Catégorie : Energie

Invité : L’économiste Meissa Babou, sur les 750 milliards d’accès universel à l’électricité en 2025

Interpellé sur l’organisation d’une table ronde pour mobiliser 750 milliards pour l’accès au financement de l’électricité en 2025, Meissa Babou se dit pessimiste quant à l’atteinte de cet objectif. Pour l’économiste, ce que le PUDC ou l’ASER n’a pas pu réaliser sur plusieurs années le gouvernement ne pourra le faire d’ici 4 ans. Pour éviter de mettre une pression sur les finances publiques, Meissa Babou propose la mise en place d’une stratégie pour l’accès universel à l’électricité tout en respectant les paramètres de bonne gouvernance.
Suivons ses explications au téléphone d’Aminatou DIALLO



Accès universel à l’électricité en 2025 : L’Etat à la recherche de 732 milliards

L’Etat du Sénégal à la recherche de 732 milliards francs destinés au financement de projets pour le financement de l’accès universel à l’électricité en 2025. Une table ronde réunissant gouvernement, secteur privé et Partenaires techniques et financiers se tient depuis ce mardi en vidéoconférence. Prévue jusqu’à jeudi, cette rencontre s’inscrit en droite ligne des actions identifiées pour la mise en œuvre du plan complémentaire pour l’accès universel à l’électricité.
Aminatou DIALLO nous fait le point



Invité du jour : Mouhamed Seck, SG de l’ASP sur l’interdiction de la vente de carburant au détail

Les pétroliers en phase avec l’interdiction du gouverneur de Dakar concernant la vente de carburant au détail dans la région de Dakar pour des raisons sécuritaires. La vente de carburant dans les récipients outre que les réservoirs des véhicules ou cyclomoteurs représente peu dans leur chiffre d’affaires, selon le SG de l’Association Sénégalaise des Pétroliers. Mouhamed Seck de revenir sur le manque à gagner causé par le couvre-feu.
Il est au téléphone de Mbayang COR



« Les retrombées de l’exploitation du pétrole et du gaz peuvent profiter aux Sénégalais », selon le SG de l’ASDEA

Les retombées issues de l’exploitation du pétrole et du gaz peuvent profiter aux Sénégalais. C’est l’avis du Secrétaire général de l’Association Sénégalaise pour le Développement de l’Energie en Afrique (ASDEA). En conseil des ministres hier, le Chef de l’Etat a instruit le gouvernement à accélérer l’achèvement du projet de loi sur la répartition des revenus du pétrole et du gaz.
A ce propos écoutons les explications de Mouhamed Abdallahi SECK



Invité : Souleymane Souaré, SG du Syndicat des travailleurs de l’électricité

On reparle du différend entre Senelec et Akilee, le contentieux risque d’aboutir au blocage des comptes de la Senelec. Le Syndicat des travailleurs de l’énergie fustige la tournure de ce dossier. Souleymane Souaré indique qu’un rapport de l’ARMP a été fourni aux différentes parties. Une audience est prévue ce 24 aout pour statuer sur les réclamations de Akilee.
Souleymane SOUARE est interrogé par Issa DIAL



Sénégal : L’apport du mix énergétique va passer à 30% en 2025, selon le ministre Makhtar Cissé

L’apport du mix énergétique dans le secteur de l’énergie au Sénégal est estimé à 25% en 2019 et devra passer à 30% en 2025. Information donnée par le ministre du pétrole et des énergies lors de l’assemblée générale du Conseil Patronal des Energies Renouvelables du Sénégal (COPERES). Mouhammadou Makhtar Cissé de préciser que le mix énergétique et le Gaz Too Power pourront garantir l’accès universel à l’énergie. Pour le privé national, l’inclusion de tous les acteurs permettra de résoudre la problématique de l’énergie au Sénégal.
Les précisions avec Sadio SYLLA



Rencontre avec la plateforme Nio Lank : Le Médiateur de la république promet de rendre compte au Président

La hausse du prix de l’électricité, le droit de manifester et la libération de l’activiste Guy Marius Sagna et ses camarades en détention au menu des discussions entre le médiateur de la république et la plateforme Nio lank. Cette dernière qui demande toujours l’annulation de la hausse du prix de l’électricité entend marcher le 10 janvier prochain à cet effet. Le médiateur de la république se réjouit de la rencontre et promet d’en informer le président.
Compte rendu Seynabou Gaëlle DIONG



Intégrale Mamadou Fall Kane, Secrétaire permanent adjoint du COS Petrogaz

Le COS Petrogaz entend mettre en place un guichet unique qui permettra aux structures privées nationales d’avoir des réponses à leurs besoins pour pouvoir compétir. D’ailleurs, un audit sur les capacités du privé en fonction de leurs services est réalisé par le COS Petrogaz. Ce comité a d’ailleurs reçu ce matin le secteur privé national pour le 3ème jour de ces concertations sur le contenu local. Le patronat dit attendre de l’Etat un meilleur soutien, selon le secrétaire permanent adjoint du COS PEROGAZ.
Ecoutons à ce propos Mamadou Fall KANE Secrétaire permanent adjoint du COS Petrogaz au micro d’Aminatou DIALLO



Invité du jour : Abdou Aziz Diop, membre Société civile sur la concertation avec COS/Petrogaz

Abdou Aziz Diop, membre de la société civile, est l’invité du journal. Dans cet entretien, il revient sur la large concertation entamée par le COS Petrogaz dans le cadre de la loi sur le contenu local. La contribution de la société civile sera axée entre autres sur une meilleure prise en compte des préoccupations des populations.
Entretien réalisé par Aminatou DIALLO



Hausse des tarifs de l’électricité : Une mauvaise gouvernance de la SENELEC qui nécessite un audit, selon Ousmane Sonko

La hausse des tarifs de l’électricité à partir du 1er décembre résulte d’une mauvaise gouvernance de la SENELEC qui nécessite un audit, c’est ce que déclare Ousmane Sonko. Face à ses pairs le député propose par ailleurs une réorganisation du sous-secteur de l’énergie et un régulateur convenable pour gérer cette société qui gère l’électricité au Sénégal.
Ousmane SONKO est au micro d’Ibrahima SENE