration aujourd’hui de la journée mondiale des sols. Selon le géographe environnementaliste, les eaux salées contribuent négativement à la salinisation des sols. Abdou Sané de préciser que l’érosion côtière et certaines pratiques humaines pourtant déconseillées accentuent la dégradation des sols. Conséquence, faible production agricole et risque d’insécurité alimentaire.
Propos recueillis par Sadio SYLLA