Catégorie : Finance

Invité : Sidy Lamine Ndiaye Directeur exécutif de l’AP/SFD sur la microfinance islamique

Lancement hier des activités de la première institution de microfinance islamique. Avec un capital d’un milliard de FCFA, Taysir Finance SA compte se déployer dans le respect des règles de la finance islamique en plus de la digitalisation des opérations. Pour l’Association Professionnelle des Systèmes Financiers Décentralisés du Sénégal, ce projet vient combler un besoin au niveau national.
Sidy Lamine NDIAYE Directeur exécutif de l’AP/SFD joint par Seynabou DIALLO



L’ITFC au chevet de la SENELEC avec un financement de plus 65 milliards FCFA.

L’ITFC société internationale islamique de financement du commerce vient de financer à plus de 65 milliards FCFA à la SENELEC.
Selon le manager Trade Finance de l’ITFC, cette somme va couvrir 19 % des besoins de financement de la SENELEC pour l’achat de produits pétroliers et aura donc un impact direct sur la production et la distribution de l’électricité à travers le pays.
Aliou Barki Kane est interrogé par Aminatou Diallo



Le gouverneur de la région de Tamba, appelle les pecheurs à bien prendre soin de ses moteurs.

Le gouverneur de Tambacounda Oumar Mamadou Balde invite les pêcheurs à bien prendre soin de ces moteurs acquis grâce à d’énormes efforts financiers de l’Etat.
En cela,il assure que l’État centrale est entrain de réfléchir au développement de tous les secteurs porteurs de développement endogène.
Oumar Mamadou Balde est convaincu que la modernisation de la pêche va augmenter la production de poisson dans la région de Tambacounda qui est dépend des principales zones pêche à savoir Mbour,joal et Dakar.
Le gouverneur Oumar Mamadou Balde est au micro de Sadio SYLLA



Alioune Diop sur les 31 moteurs destinés a la pêche continentale réceptionné a tamba.

À Tambacounda la fédération départementale des pêcheurs a réceptionné 31 moteurs destinés à la pêche continentale.
Cette initiative du l’Etat entre dans le cadre de la politique de modernisation de la pêche artisanale portée par le ministère de la pêche et de l’économie maritime.
Selon le chef du service régional de la pêche de Tambacounda ce lot de 31 moteurs reparti entre Tamba et Bakel permettra de renforcer la sécurité des pêcheurs.
Alioune Diop est au micro de Sadio SYLLA



Appui de l’ITFC à la SONACOS : Le Syndicat des corps gras approuve

La Société Internationale Islamique de Financement du Commerce (ITFC) vient d’approuver un financement en faveur de la SONACOS. Le syndicat des corps gras approuve et parle d’un bon investissement. Selon son Secrétaire général national, cet apport va contribuer à la sauvegarde des emplois pour les travailleurs et à l’augmentation de la capacité de production de la SONACOS mais aussi favoriser son ouverture au marché international de plus en plus compétitif.
Samuel NDOUR est joint par Oumy DIOP



L’ITFC appuie la SONACOS dans la production d’une huile de qualité

La Société Internationale Islamique de Financement du Commerce (ITFC) au chevet de la SONACOS avec l’approbation d’un accord de subvention. Cette aide a pour objectif d’aider cette dernière à acquérir de nouveaux équipements d’analyse dans l’optique d’avoir une huile répondant aux normes internationales de qualité et de sécurité et de conquérir de nouveaux marchés. Elle vise également à renforcer les capacités d’exportation du pays.
Sadio SYLLA revient plus amplement sur les détails de cet accord



Finance durable : Le Sénégal rejoint la plateforme internationale créée en 2019

Le Sénégal rejoint la plateforme internationale sur la finance durable. Créée en 2019, cette plateforme agit comme un forum pour faciliter les échanges et coordonner les efforts sur les initiatives et les approches de la finance écologiquement durable. Selon le communiqué du ministère des finances et du budget, cette plateforme est essentielle pour stimuler les investissements et réorienter les flux de capitaux. Elle est soutenue par la Banque Européenne pour la Construction et le Développement.
Plus de détails avec Seynabou Gaëlle DIONG



Inclusion financière : Le Sénégal espère atteindre son objectif de 75% en 2020

Avec un taux d’inclusion financière de 67% actuellement, le Sénégal espère atteindre son objectif de 75% en 2020. En atelier de sensibilisation, l’Observatoire de la Qualité des Services Financiers plaide pour une éduction financière dès le bas âge pour arriver aux objectifs souhaités.
Seynabou Gaëlle DIONG



Atelier de renforcement de capacité sur la gestion axé sur les résultats et les réformes des finances publiques (Ministère du commerce et des PME).

Ce mercredi 28 août 2019, à l’hôtel « Pierre de lisse » de Toubab Dialaw, s’est tenu un atelier de renforcement de capacité sur la gestion axé sur les résultats et les réformes des finances publiques.
L’objectif de cet atelier est de doter le ministère du commerce et des PME d’une capacité institutionnelle interne suffisante susceptible d’identifier, de formuler, d’exécuter, de suivre et d’évaluer des projets/programmes de manière efficace et efficiente conformément à la directive numéro 06/2009/CM/UEMOA du 26 juillet 2009 portant loi des finances au sein de l’UEMOA et à la loi organique numéro 2011-2015 relative aux lois de finances,modifiée.



Les institutions de microfinance pas bien vues par les restauratrices et mareyeurs du Môle 10

Au môle 10, restauratrices comme mareyeurs mettent au banc des accusés les microfinances. Selon eux, ces institutions financières ne font que grever leur source de revenu au lieu de les accompagner dans leurs activités commerciales. Les taux d’intérêt, la pression, l’apport personnel avant de décrocher un prêt, sont autant de facteurs qui poussent ces travailleurs à abandonner ces microfinances.

Reportage Maty Sarr NIANG