Catégorie : Elevage

Filière lait : Les vaches locales produisent 60% des besoins, selon Famara Sarr

Les vaches locales produisent 60% des besoins en lait avec 3 à 4 litres par vache et par jour. Le Chef de la Division industrielle laitière au ministère de l’élevage de souligner qu’avec les 3 systèmes d’élevage notamment extensif, croisé et moderne, le ministère est en train de réfléchir sur comment accroitre rapidement la production laitière.
Famara SARR que nous écoutons

Invité : Dieynaba Sidibé, Présidente du Directoire national des femmes en élevage

9 mois après le démarrage de la campagne nationale de vaccination du cheptel, certains acteurs affichent leur satisfécit. Cependant, ils restent moins enthousiastes à l’approche de la fête de Tabaski. La raison, d’après la Présidente du Directoire national des femmes en élevage, c’est la cherté de l’aliment de bétail.
Dieynaba SIDIBE est interrogé par Mbayang COR
Juste rappeler que la fin de la campagne de vaccination est prévue pour le 31 septembre prochain

Samba Saloum Diallo, Président de la Maison des Eleveurs de Kaffrine

Vol de bétail, 21.430 têtes ont été volées entre 2020 et 2021. Le Président de l’Association Nationale contre le Vol de Bétail souligne que cette pratique est de plus en plus récurrente. D’ailleurs, Samba Saloum Diallo explique la recrudescence des vols par le non-respect de la loi criminalisant le vol de bétail. Le Président de la Maison des Eleveurs de Kaffrine revient sur la mise en place de comité villageois de lutte contre le vol de bétail.
Nous l’écoutons au micro de Sadio SYLLA

SALADAM 2023 : Les exposants fustigent la cherté des stands

Le CICES accueille depuis le 27 janvier dernier le Salon International de l’Elevage. Venus de l’intérieur du pays et de la sous-région, les acteurs saluent cette initiative de l’Alliance pour le Développement et l’Amélioration des Races (ADAM). Ils déplorent toutefois la cherté des stands et des dépenses supplémentaires pour les besoins de leur séjour. Prévu jusqu’au 5 février prochain, ces exposants espèrent voir plus de visiteurs mais aussi les autorités pour leur faire part des difficultés qui freinent le secteur.
Reportage Oumy DIOP

Ranch de Doly : La Présidente du Directoire des Femmes en Elevage pour la gestion des lieux

La ministre de la microfinance et de l’économie sociale et solidaire, Victorine Ndeye, a effectué ce matin une visite au siège de U-IMCEC (Union des Institutions Mutualistes Communautaires d’Epargne et de Crédit). Rencontre au cours de laquelle le Directeur Général adjoint affirme que l’Institution détient un actif de 27 milliards FCFA et 15 milliards d’épargne collectés. L’Institution accompagne surtout les femmes et les jeunes dans leurs projets agricoles.
El Hadj Abdou SAKHO que nous écoutons au micro d’Aminatou DIALLO

Code pastoral : Une adoption bien accueillie par les acteurs de l’élevage

L’adoption du code pastoral en conseil des ministres du mercredi dernier est bien accueillie par les éleveurs. Selon la Présidente du Directoire national des Femmes en élevage, cette loi permettra une organisation de la gestion de l’environnement pastoral. Ce qui permettra d’éviter les conflits entre éleveurs et agriculteurs, a expliqué le Président de la Fédération Nationale des Eleveurs Indépendants et des Transformateurs Laitiers. Ils dénoncent toutefois le vol de bétail qui reste un problème entier malgré la loi le criminalisant.
Aminatou DIALLO nous fait le point

Invité : Dieynaba Sidibé, Présidente du Directoire des femmes en élevage

La Présidente du Directoire national des femmes en élevage tire un bilan satisfaisant de l’année 2022 pour l’élevage. Dieynaba Sidibé en veut pour preuve l’octroi de financements pour de nombreux éleveurs et un meilleur accès aux infrastructures tels que les forages. La santé animale aussi a été bien prise en charge d’après elle.
Nous l’écoutons au micro d’Aminatou DIALLO

Journée de l’élevage le 29 décembre : Ismaila Sow plaide pour la révision du code pastoral

La journée de l’élevage sera célébrée le 29 décembre à Tambacounda sous le thème « Modernisation du secteur de l’élevage et la culture fourragère ». Ismaila Sow affirme que tous les acteurs du système se préparent à cette journée. Le Président du Conseil National de la Maison des éleveurs a comme plaidoyer cette année la révision des textes de la loi sur le code pastoral qui peut être un début de solutions concernant les conflits entre éleveurs et agriculteurs.
Nous l’écoutons au téléphone de Seynabou DIALLO

Campagne de vaccination du cheptel : Pas de problèmes majeurs malgré la longue grève des agents

La campagne de vaccination du cheptel démarrée depuis septembre se poursuit. Selon le Secrétaire général du Syndicat des travailleurs de l’élevage, des problèmes majeurs n’ont pas été notés malgré la longue grève des agents du secteur primaire. Toutes les dispositions ont été prises pour une bonne campagne. Le Président du Conseil National de la Maison des Eleveurs prône plus de sensibilisation pour vaincre la peste des petits ruminants.
Seynabou DIALLO

Invité : Amadou Lamine Karé, Secrétaire Général du Syndicat des Travailleurs de l’élevage

Amadou Lamine Karé est l’invité du journal. Dans cet entretien, le Secrétaire général du Syndicat des Travailleurs de l’élevage revient sur leur grève qui n’a pas impacté la bonne marche de la campagne de vaccination du cheptel. Par ailleurs, il a estimé que les acteurs sont bien outillés pour diminuer voire éradiquer le fléau de la peste des petits ruminants. Ladite campagne a démarré au mois de septembre et se poursuit jusqu’au 31 mars sur toute l’étendue du territoire.
Entretien réalisé par Seynabou DIALLO