Catégorie : Intégration

Sénégal : Vers la mise en œuvre du budget programme en 2020

A partir de 2020, le Sénégal bascule dans le budget programme. Cette nouvelle directive de l’UEMOA adoptée par notre pays depuis 2009 permet aux Etats membres d’être plus performants et transparents dans la gestion de l’information financière. Le Système Intégré de Gestion de l’Information Financière (SIGIF), issu du nouveau cadre harmonisé des finances publiques, introduit une nouvelle façon de voir le budget.

Seynabou Gaëlle DIONG



Invité du jour : El Hadj Alioune Diouf, Commissaire aux enquêtes économiques

Mise en place du tarif extérieur commun, libre circulation des personnes et des biens. Bref, l’UEMOA œuvre depuis 25 ans pour une parfaite intégration en Afrique de l’ouest. Un pari réussi, selon El Hadj Alioune Diouf, Commissaire aux enquêtes économiques qui liste les acquis. Tout en reconnaissant les entraves qui compromettent l’intégration dans notre espace commun.

El Hadj Alioune DIOUF réagit au téléphone Mbayang COR



La libre-échange n’est pas effectif dans la sous-région, selon le Président du Parlement de la CEDEAO

La libre-échange n’est pas effectif dans la sous-région. C’est du moins le constat fait par le Parlement de la CEDEAO dirigé par son président, Moustapha Cissé Lo, sur nos corridors. Des tracasseries qui entravent le commerce sous régional et qui empêche le développement Economique dans notre Espace. Les Chefs d’Etats et de gouvernements sont interpellés sur la question.

Moustapha Cissé LO réagit au micro de Mbayang COR



Invité du jour : Moustapha Cissé LO, Président du Parlement de la CEDEAO

Les crises sécuritaires impactent négativement le développement économique en Afrique de l’ouest. Pour réfléchir à une gestion efficace de ces crises, la Commission mixte du Parlement de la CEDEAO a tenu une réunion qui s’est ouverte ce matin à Dakar. Pour une durée de trois jours, ces concertations permettront aux parlementaires de formuler des propositions pour appuyer les populations qui vivent dans ces zones.

Ecoutons Moustapha Cissé LO Président du Parlement de la CEDEAO au micro de Mbayang COR



Adhésion du Maroc à la CEDEAO : Le secteur informel sénégalais se prononce

L’éventuelle adhésion du Maroc à la CEDEAO ne laisse pas les Sénégalais indifférents. Pour certains Chefs d’entreprises et artisans évoluant dans le secteur informel leurs activités vont en pâtir. Ils avancent ainsi des risques d’une concurrence déloyale entre les produits marocains et sénégalais.

Reportage Mbayang COR



Invité du jour : Abdou Souleye Diop, Président de la Commission Afrique de la Confédération des Entreprises du Maroc

L’entrée du Maroc à la CEDEAO peut être un levier pour le développement industriel du Sénégal à travers la complémentarité dans les investissements. Telle est la position du Président de la Commission Afrique de la Confédération des Entreprises du Maroc. Présent à Dakar pour discuter des questions discordantes liées à l’adhésion du Maroc à la CEDEAO, Abdou Souleye Diop, optimiste, a laissé entendre qu’avec l’intégration du Maroc, la CEDEAO deviendra la 16ème puissance économique mondiale. Mieux, il a estimé que son impact sera bénéfique tant pour les industriels que pour les consommateurs de la région.

Abdou Soulèye DIOP que nous écoutons au micro de Souveibou SAGNA



Une zone de libre-échange ne se construit pas facilement car il y a une nette différence entre les économies, dixit Mansour Kama

Lancement ce mercredi à Kigali de la zone de libre-échange continentale. Pour l’entrée en vigueur, au moins 22 pays doivent ratifier l’accord pour aboutir dans 10 ans à la création d’un marché unique africain. Pour le secteur privé sénégalais, une zone de libre-échange ne se construit pas facilement car il y a une nette différence entre les économies. Il faut trouver des équilibres tels que les communautés régionales. Cependant, il reste un long chemin à parcourir pour que le Sénégal puisse mesurer l’impact de cette intégration.
Mansour KAMA Président de la Confédération Nationale des Employeurs du Sénégal (CNES) au téléphone de Seynabou Diallo



Invité du jour : Mounirou Alioune Kane, Assistant de projet à Enda Cacid

La Zone de libre-échange est un projet ambitieux qui va permettre à l’Afrique de dépasser la balkanisation des temps coloniaux. Son instauration nécessite l’implication de tous les acteurs qui font l’économie africaine. Cependant, cette zone devrait abolir les barrières douanières entre les pays africains. Une chose possible, selon Mounirou Alioune Kane assistant de projet à Enda Cacid.

Il est interrogé par Seynabou DIALLO

 



Invité du jour : Mbaye Chimère Ndiaye, Superviseur de l’Observatoire des Pratiques Anormales (OPA)

Incident à Nianao (Vélingara) : toute la lumière doit être faite pour situer les responsabilités dixit Mbaye Chimère Ndiaye. Selon le Superviseur de l’Observatoire des Pratiques Anormales (OPA), l’incident est regrettable certes mais il ne peut pas remettre en cause l’intégration sous régionale. Cependant, il appelle les pays à appliquer les textes régissant le commerce intra régional.

Il est joint au téléphone par Seynabou Diallo