Catégorie : Intégration

Embargo du Mali : Des répercussions financières néfastes pour le Sénégal

L’embargo du Mali par la CEDEAO impacte le transport de marchandises entre le Sénégal et le Mali. Des répercussions financières seront néfastes pour le pays, selon Gora Khouma. Le Secrétaire général de l’Union des Routiers du Sénégal apprécie l’ouverture temporaire de la frontière destinée à aider les camionneurs à regagner leurs pays d’origine. Cependant, il appelle le Chef de l’Etat à revoir cette décision.
Compte rendu Seynabou DIALLO



Blocus sur le Mali : Le Sénégal risque une rupture de stock de boeufs

Le Sénégal, dont 80% de son stock de viande provient du Mali, risque de faire face à une rupture probable des stocks de bœufs dans les prochains jours. À l’origine, le blocus décidé par la CEDEAO sur le Mali. Plusieurs organisations de la Société Civile ont fait face à la presse ce matin pour lancer l’alerte et prévenir les populations sur une éventuelle hausse du prix de la viande.
Plus d’éclairages avec Djiby BA Président du Collectif des artisans et du secteur informel



Sanctions de la CEDEAO contre le Mali : Les impacts commencent à se faire ressentir

72h après l’annonce des sanctions de la CEDEAO à l’encontre de la junte malienne, les impacts de cet embargo commencent à se faire ressentir sur l’économie le long du corridor Dakar-Bamako. À Tambacounda plus précisément, des centaines de convois commerciaux sont à l’arrêt. Impactés, commerçants, transporteurs et consommateurs sont unanimes ; il faut trouver une solution très rapidement à ce blocus des frontières.
À Tambacounda c’est une correspondance de Sadio SYLLA



Fermeture des frontières guinéennes avec le Sénégal : Un impact négatif sur l’économie

Prolongement de la fermeture des frontières guinéennes avec la Guinée Bissau, la Sierra Leone et le Sénégal depuis 5 mois. Cette décision prise par le Président Alpha Condé a fini d’impacter le commerce du Sénégal et la Guinée, deux pays partenaires. Cette situation est inacceptable dans un contexte d’intégration régionale mais aussi de relance de l’économie mise à mal par la Covid 19.
Reportage Mbayang COR



Invité du jour : Mounirou Kane, économiste chargé de programme à Enda Cacid

Mounirou Kane, économiste chargé de programme à Enda Cacid est l’invité du journal. Prétexte de cet entretien accordé à Mbayang Cor, la fermeture de la frontière guinéenne à trois pays africains dont le Sénégal, décidée par le Président Alpha Condé depuis 5 mois. Notre invité parle de décision inacceptable dans le contexte d’intégration régionale notamment avec la ZLECAF.
Suivons leur entretien



Crise au Mali : ENDA CACID et ses pairs condamnent la décision de la CEDEAO

Les crises sécuritaires et démocratiques qui se manifestent dans la sous-région incitent les citoyens de la CEDEAO issus des mouvements et organisations de la société civile à prendre la parole. Ils dénoncent les sanctions économiques prises à l’encontre du Mali, la non réalisation de la vision 20-20 qui consiste à passer d’une CEDEAO des Etats à celle des peuples. Les signataires de cette déclaration sont préoccupés de l’effritement de l’image de la CEDEAO. L’objectif de la conférence de presse de ce matin est de porter une véritable vision populaire dans laquelle les citoyens de la Communauté Economique sont écoutés, responsabilisés et impliqués.
Seynabou Gaëlle DIONG



Sénégal : Vers la mise en œuvre du budget programme en 2020

A partir de 2020, le Sénégal bascule dans le budget programme. Cette nouvelle directive de l’UEMOA adoptée par notre pays depuis 2009 permet aux Etats membres d’être plus performants et transparents dans la gestion de l’information financière. Le Système Intégré de Gestion de l’Information Financière (SIGIF), issu du nouveau cadre harmonisé des finances publiques, introduit une nouvelle façon de voir le budget.

Seynabou Gaëlle DIONG



Invité du jour : El Hadj Alioune Diouf, Commissaire aux enquêtes économiques

Mise en place du tarif extérieur commun, libre circulation des personnes et des biens. Bref, l’UEMOA œuvre depuis 25 ans pour une parfaite intégration en Afrique de l’ouest. Un pari réussi, selon El Hadj Alioune Diouf, Commissaire aux enquêtes économiques qui liste les acquis. Tout en reconnaissant les entraves qui compromettent l’intégration dans notre espace commun.

El Hadj Alioune DIOUF réagit au téléphone Mbayang COR



La libre-échange n’est pas effectif dans la sous-région, selon le Président du Parlement de la CEDEAO

La libre-échange n’est pas effectif dans la sous-région. C’est du moins le constat fait par le Parlement de la CEDEAO dirigé par son président, Moustapha Cissé Lo, sur nos corridors. Des tracasseries qui entravent le commerce sous régional et qui empêche le développement Economique dans notre Espace. Les Chefs d’Etats et de gouvernements sont interpellés sur la question.

Moustapha Cissé LO réagit au micro de Mbayang COR



Invité du jour : Moustapha Cissé LO, Président du Parlement de la CEDEAO

Les crises sécuritaires impactent négativement le développement économique en Afrique de l’ouest. Pour réfléchir à une gestion efficace de ces crises, la Commission mixte du Parlement de la CEDEAO a tenu une réunion qui s’est ouverte ce matin à Dakar. Pour une durée de trois jours, ces concertations permettront aux parlementaires de formuler des propositions pour appuyer les populations qui vivent dans ces zones.

Ecoutons Moustapha Cissé LO Président du Parlement de la CEDEAO au micro de Mbayang COR