Catégorie : Consommation

Mois du consommer local : Les Sénégalais invités à consommer les produits du terroir

Venue présider la cérémonie de lancement du mois du consommer local ce mardi, la ministre du commerce et des PME invite les Sénégalais à consommer davantage les produits locaux. Aminata Assom Diatta appelle par ailleurs le secteur privé à mettre sur le marché des produits de qualité à des prix compétitifs pour une meilleure promotion du consommer local.
Aminata Assom DIATTA est au micro de Oumy DIOP



Consommer local : Focus sur le riz local de plus en plus consommé par les Sénégalais

Après la banane hier, nous parlons aujourd’hui du riz local. Quelle place occupe-t-il dans les achats ? On le sait, le gouvernement avait initié une politique d’autosuffisance en riz avec horizon 2018. Objectif loin d’être atteint mais la production nationale a considérablement augmenté passant de 600 mille tonnes à plus d’un million tonnes 200. Occasion de s’intéresser au riz local. Ce produit, aux variétés diverses, est de plus en plus consommé par les Sénégalais ; 90kg de riz par personne/an. Du coté des consommateurs, l’on salue les efforts consentis en termes de qualité.
Reportage Oumy Diop FALL



Invité : Issa Oumar Basse, Président de l’APPASEN sur le mois du consommer local

L’Association pour la Promotion des Produits Horticoles se réjouit de l’organisation du mois du consommer local. Son Président invite à davantage travailler sur la qualité sur toute la chaine de valeur agricole pour gagner le pari du consommer local. Issa Oumar Basse plaide pour l’instauration d’un bureau en charge de la formation, de la certification et de la normalisation pour tout producteur et transformateur.
Il est joint au téléphone par Aminatou DIALLO



Prix du pain : ASCOSEN pas contente mais juge raisonnable cette hausse

L’Association Sénégalaise des Consommateurs pas contente de cette hausse du prix du pain mais la juge raisonnable compte tenu de l’augmentation des cours du blé. Son vice-président invite à la tenue régulière du conseil national de la consommation pour statuer sur les cours mondiaux du blé et de la farine afin de l’adapter au prix du pain. Par ailleurs, Momath Cissé appelle les consommateurs à changer leurs habitudes alimentaires pour ne plus dépendre des produits importés.
Il est interrogé par Aminatou DIALLO



Invite : Claude Bemba DIOP, Président L’association des meuniers Industriels du Sénégal sur la risque de pénurie de farine.

L’association des meuniers du Sénégal compte a partie de ce jour cesser toute livraison de farine pendant 72 heures.
Les industriels protestent contre les pertes qu’ils enregistrent depuis Avril 2020.
Claude Bemba DIOP et ses camarades décident à partir de ce jour une réduction périodique et collective de production permettant de freiner le niveau des pertes enregistrées quotidiennement, ce jusqu’à ce qu’une réponse assurant la survie des meuniers soit clairement apportée.
CLAUDE BEMBA DIOP Président L’association des meuniers du Sénégal est l’invité du journal
Seynabou gaelle diong



Le secteur de la boulangerie se dote d’une nouvelle convention collective.

Le secteur de la boulangerie participe à hauteur de 3% dans le PIB. Annonce le représentant du ministère du commerce à la cérémonie de signature de la nouvelle convention collective dans le secteur de la boulangerie.
Les boulangers saluent cette convention qui va contribuer l’assainissement de leur secteur d’activité.
Compte rendu Oumy Diop



Préparatifs Magal 2021 : Les prix des fruits ont connu une hausse considérable

A trois jours du Magal, le marché Sandiniéry est bien approvisionné en fruits. Boutiques et magasins sont bien achalandés. Seul regret pour les clients, le manque de certains fruits comme la banane et la hausse des fruits comme la pomme, l’orange et le raisin qui sont vendus respectivement à 23 mille, 16 mille et 22 mille la caisse.
Reportage Seynabou Gaëlle DIONG



Invité : Me Massokhna Kane, Président SOS Consommateurs sur les compteurs Itron

Les résultats de l’enquête effectuée par la Division de la métrologie confirment les allégations de SOS Consommateurs qui soupçonnait une tentation d’augmenter les factures de la Sen’Eau à travers de nouvelles installations de compteurs. Son Président demande une saisie immédiate de tout le stock des 17 mille compteurs de marque Itron détenu par Sen’Eau et un remboursement de tous les usagers qui ont bénéficié de ces compteurs Itron.
Me Massokhna KANE est interrogé par Aminatou DIALLO



Hausse des denrées : Le charbon de bois passe de 2.000 à 3.000 le sac à Tamba

Les hausses généralisées des denrées de consommation courante comme le riz, l’huile, le lait impactent lourdement les gargotes et restaurants à Tambacounda. Le plat de riz, repas de midi qui coûtait 500f s’échange actuellement à 800f déplorent les clients. Au moment où le charbon de bois principale source de cuisson est presque introuvable ou du moins le sac est passé de 2.000f à 3000f. Des hausses qui indisposent restauratrices, vendeurs de charbon et consommateurs d’où leur appel à l’Etat pour juguler les hausses sur le marché.
À Tambacounda c’est un reportage de Sadio SYLLA



Invité : Emile Sène, membre de l’UNCS sur la hausse de certaines denrées

L’UNCS dénonce la hausse du prix du sucre ou encore hausse constatée de certaines denrées. Selon Emile Sène, membre de l’Union Nationale des Consommateurs du Sénégal, on nous met devant le fait accompli et c’est de la spéculation. Au plan conjoncturel, il a estimé que cela pourrait se justifier par la contre saison où le marché dans son approvisionnement est perturbé. Par ailleurs, Emile Sène reconnait que les consuméristes ne jouent pas le rôle qu’ils devraient en pareil cas.
Emile SENE interrogé par Seynabou DIALLO