Catégorie : Migration

Les transferts de migrants sénégalais en 2017 estimés à 2.220 millions de dollars, selon le rapport de l’ANSD et de l’OIM

2.220 millions de dollars, c’est le montant des transferts de migrants sénégalais en 2017. L’information est contenue dans le rapport de l’ANSD et de l’OIM. Intitulé « Migration au Sénégal, profil national 2018 », ce rapport, 2ème du genre après celui de 2009, signale une hausse de la part de ces transferts dans le PIB et une prédominance de l’Europe occidentale dans les envois de fonds.

L’économie de ce rapport avec Mbayang COR



Invité du jour : Me Assane Dioma Ndiaye, Président de la Ligue Sénégalaise des Droits Humains

De 1.614 millions de dollars en 2013 à 2.220 millions en 2017. Le montant des transferts de la diaspora sénégalaise est plus important que l’aide au développement. Des allégations confirmées par les résultats de ce rapport selon le Président de la Ligue Sénégalaise des Droits Humains. Spécialiste en questions migratoires, Me Assane Dioma Ndiaye déplore la faiblesse de l’apport des Sénégalais de l’extérieur dans l’investissement économique.

Il est au téléphone de Mbayang COR



Lutte contre la Migration irrégulière : Le ministère des affaires étrangères lance deux projets

Lancement aujourd’hui des projets « renforcement de la gouvernance inclusive de la migration au Sénégal et l’initiative UE-OIM pour la protection et la réintégration des migrants ». D’un budget de plus de 10 milliards FCFA, sa mise en œuvre sera assurée par l’Agence espagnole de coopération internationale pour les migrations en collaboration avec la Direction des Sénégalais de l’extérieur. Ces projets visent à valoriser le capital humain des migrants de retour, les candidats à la migration et les Sénégalais résidents à l’étranger, a expliqué Sory Kaba, Directeur des Sénégalais de l’extérieur au micro d’Aminatou DIALLO



Rapport 2018 de la CNUCED sur le développement économique en Afrique

Les migrations africaines pourraient stimuler la croissance et transformer positivement la structure de l’économie du continent. C’est ce qui ressort du Rapport 2018 de la CNUCED (Confédération des Nations-Unies sur le Commerce et le Développement) sur le développement économique en Afrique intitulé « Les migrations au service de la transformation structurelle ». Ce rapport montre que les migrations contribuent à une augmentation du PIB et une hausse des transferts de fonds de la diaspora africaine passant de 38,4 milliards de dollars entre 2005 et 2007 à 64,9 milliards de dollars entre 2014 et 2016.

Compte rendu Christiane Claire GOMIS

Pour l’économiste Milasoa Cherel-Robson, le continent devra lever ces difficultés et améliorer le cadre directif et règlementaire pour tirer le meilleur parti des migrations et les mettre au service d’une transformation structurelle durable dans les pays d’origine.



Validation de la politique de migration du Sénégal estimée à plus de 57 milliards

Validation ce matin de la politique de migration du Sénégal. Cette politique, qui est opérationnalisée à travers un plan d’action prioritaire quinquennal adossé aux actes stratégiques, se décline en 47 projets et programmes de développement. Prévue sur la période 2018-2022, cette politique est estimée à plus de 57 milliards. Elle se penchera sur la manière de prendre en charge de façon cohérente et durable l’ensemble des questions liées à la migration afin qu’elle contribue de manière optimale au développement économique et social du pays.

Compte rendu Seynabou Gaelle DIONG