Catégorie : Industrie

Invité : Claude Demba Diop, Président de l’Union des Provendiers sur la baisse des prix de l’aliment de bétail et de la volaille

Les prix de l’aliment de bétail et de la volaille revus à la baisse après concertation avec les différents acteurs. De 1.500, le prix du sac de l’aliment de bétail passe à 750 francs désormais alors que l’aliment de volaille s’écoule désormais à 300 francs contre 750 auparavant. Ces prix sont effectifs depuis hier, selon le président de l’Union des Provendiers. Claude Demba Diop plaide pour la suppression des taxes douanières. Un dossier qui est en instance de discussion entre le ministère de l’économie et celui du commerce.
Claude Demba DIOP interrogé par Aminatou DIALLO



Implantation d’une industrie pharmaceutique turque au Sénégal : « Une bonne Chose si… »

Industrie pharmaceutique : un groupe turc veut s’implanter au Sénégal. Pour le Syndicat des pharmaciens privés du Sénégal, c’est une bonne chose si l’entreprise turque vient travailler avec les acteurs locaux encore mieux si elle se verse dans le transfert de technologie. Cependant, cela n’aura aucun impact sur le développement de l’industrie pharmaceutique si l’entreprise turque est au Sénégal que pour avoir une succursale. Dans ce cas, ce ne serait pas bénéfique.
Ecoutons le Président du Syndicat Dr Assane DIOP joint par Seynabou DIALLO



Relance de l’acquisition des tables-bancs : Les enseignants saluent cette requête du Chef de l’Etat

La demande du Chef de l’Etat aux ministres en charge de l’éducation et de la formation professionnelle de relancer l’acquisition des tables-bancs est saluée par des responsables d’écoles publiques. Cette demande, une fois effective, va permettre un respect strict des mesures barrières dans les établissements scolaires.
Oumy DIOP s’est rendu dans certaines écoles de Dakar
Le déficit en tables bancs est estimé à plus de 300 mille en 2019 sur l’étendue du territoire. Un gap qui se creuse chaque année.



Covid 19 : Remous dans le secteur de la mécanique automobile

La pandémie à coronavirus a fini de plomber la mécanique automobile notamment la vente de pièces de rechange. D’après les vendeurs de pièces détachées et les mécaniciens rencontrés à Dakar, les pièces de rechange se font de plus en plus rares à cause de la restriction des voyages en Europe et aux Etats-Unis. Les vendeurs estiment également que les mesures inhérentes à l’état de catastrophe sanitaire impactent lourdement les affaires.
Reportage Sadio SYLLA



« La Sonacos peut bien exporter de l’arachide », selon le Président du COPEGA

Si le kilogramme de l’arachide est cédé à 320 francs, c’est parce que le marché international peut supporter ce prix. Déclaration faite par le Président du COPEGA. Habib Thiam estime qu’aucune entreprise ne travaille pour perdre de l’argent. Par ailleurs, il affirme que dans un contexte de business économique, la Sonacos peut bien exporter de l’arachide car elle le faisait avant la libéralisation du secteur.
Nous l’écoutons au micro de Seynabou DIALLO



SONACOS : La mise en place d’une direction achat graines en gestation

Mise en place d’une direction achat graines, le conseil d’administration de la Sonacos fait cette proposition en lieu et place d’une filiale. Lors de sa réunion, le conseil d’administration a décidé d’ériger la direction achat graine plus opérationnelle et mieux dotée en ressources humaines. Selon le PCA, cette décision tient compte du nouvel environnement concurrentiel et des leçons négatives tirées de la Sonagraines.
Les détails avec vous Seynabou Gaëlle DIONG



Sénégal : Comment mesurer l’impact de la pandémie de la COVID sur les PME ?

Des unités informelles de production ont résisté à la crise de la Covid 19. 88,3% sont restées opérationnelles en dépit du ralentissement de l’activité économique dû à la crise sanitaire provoquée par la Covid-19. C’est ce qu’a indiqué l’Agence Nationale de la Statistique et de la Démographie (ANSD) dans une étude. Au même moment, la Covid-19 a impacté négativement les PME qui perdent entre 30 et 100% de leur chiffre d’affaires, selon les résultats de l’enquête menée par l’ADEPME.
Les détails avec vous Seynabou Gaëlle DIONG



Covid 19 : Plus de 60% des PME sénégalaises impactées, selon l’ADEPME et l’ANSD

Plus de 60% des PME ont été impactées et 9 sur 10 unités de production ont fonctionné au ralenti, selon l’ADEPME et l’ANSD. Une situation imputable à la pandémie mais également aux charges fixes insoutenables notamment les coûts des factures d’électricité. Toutefois, l’Etat, pour garantir une relance rapide de l’économie, mise sur la suppression de la prime fixe, l’augmentation des investissements et l’industrialisation dans l’agrobusiness. Cela, dans un contexte marqué par une recrudescence de l’immigration clandestine.
Dossier signé Sadio SYLLA



Journée mondiale de la normalisation au Sénégal : La réactualisation de la politique nationale de la qualité au menu

Ce 14 octobre est célébrée la journée mondiale de la normalisation. « Protéger la planète grâce aux normes » est le thème de cette 51ème édition. Célébrée dans un contexte de COVID 19, le Sénégal compte réactualiser son plan d’action de la politique nationale de la qualité à travers cette manifestation.
Seynabou Gaëlle DIONG



Normes sanitaires dans les boulangeries : Les consommateurs se prononcent

Faute de non respect des normes de sécurité et d’hygiène, une dizaine de boulangeries à Dakar ont été fermées par l’autorité. Les consommateurs sont d’avis que le ministère du commerce est dans son droit. Pour d’autres, l’hygiène dans les boulangeries doit être un impératif.
Reportage Ndèye Anta NDIAYE