Catégorie : Société

Grâce présidentielle : Les coupables de crimes économiques doivent-ils en bénéficier?

Khalifa Sall vient de bénéficier d’une grâce présidentielle. Condamné à cinq ans d’emprisonnement et 5 millions de francs CFA d’amende, le 30 mars 2018, pour faux et usage de faux et escroquerie portant sur les deniers publics, l’ancien maire de Dakar est libre depuis hier. Avant lui, Karim Wade coupable d’enrichissement illicite ou détournement de deniers publics et Amadou Woury Diallo accusé de trafic de faux médicaments ont également bénéficié de grâce. Bon nombre de Sénégalais rencontrés au boulevard du centenaire de Dakar estiment que les coupables de crimes économiques ne doivent pas bénéficier de grâce car ils tuent l’économie et sapent les politiques de développement. Par conséquent, ils doivent purger leur peine jusqu’au bout.
Reportage Sadio SYLLA



Inondations : Le PR Macky Sall pour le déclenchement du Plan ORSEC

En conseil des ministres hier, le président de la république a instruit le ministre de l’intérieur de déclencher le plan d’Organisation des Secours (ORSEC) au niveau des régions concernées par les inondations. A Pikine, précisément à Guinaw Rails Sud, les populations parlent de mesure de plus. Cependant, elles attendent son effectivité pour y croire.
Reportage Maty Sarr NIANG



Droit des enfants : Au Sénégal, seuls 77% des enfants sont enregistrés à l’Etat civil

Au Sénégal, seuls 77% des enfants sont enregistrés à l’Etat civil. Information contenue dans le rapport sur le droit des enfants publié ce matin par le consortium « Agir ensemble ». Le rapport signale d’ailleurs que le taux brut de scolarisation primaire est passé de 84,8% en 2014 à 87,3% en 2017. Le consortium qui regroupe 6 ONG plaide par ailleurs pour l’adoption du code de l’enfant avec des textes complets et ambitieux d’ici le 20 novembre.
Seynabou DIALLO pour l’économie du rapport



Invité du jour : Mamadou Diop Decroix sur l’enquête parlementaire sur la drogue

Transparence dans la gestion du dossier de la drogue saisie au Port Autonome de Dakar. C’est ce que souhaite le député Mamadou Diop Decroix qui vient d’adresser une question orale au gouvernement suite à sa demande d’ouverture d’une enquête parlementaire sur cette affaire. La lutte contre le trafic de drogue doit être l’affaire de tout le monde vu son impact sur l’économie d’après Mamadou Diop Decroix qui s’étonne de l’importante quantité saisie estimée à 250 milliards de FCFA.
Il est joint par Mbayang COR



Démolition d’une partie du marché de Liberté 6 : Les impactés dans le désarroi

Depuis la démolition d’une partie du marché Barack de Liberté 6, les impactés sont dans le désarroi. Pour cause, ils n’ont pas d’interlocuteurs et sont logés dans des magasins qui menacent ruine à tout moment. Une situation qui les a poussés à prendre leur destin en main et essayer de trouver solutions à leurs problèmes.
Reportage Maty Sarr NIANG



Achoura : Les prix des condiments pour le repas de la fête en hausse sur le marché

Tout est à la hausse au marché. A deux jours de la fête d’Achoura, le mil, la viande et autre ingrédients indispensables au repas deviennent inaccessibles. Au marché Tilène, acheteurs marchandent tant bien que mal. Les commerçants justifient la hausse des denrées par la rareté due à la saison des pluies.
Reportage Coura KA



Invité du jour : Momar Ndao, porte-parole de la Commission du suivi de la loi sur la baisse du loyer

La loi sur la baisse du coût du loyer de 2014 appliquée à plus de 90%. Cependant, 10 mille plaintes ont été déposées par les locataires pour cause en général de non respect des prix. Momar Ndao, porte-parole de la Commission en charge du suivi de la loi signale que le rapport réalisé par le ministère du commerce avait relevé des problèmes règlementaires et administratifs.
Nous l’écoutons au micro d’Aminatou DIALLO



Saison des pluies : La vente de parapluies, une activité fructueuse pour les vendeurs

Les fortes pluies constatées actuellement à Dakar favorisent les bonnes affaires chez les vendeurs de parapluies. Ces derniers affirment se frotter les mains actuellement. En atteste leurs chiffres d’affaires qui tournent autour de 15 à 20 mille francs.
Reportage Sadio SYLLA



Fortes pluies à Dakar : Les travailleurs peinent à rejoindre leur lieu de travail

Difficile pour les travailleurs de rejoindre leur lieu de travail avec l’hivernage. Certains éprouvent d’énormes difficultés à cause des embouteillages causés par la pluie. D’autres, par contre, faute d’imperméable, de parapluie et autres, préfèrent attendre l’arrêt de la pluie pour se rendre au travail. Une situation qui n’est pas sans conséquence sur leur travail et avec leur hiérarchie.

Reportage Maty Sarr NIANG



Invité du jour : Alioune Badara Samb, préfet de Dakar sur la délocalisation du marché Sandaga

Prévue pour ce 30 aout, la délocalisation des commerçants de Sandaga dans deux nouveaux sites (Champ de course et Djily Mbaye) est reportée à une date ultérieure. Le préfet de Dakar explique ce report par la lenteur notée dans la fabrication de cantines et la non disponibilité des sites de recasement. Alioune Badara Samb d’ajouter que la délocalisation se fera prochainement mais il est dans l’impossibilité d’avancer une date exacte.
Nous l’écoutons au téléphone de Seynabou DIALLO