Catégorie : Environnement

Mbeubeuss, un problème écologique et sanitaire pour les habitants, selon l’environnementaliste Abdou Sané

2 mille tonnes d’ordures sont déversées chaque jour à Mbeubeuss. Cette décharge à ciel ouvert qui s’étend sur 114 hectares est saturée, soutient l’environnementaliste. Pour Abdou Sané, Mbeubeuss pose un problème écologique et sanitaire pour les habitants. Du point de vue environnement, l’Etat doit penser au recyclage de certaines ordures qui sont perçues aujourd’hui comme une opportunité.
Seynabou Gaëlle DIONG



Journée mensuelle du nettoiement : Les habitants de Médina et Niary Tally prêts

La Journée mensuelle du nettoiement célébrée ce samedi 4 janvier 2020. Cette initiative, première du genre, lancée par le Président Macky Sall, a reçu l’adhésion des habitants dans les quartiers de Médina et Niary Tally. Ces derniers déclarent être prêts à y prendre part.
Reportage Ndèye Anta NDIAYE



Mamadou FALL Malcom Coordonnateur plateforme Mbeubeuss dafa doy sur le projet de réhabilitation du site

Le projet de réhabilitation de la décharge de Mbeubeuss en 6 ans proposé par le ministre de l’urbanisme Abdou Karim Fafona, pas du goût des membres de la plateforme Mbeubeuss « Dafa Doy ». Leur Coordonnateur parle d’un énième programme de l’Etat. Par conséquent, le combat pour la fermeture du site reste de mise. Mamadou Fall d’ajouter que ce dépotoir d’ordures contribue massivement à l’économie du pays, mais la santé des populations riveraines doit primer.
Mamadou FALL Malcom est joint au téléphone par Oumy DIOP



Invité du jour : Abdou Sané, géographe environnementaliste sur la dégradation des sols

Le Sénégal reste exposé à la dégradation des sols et à l’appauvrissement des terres arables dans un contexte de célébration aujourd’hui de la journée mondiale des sols. Selon le géographe environnementaliste, les eaux salées contribuent négativement à la salinisation des sols. Abdou Sané de préciser que l’érosion côtière et certaines pratiques humaines pourtant déconseillées accentuent la dégradation des sols. Conséquence, faible production agricole et risque d’insécurité alimentaire.
Propos recueillis par Sadio SYLLA



Dépollution de la Baie de Hann : Pourquoi les travaux tardent à démarrer?

La dépollution de la Baie de Hann, un projet évoqué depuis plusieurs années mais qui peine toujours à se réaliser. Malgré l’annonce du lancement par les autorités au plus tard à la fin de l’année 2018 suite au bouclage du financement grâce au 20 milliards accordés par l’AFD et une subvention de 13 milliards de la part du Royaume des Pays Bas. Mais voilà récemment l’Union Européenne à travers l’AFD a décidé d’injecter 9 milliards dans ce projet. Autant d’argent investi mais pas l’ombre d’un début de travaux. Où est ce que le bât blesse ?
Tentative de réponse avec Mbayang COR



Augmentation du gaz à effet de serre : Il faut plus d’efforts des pays industrialisés qui polluent le plus

Réduction des émissions de CO2 de 7,6% par an, une urgence, selon l’ONU qui a alerté l’opinion internationale dans un communiqué mardi dernier. Pour le consultant en changement climatique, il faut beaucoup d’efforts pour contrer cette augmentation rapide de gaz à effet de serre. Bara Guèye estime que seule la contribution de l’Afrique ne suffit pas. Il faut plus d’efforts venant des pays industrialisés qui polluent le plus.
Reportage Seynabou DIALLO



Dépollution de la Baie de Hann : Les 125 milliards mobilisés risquent d’être retirés

Les 125 milliards mobilisés pour la dépollution de la Baie de Hann risquent d’être retirés par les bailleurs, c’est l’avis de l’environnementaliste Bassirou Ndiaye de la Mairie de Hann Bel Air. Selon lui, le dossier est pendant devant la justice depuis des mois et l’ONAS ne mène pas la bataille pour aider la population qui souffre de cette Baie sale. La mairie dégage sa responsabilité sur la gestion de la taxe municipale collectée au niveau des pêcheurs évaluée à des millions par jour pour le nettoiement de la Baie. Elle pointe du doigt le GIE interprofessionnel chargé d’informer les pêcheurs sur la gestion de ces fonds collectés.
Reportage Maty Sarr NIANG



Invité du jour : Abdou Sané, Conseiller technique du Directeur de l’environnement

La dépollution de la Baie de Hann, une préoccupation majeure pour l’Etat du Sénégal qui, avec ses partenaires, injecte d’importantes sommes d’argent pour sa résolution. Mais le problème demeure entier. Selon l’ex-Directeur général de l’ONAS et Conseiller technique du Directeur de l’environnement, la Baie souffre d’un manque de volonté politique institutionnelle entre autres. Pour Abdou Sané, l’Etat doit redéfinir les rôles pour gagner son pari.
Abdou SANE est interrogé par Sadio SYLLA



Cleaning day : Une initiative du Président Sall saluée par les Sénégalais

Dans sa politique d’arriver à zéro déchet au Sénégal, le Président Macky Sall envisage des cleaning days, communément appelées journées de nettoiement. Prévue le premier samedi de chaque mois, cette initiative est saluée par certains Sénégalais trouvés dans les rues de Dakar. Ils appellent cependant à un suivi pour la concrétisation de ce programme.
Oumy DIOP



Les îles de la Madeleine fermées jusqu’à nouvel ordre : Une enquête judiciaire et administrative ouverte

Les îles de la Madeleine fermées jusqu’à nouvel ordre. Cette décision du ministre de l’environnement fait suite au chavirement d’une pirogue qui a fait 4 morts. Abdou Karim Sall signale d’ailleurs qu’une enquête judiciaire et administrative est ouverte pour situer les responsabilités. Face à la presse ce jeudi, il dément les informations faisant état d’une surcharge de la pirogue et du non port des gilets de sauvetage.
Compte rendu Maty Sarr NIANG