Catégorie : Construction/Habitat

Invité du jour : Abdou Sané, environnementaliste sur l’habitat au Sénégal

La plupart des habitats de Dakar et sa banlieue sont précaires car ils ne répondent pas aux aspirations des populations. L’expert en environnement soutient que la question de l’urbanisation est un manque de volonté affiché par les autorités. Abdou Sané s’interroge sur le projet de 100 mille logements qui est mal pensé, selon lui, et ne prend pas en compte la dimension environnementale. Le manque de planification, la concession de l’ouvrage et les matériaux utilisés dans la mise en œuvre de ce projet doivent être repensés pour ne pas agresser l’écosystème.
Abdou SANE est interrogé par Seynabou Gaëlle DIONG



Cherté des matériaux de construction : Diaraf Alassane Ndao opte pour de nouveaux types de construction

Le coût élevé de la construction s’explique par la cherté des matériaux de construction. Le Secrétaire général du Syndicat des BTP invite les Sénégalais à changer de paradigmes et à opter pour de nouveaux types de construction. Toutefois, l’Etat doit former la main-d’œuvre qui doit accompagner ce changement.
Diaraf Alassane NDAO est joint au téléphone par Seynabou Gaëlle DIONG



Hausse du prix du loyer : La modernisation de la construction et du bâtiment à l’origine

Modernisation dans le secteur de la construction et du bâtiment, cette situation est à l’origine de la hausse du prix du loyer. Selon les architectes, le matériau de construction comme le ciment, le béton, le fer, entre autres coute cher dans notre pays. Notre reporter a rencontré certains acteurs du BTP.
Reportage Ndèye Anta NDIAYE



Invité du jour : Idrissa Ndiaye, membre de l’Ordre des Architectes du Sénégal

Seuls 4% des sénégalais font appel à l’expertise des architectes pour construire une maison. A Dakar, la question du logement est devenue très périlleux et le conseil présidentiel sur la question n’est pas venu au bon moment, estime Idrissa Ndiaye. Selon ce membre de l’Ordre des architectes du Sénégal, des logements sont construits sans tenir compte de l’urbanisation. Or, l’Etat doit investir dans l’aménagement urbain des villes, au-delà même, impliquer les promoteurs immobiliers à verser un dividende qui permettrait d’aménager l’espace urbain.
Idrissa NDIAYE au téléphone de Seynabou Gaelle DIONG



Lancement de la plateforme d’inscription du projet de 100.000 logements

Lancement de la plateforme d’inscription du projet de 100.000 logements ce matin. Avec un déficit en logement de 322.000, l’Etat, à travers son ministère de l’urbanisme, veut rendre accessible le logement décent. Selon son ministre, Abdou Karim Fofona, 1 million d’emplois sont attendus dans le cadre de ce projet. Un revenu inférieur à 450.000 est nécessaire pour bénéficier de ce projet. Un important dispositif communicationnel est prévu pour sa vulgarisation.
Compte rendu Oumy DIOP



La mise en place d’une brigade contre l’insalubrité et le désencombrement annoncée

Une brigade pour la lutte contre l’insalubrité et le désencombrement sera mise en place d’ici la fin de l’année, selon le ministre Abdou Karim Fofana. Son rôle sera de mettre de la rigueur et de l’effectivité dans la politique de suivi d’activités de désencombrement et de libération des espaces publiques. Le ministre de l’urbanisme du logement et de l’hygiène publique signale que 30 personnes ont été arrêtées au mois de novembre pour réoccupation de l’espace public. Il annonce une poursuite de ces opérations. Il s’exprimait en marge de la table ronde sur les villes durables tenue à Dakar.
Abdou Karim FOFANA au micro de Oumy DIOP



Effondrement de bâtiments à Médina : Les locataires et les bailleurs pointés du doigt

Au quartier Médina de Dakar, un balcon s’est affaissé hier faisant un mort et au moins 2 blessés. La vétusté des bâtiments est la principale cause selon les habitants. Egalement, ces derniers pointent un doigt accusateur sur les locataires et sur les bailleurs. Toutefois, ils révèlent l’absence de choix pour ces occupants qui ont des moyens limités.
Reportage Coura KA



Baisse des loyers : Pourquoi l’application de la loi fait toujours défaut?

C’est depuis le 22 janvier 2014 que le Sénégal dispose d’une loi portant baisse des loyers n’ayant pas été calculés suivant la surface corrigée. Une loi qui a entrainé du coup, en théorie, une baisse des prix du loyer. Mais six ans après son adoption, son application fait toujours défaut avec des propriétaires qui usent de subterfuges pour l’appliquer en dépit pourtant des sanctions prévues pour les contrevenants. Où est-ce que le bât blesse ?
La réponse avec Mbayang COR



Renforcement de capacité de 25 délégués du personnel d’entreprises de BTP

25 délégués du personnel des différentes entreprises de construction et du bâtiment prennent part à l’atelier de renforcement de capacités. Initiée par le Syndicat national de la construction et des travaux publics, cette rencontre porte sur les négociations lobbying et plaidoyers. Son objectif, permettre aux délégués de défendre les intérêts moraux et matériels des travailleurs. Financé par les partenaires européens à hauteur de 9 millions, l’atelier est prévu pour trois jours.
Seynabou Gaëlle DIONG



Démolition du marché Sandaga : And Taxawu Sandaga fustige le changement de la maquette

Construit en 1933, le marché Sandaga sera démoli après la Tabaski. Une décision du ministère de l’habitat et du logement qui fait suite à une évaluation accablante de l’infrastructure par plusieurs services dont la Direction de la protection civile. Interrogé sur la question, le Collectif And Taxawu Sandaga fustige le changement apporté sur la maquette qui était déjà validée mais également la décision unilatérale de déguerpir les commerçants après la fête.

Reportage Aminatou DIALLO