Catégorie : Construction/Habitat

Invité : Colonel Mbareck Diop, Secrétaire Général du Syndicat des Entrepreneurs de BTP

Plus de 230 mille accidents sont déclarés dans le secteur des BTP. Le Secrétaire général du Syndicat des Entrepreneurs de Bâtiments et de travaux publics juge leur secteur très accidentogène en ce mois de la prévention des risques professionnels. Le Colonel Mbareck Diop informe que 20% des entreprises sont déjà certifiées et plus de 80% ont entamé le processus qui constitue un référentiel de santé sécurité environnement.
Nous l’écoutons au téléphone de Gaëlle DIONG



Effondrement des bâtiments : L’Association Sénégalaise de Normalisation pour la limitation des dégâts

Redynamiser le comité technique de normalisation du bâtiment et génie civil, c’est l’objectif de l’Association Sénégalaise de Normalisation. Cette dernière souhaite faire de ce nouveau comité le bras armé du gouvernement pour la construction des infrastructures de qualité au Sénégal. Une dizaine d’experts en bâtiment ont pris part à l’atelier organisé ce matin par l’Association en collaboration avec le service métrologique.
Compte rendu Seynabou DIALLO



Invité : Colonel Mbarick Diop, Secrétaire Général du Syndicat des professionnels du BTP

La plupart des grandes infrastructures du Sénégal comme l’Aéroport international Blaise Diagne, le Centre de conférence Abdou Diouf ou encore le stade Me Abdoulaye Wade dont l’inauguration est prévue aujourd’hui sont l’œuvre d’étrangers notamment les Turcs. Le Syndicat des professionnels du Bâtiment et des Travaux Publics dénonce un tel état de fait. D’ailleurs, son Secrétaire général estime que l’Etat aurait pu, à défaut, leur octroyer une part de ce marché pour permettre un transfert de technologie et la création d’emplois. Le Colonel Mbarick Diop appelle l’Etat à impliquer davantage le secteur privé dans les travaux d’intérêt public.
Nous l’écoutons au téléphone d’Aminatou DIALLO



Hausse des prix des matériaux de construction : Les gérants de quincaillerie confirment

Les prix des matériaux de construction ont progressé de 0,3% selon l’Agence Nationale de la Statistique et de la Démographique (ANSD). Le ciment, le fer et la peinture sont tous en hausse, affirment ces vendeurs de matériaux de construction de quincaillerie. Cependant, ils invitent l’Etat à mieux soutenir leur secteur d’activité.
Abdoul Aziz NDIANE



Invité : El Hadj Malick Cissé, Chef du Bureau des prix à l’ANSD

Les prix des matériaux de construction ont connu une hausse pendant toute l’année 2021. Cette tendance haussière est maintenue jusqu’en décembre 2021 avec une progression de 0,3% selon le dernier rapport de l’ANSD sur l’indice des prix des matériaux de construction. Le Chef du Bureau des prix explique cette situation par la hausse du coût du fret et des matières premières. Cependant, El Hadj Malick Cissé indique qu’avec les bonnes perspectives mondiales qui s’annoncent, les prix pourraient baisser dans les mois à venir.
Il est joint par Aminatou DIALLO



Invité : Diarraf Alassane Ndao, SG Syndicat des travailleurs de la construction des BTP

Cette hausse des prix des matériaux de construction est aussi constatée par les entreprises des BTP. Une situation qui se répercute considérablement sur le coût de construction des bâtiments. Le Secrétaire Général du Syndicat national des travailleurs de la construction des BTP appelle l’Etat à réguler le secteur et à organiser des assises de la construction.
Diaraf Alassane NDAO est interrogé par Aminatou DIALLO



Alioune Ndoye, Maire de Dakar Plateau sur la réhabilitation du marché de Sandaga

La mairie de Dakar-Plateau n’entend pas laisser les travaux du marché Sandaga à la mairie de Dakar. Son maire a précisé qu’après la destruction, le marché sera reconstruit à l’identique. Selon Alioune Ndoye, l’arrêté justificatif de juillet 2020 rend invalide le titre de propriété brandi par la mairie de Dakar. Face à la presse ce matin, il propose une réhabilitation de ce bâtiment avec un changement de technicité pour améliorer le cadre de vie.
Alioune NDOYE est au micro de Oumy DIOP



Reconstruction du marché de Sandaga : Les commerçants se prononcent

Entre amertume et désolation, des commerçants apprécient diversement le projet de reconstruction du marché de Sandaga. Si certains s’inquiètent du ralentissement des activités commerciales, d’autres plus optimistes attendent une meilleure organisation du marché.
Micro trottoir Chancelle Miakazebi



Invité du jour : Samba Ndongo, Vice-Président de l’Ordre des géomètres experts du Sénégal sur le code de l’urbanisme

Révision des codes de l’urbanisme et de la construction datant respectivement de 2018 et 2019. Le lancement du projet a eu lieu ce mardi en présence du ministre en charge du logement, Victorine Ndèye. Les nouveaux textes seront adoptés aux nouvelles réalités de l’urbanisme et de la construction. Selon Samba Ndongo, ces codes devraient prendre en compte plusieurs paramètres pour une meilleure urbanisation. Le Vice-président de l’Ordre national des géomètres experts du Sénégal déplore la reconcentration dans les nouveaux pôles urbains.
Il est au téléphone de Mbayang COR



Hausse des prix de matériaux de construction : Les raisons ignorées par les commerçants

Hausse des prix de certains matériaux essentiels dans la construction de bâtiments. La tonne de ciment est passée de 62.000 à 70.000 francs soit une hausse de 8.000 francs. La tonne de fer passe de 38 à 50.000 francs, soit une hausse de 12.000 francs. Les revendeurs et grossistes confirment et disent ignorer les raisons de cette hausse qui perdure depuis des mois. Conséquence, le ravitaillement en ciment, en fer et en béton reste difficile.
Reportage Oumy DIOP