Catégorie : Finance

Finance durable : Le Sénégal rejoint la plateforme internationale créée en 2019

Le Sénégal rejoint la plateforme internationale sur la finance durable. Créée en 2019, cette plateforme agit comme un forum pour faciliter les échanges et coordonner les efforts sur les initiatives et les approches de la finance écologiquement durable. Selon le communiqué du ministère des finances et du budget, cette plateforme est essentielle pour stimuler les investissements et réorienter les flux de capitaux. Elle est soutenue par la Banque Européenne pour la Construction et le Développement.
Plus de détails avec Seynabou Gaëlle DIONG



Inclusion financière : Le Sénégal espère atteindre son objectif de 75% en 2020

Avec un taux d’inclusion financière de 67% actuellement, le Sénégal espère atteindre son objectif de 75% en 2020. En atelier de sensibilisation, l’Observatoire de la Qualité des Services Financiers plaide pour une éduction financière dès le bas âge pour arriver aux objectifs souhaités.
Seynabou Gaëlle DIONG



Atelier de renforcement de capacité sur la gestion axé sur les résultats et les réformes des finances publiques (Ministère du commerce et des PME).

Ce mercredi 28 août 2019, à l’hôtel « Pierre de lisse » de Toubab Dialaw, s’est tenu un atelier de renforcement de capacité sur la gestion axé sur les résultats et les réformes des finances publiques.
L’objectif de cet atelier est de doter le ministère du commerce et des PME d’une capacité institutionnelle interne suffisante susceptible d’identifier, de formuler, d’exécuter, de suivre et d’évaluer des projets/programmes de manière efficace et efficiente conformément à la directive numéro 06/2009/CM/UEMOA du 26 juillet 2009 portant loi des finances au sein de l’UEMOA et à la loi organique numéro 2011-2015 relative aux lois de finances,modifiée.



Les institutions de microfinance pas bien vues par les restauratrices et mareyeurs du Môle 10

Au môle 10, restauratrices comme mareyeurs mettent au banc des accusés les microfinances. Selon eux, ces institutions financières ne font que grever leur source de revenu au lieu de les accompagner dans leurs activités commerciales. Les taux d’intérêt, la pression, l’apport personnel avant de décrocher un prêt, sont autant de facteurs qui poussent ces travailleurs à abandonner ces microfinances.

Reportage Maty Sarr NIANG



Invité du jour : Mamadou Lamine Guèye, Directeur général de Caurie Microfinance

Les instituts de microfinance peuvent désormais exercer une activité de microfinance islamique. Grâce à l’adoption ce vendredi de la loi portant règlement des systèmes financiers décentralisés ce vendredi à l’assemblée nationale. D’après le Directeur général de Caurie Microfinance, avec ce nouveau programme, les SFD peuvent désormais lever plusieurs milliards de FCFA et développer des produits de finance islamique. Selon Mamadou Lamine Guèye, elle donne aussi une opportunité à la population qui le souhaite de déposer des prêts selon les règles islamiques.

Il est au micro de Seynabou Gaëlle DIONG

La loi portant règlement des systèmes financiers décentralisés a été adoptée ce vendredi à l’assemblée nationale. Elle permet à ces institutions de microfinance de disposer de produits relevant de la finance islamique.



DER : Plus de 800 personnes de Pikine et Guédiawaye bénéficent de 2 milliards de financement

Plus de deux milliards de FCFA décaissés ce samedi par la Délégation à l’Entrepreneuriat Rapide à Pikine et Guédiawaye. Plus de 800 personnes ont bénéficié de ce financement. Une façon de rendre opérationnel l’autonomisation des jeunes et des femmes du département. Cependant, le Directeur Général de la DER a exhorté les bénéficiaires à bien travailler afin de pouvoir rembourser.

Compte rendu Maty Sarr NIANG




4 accords de financement d’un montant de 61,7 milliards entre la BID et le Sénégal

61,7 milliards de FCFA, c’est le montant  des 4 accords de financement signés ce matin entre la Banque Islamique de Développement et le Sénégal. Selon le président de la Banque Islamique de Développement, Bandar Hajjar, son institution soutient le développement socio-économique du peuple sénégalais par l’amélioration de la qualité de vie des populations.

Compte rendu Christiane Claire GOMIS



PAP2 : Le gap de financement des projets publics arrêtés à 2.850 milliards comblé avec un taux de succès de 270%

Dans le cadre du Plan d’Action Prioritaire (PAP2), le gap de financement des projets publics arrêtés à 2.850 milliards a été comblé avec un taux de succès de 270%. Le ministre a également révélé que l’organisation des deux groupes consultatifs 2014 et 2018 a permis d’enregistrer des engagements financiers de 11.429 milliards soit plus de 2.5 fois que les montants recherchés.

Amadou BA que nous écoutons au micro de Sadio SYLLA



Appui budgétaire : La Banque Mondiale octroie plus de 104 milliards FCFA à l’Etat du Sénégal

Près de 104 milliards de FCFA ont été attribués au Sénégal par la Banque Mondiale. Objectif, permettre à l’Etat du Sénégal de booster la gouvernance et la gestion des énergies et aussi améliorer l’environnement du travail des acteurs des TIC. La cérémonie de signature de l’accord de financement qui entre dans le cadre du 2ème programme de développement des réformes structurelles multisectorielles du Sénégal s’est tenue hier au ministère de l’économie, des finances et du plan.

Compte rendu Sadio SYLLA



Lancement aujourd’hui de la 3ème évaluation de la performance du système de gestion des finances publiques au Sénégal

Lancement aujourd’hui de la 3ème évaluation de la performance du système de gestion des finances publiques au Sénégal, selon la méthodologie PEFA 2016. L’actualisation de ce Programme de réformes budgétaires et financières vise à améliorer le système de gestion de nos finances publiques et à faire face aux défis qui se présentent, a indiqué Bassirou Samba Niasse Secrétaire Général du Ministère de l’économie et des finances qui présidait la cérémonie.

Compte rendu Aminatou DIALLO