Catégorie : Elevage

Invité : Dame Sow, Directeur de l’élevage qui fait le bilan de la Tabaski

Près de 267 mille moutons enregistrés pour cette Tabaski 2020. Un chiffre supérieur à l’objectif fixé de 260 mille également supérieur à celui de l’année dernière qui est de 225 mille, affirme le Directeur de l’élevage. Au niveau des importations, Dame Sow d’affirmer que 280 mille moutons ont traversé les frontières. Ce qui explique l’approvisionnement correct du marché et le nombre d’invendus. Concernant le programme d’autosuffisance en moutons, le directeur de l’élevage affirme que la stratégie peaufinée est en marche pour intensifier et améliorer la production.
Il est interrogé par Seynabou Gaëlle DIONG



Tabaski : Le Président du Conseil National de la Maison des éleveurs craint une mévente

Crainte de mévente de moutons du côté des éleveurs. Dans plusieurs points de vente, les moutons ne sont pas encore écoulés à quelques heures de la Tabaski, nous signale le Président du Conseil National de la Maison des éleveurs. S’il n’y a pas changement de dernière minute, cette situation va impacter négativement les éleveurs qui ont contracté des prêts pour leur opération.
La réaction de Ismaila SOW au téléphone de Mbayang COR



Fixation des prix des moutons selon leur poids spécifique : Les acteurs se prononcent

La proposition du Président de l’ASCOSEN de fixer les moutons selon leur poids spécifique balayée d’un revers de la main par les acteurs de l’élevage. Si certains d’entre eux réfutent la cherté des moutons, d’autres relativisent et pensent qu’il y a d’autres mécanismes pour lutter contre la flambée des prix.
Reportage Mbayang COR



Impact de la COVID : La FAO octroie 230 millions à 3.000 familles éleveurs

Lancement hier de l’initiative dénommée Assistance d’urgence pour renforcer la résilience des éleveurs pastoraux impactés par la COVID 19. Ce projet d’un budget de plus de 230 millions cible 3.000 familles d’éleveurs transhumants et vise à améliorer le pouvoir d’achat, le moyens de subsistance et les conditions nutritionnelles d’éleveurs vulnérables grâce à un transfert monétaire ou cash. A travers cette initiative, la FAO met à la disposition de chaque famille, un montant de 50.000 francs pour l’achat d’un kit alimentaire et d’aliments de bétails.
Anna Louise SARR



Abou Mamadou Touré, Docteur vétérinaire sur l’impact du Corona sur le marché des moutons

Approvisionnement du marché en moutons de Tabaski, les Sénégalais doivent envisager des solutions alternatives face à la situation du moment. C’est l’avis de Dr Abou Mamadou Touré qui, par ailleurs, invite l’Etat à suivre la dynamique de la mondialisation des ressources humaines. Ce matin dans Biir Marché, le vétérinaire a aussi souligné l’impact du coronavirus sur le marché du mouton de Tabaski.
Je vous propose de l’écouter



Pape Daouda Guèye, Chef du Service départemental de l’élevage de Guédiawaye sur la situation du marché

Extension de l’élevage urbain, le phénomène prend de l’ampleur au Sénégal. Les terrasses des maisons sont de plus en plus transformées en bergeries notamment à Dakar, a déclaré le chef du service de l’élevage dans le département de Guédiawaye. Assurant par ailleurs que le marché du mouton pour la tabaski connait un rythme d’approvisionnement correct, Pape Daouda GUEYE a aussi confirmé l’organisation annuelle d’une campagne de vaccination du bétail, surtout pour les moutons. Ecoutons ces propos recueillis ce matin dans le magazine Biir Marché de Trade FM.
Pape Daouda GUEYE est au téléphone de Issa DIAL



Dr Evariste Bassène, Chef du Service régional de l’Elevage de Ziguinchor

Dissocier les stratégies de production et de l’approvisionnement constitue l’alternative pour assurer l’autosuffisance en moutons, c’est la conviction de Dr Evariste Bassène. Pour le Chef du Service régional de l’Elevage de Ziguinchor, l’abattage des brebis constitue une problématique pour la promotion du développement de l’élevage au Sénégal. Plus de 300 mille brebis sont abattues chaque année, a-t-il déploré.
Il était dans l’émission Biir Marché



Pape Mbaye Diaw, Chef du service départemental de l’élevage de Tambacounda

Tabaski 2020 ; à Tambacounda, l’Etat injecte plus de 700 millions pour une bonne opération, explique le Chef du Service départemental de l’Elevage de la localité. Pape Mbaye Diaw, saluant les efforts de l’Etat, a indiqué que le gouvernement met beaucoup d’argent dans l’achat de l’aliment de bétail.
Nous l’écoutons



Dame Sow, Directeur de l’élevage sur les dispositions prises pour la Tabaski

PRONAM, le Programme National d’Autosuffisance en moutons de tabaski se poursuit au Sénégal. Plus d’un milliard du FONSTAB (Fonds de Stabulation) sont injectés par l’Etat pour accompagner le développement de l’élevage des petits ruminants, selon le Directeur de l’élevage. Dame Sow rassure par ailleurs que les dispositions pour la tabaski vont bon train avec plus de 38 points de vente prévus dans la capitale.
Ces propos sont recueillis dans l’émission Biir Marché

 



Invité du jour : Ismaila Sow, Président du Conseil National de la Maison des Eleveurs

Une exonération de taxes jusqu’au 12 septembre et un fonds de 3 milliards, c’est l’appui du gouvernement aux éleveurs pour la Tabaski 2020. Bien que les points de vente ne soient pas encore érigés, le Président du Conseil National de la Maison des Eleveurs a estimé que dans ce contexte de pandémie, les éleveurs iront aux frontières du Mali, de la Mauritanie et du Niger acheter du bétail pour satisfaire la demande pour la Tabaski.
Ismaila SOW est joint par Seynabou DIALLO