Catégorie : Développement

Classement des aéroports africains les plus connectés : Le Sénégal classé 17ème

Dakar occupe la 17ème place derrière Lomé dans le classement des aéroports africains les plus connectés au reste du continent publié par l’Association des Compagnies Aériennes Africaines (AFRAA). La capitale sénégalaise est encore très loin des grands aéroports du continent malgré les ambitions affichées par les pouvoirs publics de faire de l’Aéroport International Blaise Diagne de Diass un des hubs aériens en Afrique et plus particulièrement de la sous-région.
Mame NDIAYE pour la synthèse



Invité du jour : Elimane Kane, Fondateur de Legs Africa

L’étude d’évaluation de la gouvernance sanitaire, économique et sociale de la Covid 19 au Sénégal révèle une gestion des données limitée et peu transparente. Initié par Legs Africa, ce rapport, publié hier, montre aussi que des mesures drastiques contre les réalités d’une économie majoritairement informelle ont été prises. Selon Elimane Kane, Fondateur de Legs Africa, 12 recommandations ont été formulées dans cette étude.
Elimane KANE est interrogé par Aminatou DIALLO



Planification-identification : Des impératifs au développement infrastructurel

Planification-identification, un binôme nécessaire à la bonne gestion des infrastructures publiques au Sénégal. Pour le Directeur Général de la Société de Gestion des Infrastructures Publiques dans les Pôles Urbains de Diamniadio et du Lac Rose (SOGIP), la réalisation des pôles urbains participe à l’amélioration et au développement d’infrastructures dédiées.
Ecoutons les explications de Gallo BA



Matinées d’entreprises : Le privé décerne un satisfécit au 3FPT

Les bénéficiaires de l’accompagnement du 3FPT se félicitent de l’efficacité de l’institution d’appui aux entreprises. Selon Pascal Ngor Ndiaye, Responsable de la formation à Radisson Blu Dakar, les offres de financement du 3FPT ont permis de s’arrimer aux normes et commodités internationales.
Nous l’écoutons



Le 3FPT assouplit les mécanismes de financements au privé

Pour mieux accompagner les entreprises et organisations professionnelles, la contribution forfaitaire à la charge de l’employeur a été assouplie ; elle passe de 20 à 5%, selon Dr Mame Aby Sèye. La Directrice générale du 3FPT d’ajouter qu’à partir du 1er juillet, cet outil de financement sera opérationnel.
Nous l’écoutons au micro de Sadio SYLLA



Matinées d’entreprises : Le 3FPT plus proche des entreprises

Dakar a abrité ce matin la 4ème édition des matinées d’entreprises organisée par le Fonds de Financement de la Formation Professionnelle. Cette rencontre se veut un cadre d’échanges avec les acteurs de l’économie notamment les entreprises. Selon la Directrice générale du 3FPT, ces matinées sont axées sur la mise en place de mécanismes de financement, de la formation continue aux fins d’améliorer la productivité des PME et de garantir la compétitivité des entreprises sénégalaises. D’après Dr Mame Aby Sèye, le 3FPT a permis la formation de plus de 44 mille travailleurs, la formation de 45 mille jeunes pour un coût global de financement d’environ 26 milliards sur la période 2019-2021.
Reportage Sadio SYLLA



Aménagement intégré du Fouta Djallon : Un programme estimé à 11 milliards de dollars

Ouverture ce matin à Dakar d’un atelier de trois jours sur le programme régional d’aménagement intégré du massif du Fouta Djallon. Axés sur la gestion et la préservation des écosystèmes, ces travaux d’experts et points focaux visent à redéfinir une nouvelle feuille de route. À travers ce projet de gestion intégré du massif du Fouta Djallon, les objectifs poursuivis sont l’amélioration des activités Socio-économiques des populations, la préservation de l’environnement et le renforcement de la résilience. Ce qui passe par des alternatives environnementales et un changement de mentalité. Financé à hauteur de 11 milliards de dollars, ce projet devra, à terme, favoriser la résilience des populations et rationaliser l’exploitation des ressources.
Synthèse Sadio SYLLA



Matam : Les 450 milliards d’investissements annoncés viennent à point nommé

Les 450 milliards d’investissements annoncés dans la région de Matam par le Président Macky Sall arrivent à son heure. C’est la conviction de Barka Cissé. Selon le responsable moral et politique à Matam et par ailleurs DRH de l’Agence Sénégalaise pour la Sécurité de Proximité, des avancées ont été certes notées dans le développement économique. Cependant, il faut identifier les potentialités spécifiques et adapter les investissements en fonction des besoins de chaque zone.
Barka CISSE joint par Sadio SYLLA



Développement de Matam : 450 milliards dégagés pour la période 2021-2025

Un conseil présidentiel territorialisé de développement s’est tenu hier à Matam. Réunion au cours de laquelle le gouvernement est revenu sur les réalisations dans la région notamment sur l’accès à l’eau, à l’électricité et les infrastructures pour un volume d’investissement de 249 milliards FCFA, soit deux fois plus que le montant validé lors du conseil des ministres délocalisé organisé à Matam en 2013. Une enveloppe de 450 milliards de FCFA sera injectée sur la période 2021-2025 pour booster le développement de la 11ème région du pays.
Aminatou DIALLO nous en dit plus



Développement du secteur privé : Le Président du CCIAD pour le rattachement du parc d’exposition de Diamniadio au CICES

Le parc d’exposition de Diamniadio doit être rattaché au CICES. Une invite lancée par le Président de la Chambre de commerce d’industrie et d’agriculture de Dakar. Selon Abdoulaye Sow, cela pourrait participer au développement du secteur privé. Il se réjouit toutefois de l’organisation de la FIARA qui a, selon lui, enregistré une évolution.
Abdoulaye SOW a effectué une visite des stands hier nous l’écoutons au micro de Oumy DIOP