Catégorie : Société

Saccage de stations : L’Association des Gérants invite l’Etat à assurer leur sécurité

1 milliard 100 millions de francs de pertes lors des manifestations de mars 2021 et 454 personnes parties au chômage. A cela s’ajoute le pillage de 4 autres stations lors des manifestations du 17 juin passé. Le Secrétaire général de l’Association des gérants de stations-service du Sénégal manifeste son ras-le-bol et exige de l’Etat la garantie de la sécurité de leurs biens.
L’Association a fait face à la presse ce lundi en présence d’Aminatou DIALLO



Invité : Dr Abdou Khadre Sanoko, Sociologue, sur les récentes manifestations

Quatre stations services saccagées et pillées lors des manifestations du 17 juin passé. Un comportement inacceptable dans un contexte de conjoncture économique mondiale d’après le sociologue Pr Abdou Khadre Sanoko. Il prône d’autres manières de lutte plus pacifiques initiées par l’opposition et demande aux Sénégalais de ne pas se tromper de combat.
Ecoutons le Pr Abdou Khadre SANOKO que nous écoutons au téléphone de Mbayang COR



FIARA 2022 : La sonacos innove cette année avec le retour de NIANI+.



COMMENT CA MARCHE DU 20 JUIN 2022 INVITE M. MADANI SY UCG, THEME L’INSALUBRITE

Emission Comment ça Marche du Lundi 20 Juin 2022 avec Seynabou Gaelle DIONG. Invité: M. Madany SY, Secrétaire Générale du syndicat national des travailleurs du nettoiement, également coordinateur des inspecteurs à l UCG et PCA de mutuelle des travailleurs du nettoiement.



Recasement rapide des impactés du TER : Le collectif national des impactés du TER, parle de énième requête

Le recasement rapide des impactés du TER demandé par le chef de l’Etat en conseil des ministres. Le collectif national des impactés du TER, parle de énième requête du président. Au moment ou les victimes attendent toujours sa concrétisation. Macodou Fall précise beaucoup d’impactés courent toujours derrière leur chèque de vulnérabilité et d’accompagnement social. Ces membres exigent par ailleurs la distribution des titres de propriété aux ayant droits avant leur recasement.
Leur président Il est joint au téléphone par oumy diop



Depuis deux mois la zone des Niayes est victime de manque de carburant et d’engrais.

La zone des Niayes est victime depuis deux mois d’un manque de carburant et d’engrais. Information donne par le président de l’Union des Regroupements Paysans des Niayes. D’après Pathè Dia, ces pénuries impactent négativement les activités des producteurs agricoles. La preuve certains n’ont pas cultivé cette année à cause de la cherté de ces produits. Il signale que le sac d’engrais est passé de 9000 à 35000 FCFA.
Pathé Dia est joint par Oumy diop



Localités desservies par le système du Lac de Guiers victimes de coupures d’eau pour 48h.

À partir de ce mercredi des perturbations seront notèes dans la distribution d’eau potable dans des localités desservies par le système du Lac de Guiers. A l‘ origine de cette situation prévue pour une durée de 48h , les travaux de réparation d’une fuite sur l’une des conduites transportant l’eau produite par les ouvrages installés sur le Lac de Guiers. Pour l’Association pour la Défense des Droits à l’Eau et à l’Assainissement, La Seneau ne respecte pas les Sénégalais. Son Président Serigne Sarr se désole par ailleurs de la récurrence d’une telle situation qui vient s’ajouter aux difficultés liés à la disponibilité, la qualité et même la cherté de l’eau.
Il réagit au téléphone de Mbayang COR



An 10 du Président Macky Sall : Les Sénégalais tirent un bilan mitigé

25 mars 2012- 25 mars 2022, 10 ans que Macky Sall est à la tête du Sénégal. Un anniversaire célébré dans un contexte de hausse tous azimuts des prix des denrées de première nécessité et de crise. Mais aussi l’avènement du TER et d’autres infrastructures comme le pont de Foundiougne, le stade Abdoulaye Wade entre autres. Les sénégalais interpellés sur cet anniversaire parlent de bilan mitigé.
Reportage Abdoul Aziz NDIANE



Argent distribué dans les campagnes électorales : Une pratique qualifiée de corruption

L’argent a coulé à flot lors de la campagne des élections locales. En effet, pour convaincre les électeurs à voter pour eux, certains candidats ont utilisé l’argent comme moyen de persuasion. Une pratique que bon nombre de Sénégalais déplorent et qualifient de corruption. Cependant, d’autres estiment que cela fait partie du jeu de la politique. Mais tous semblent unanimes sur le fait qu’elle n’a aucun impact sur le choix de l’électeur une fois dans les urnes.
C’est un reportage d’Aminatou DIALLO



Covid 19 : Les lingères confrontées à la rareté de clients et au retard de paiement

Les lingères installées à Fass se disent victimes des impacts de la Covid 19. Les clients se font rares depuis l’avènement de cette maladie. Une crise accentuée avec l’apparition du variant Omicron. Cependant, certaines réussissent à tirer leur épingle du jeu grâce à leurs clients restés fidèles pour cause de travail bien fait. Outre ces difficultés, ces lingères se plaignent également du retard de paiement.
Reportage Abdoul Aziz NDIANE