Catégorie : Société

Argent distribué dans les campagnes électorales : Une pratique qualifiée de corruption

L’argent a coulé à flot lors de la campagne des élections locales. En effet, pour convaincre les électeurs à voter pour eux, certains candidats ont utilisé l’argent comme moyen de persuasion. Une pratique que bon nombre de Sénégalais déplorent et qualifient de corruption. Cependant, d’autres estiment que cela fait partie du jeu de la politique. Mais tous semblent unanimes sur le fait qu’elle n’a aucun impact sur le choix de l’électeur une fois dans les urnes.
C’est un reportage d’Aminatou DIALLO



Covid 19 : Les lingères confrontées à la rareté de clients et au retard de paiement

Les lingères installées à Fass se disent victimes des impacts de la Covid 19. Les clients se font rares depuis l’avènement de cette maladie. Une crise accentuée avec l’apparition du variant Omicron. Cependant, certaines réussissent à tirer leur épingle du jeu grâce à leurs clients restés fidèles pour cause de travail bien fait. Outre ces difficultés, ces lingères se plaignent également du retard de paiement.
Reportage Abdoul Aziz NDIANE



Stade Léopold Sédar Senghor : Les mécaniciens déguerpis toujours sans activité 5 ans après

Le Centre de recasement des mécaniciens de Diamniadio doit être réceptionné en décembre 2021. Instruction donnée par le Chef de l’Etat en conseil des ministres. Au stade Léopold Sedar Senghor, 5ans après l’opération de déguerpissement, les mécaniciens toujours sans activité. Conséquence, ils n’arrivent plus à subvenir à leurs besoins. Pour palier cette situation, certains se sont réinstallés sur les lieux avec la menace constante d’être délogés par les forces de l’ordre.
Reportage Oumy Diop FALL



Cherté de la location : Me Massokhna Kane propose une large concertation

La réunion convoquée hier par le ministre du commerce ne peut régler les problèmes du loyer au Sénégal. Pour la bonne et simple raison que le ministère des finances, partie prenante de cette question était aux abonnés absents. Conviction du Président de SOS Consommateurs. Me Massokhna Kane de préciser que seule une large concertation permettra de trouver des solutions.
Il est interrogé par Aminatou DIALLO



Invité : Mamadou Mbaye, Président de la FACIS sur la location au Sénégal

La Fédération des Agences et Courtiers Immobiliers du Sénégal favorable aux propositions du ministère du commerce de fixer les cautions à deux mois au lieu de quatre et de réglementer les agences immobilières. Le Président de la FACIS estime que les irrégularités constatées dans l’application de la loi 2014 sur le loyer se trouvent notamment dans la surface corrigée. Mamadou Mbaye juge que l’Observatoire national sur le loyer qui sera mis en place permettra de règlementer le sous-secteur du loyer.
Il est joint par Aminatou DIALLO



Location : Certains Dakarois pas en phase avec les propositions du ministère du commerce

Le ministère du commerce propose de fixer les cautions à deux mois au lieu de quatre et de réglementer les agences immobilières de mettre en place un Observatoire national du Loyer comme entre autres solutions pour régler la hausse du prix du loyer. Rencontrés ce matin, des Sénégalais pensent que ces propositions ne peuvent pas résoudre cette problématique. Certains estiment plutôt que la solution réside dans les logements sociaux et la location-vente.
Reportage Seynabou Gaëlle DIONG



EMISSION QUESTIONS FONCIERES DU 27 OCTOBRE 2021



Plus de 1400 batiment menacent ruines au Sénégal, selon un rapport de la commission technique sur la problématique des effondrements des bấtiments au Sénégal.

1446 bâtiments au Sénégal dont 627 à Dakar menacent de
s’écrouler.
C’est ce quiressort du rapport final de la commission technique sur la problématique des effondrements des
bấtiments au Sénégal.
Face à la recrudescence des effondrements de bâtiments, le chef de l’Etat avait donné des directives sur la nécessité de renforcer le contrôle de la qualité des matériaux et système de construction.
La commission technique, à travers ce document, a fait un certain nombre recommandations pour changer la donne.
Mame Ndiaye pour plus de détails



Pauvreté au Sénégal : le fléau s’agrandi de plus en plus.

Cherté de la vie , loyer Eau électricité ; un pouvoir d’achat faible autant de facteurs qui font que la pauvreté s’accroit un peu plus Au Sénégal.
A Dakar comme dans les régions plusieurs personnes peinent assurer les trois repas au quotidien.
Cependant certains estiment qu’il faut des solutions pérennes de la part du gouvernement pour faire reculer la pauvreté, pour d’autres il n’y a pas d’issues favorables car les plus aisés ne veulent plus aider les démunis.
Reportage de Seynabou Diallo



EMISSION QUESTIONS FONCIERES DU 29 SEPTEMBRE 2021, ISSA DIAL/IBRAHIMA SENE