Catégorie : Santé

Santé : Le SDT3S menace d’aller en grève à partir du 13 septembre

À partir du lundi 13 septembre prochain, le Syndicat Démocratique des Travailleurs de la Santé et du Secteur Social entend observer une grève de 48h. Selon son Secrétaire Général, ces travailleurs dénoncent le système de rémunération et le régime indemnitaire qui ne répondent pas aux normes. Cheikh Seck de préciser que les membres du SDT3S subissent une injustice sur leur plan de carrière et l’insuffisance de ressources humaines bien qualifiées faute de formation.
Il est joint par Aminatou DIALLO



Réouverture de Médis : Le retard dû aux procédures administratives, selon Dr Assane Diop

Le démarrage des activités de Médis Sénégal peut parer à la rupture des stocks constatée dans les pharmacies à condition que la gamme de production de l’usine corresponde aux médicaments en rupture en ce moment. Le pharmacien pense tout de même que le retard est dû aux procédures administratives. La reprise des activités est attendue.
Dr Assane DIOP est interrogé par Seynabou Gaëlle DIONG



Invité : Moussa Niang, Délégué du personnel de MEDIS Sénégal

Trois mois après la directive présidentielle sur la reprise sans délai des activités de Médis Sénégal, les choses tardent toujours. Les deux conventions qui matérialisent les mesures d’accompagnement de l’Etat du Sénégal à Médis, préconisées par le Chef de l’Etat, sont en attente de signature au niveau des ministères des Finances et de la Santé, bloquant ainsi la relance de l’entreprise, dénonce Moussa Niang. Le Délégué du personnel de Médis de marteler que la reprise des activités pourrait parer aux ruptures de médicaments notées dans les pharmacies et remettre les génériques sur le marché.
Moussa NIANG joint par Seynabou Gaëlle DIONG



Propagation des cas de covid 19 : Le télétravail, solution préconisée par Dr Fallou Samb

Le télétravail, une solution préconisée par Dr Fallou Samb pour limiter la propagation des cas de covid 19 à Dakar. Le spécialiste en santé publique estime par ailleurs que ce sera difficile pour le gouvernement qui craint des conséquences sécuritaires car 60 à 70% de la population sont dans l’informel. Dr Samb d’ajouter qu’il faut reprendre la stratégie gagnante des autres pays, c’est-à-dire, tester le maximum de personnes possible ; les pistés, les tracés, afin de pouvoir les protéger.
Nous l’écoutons au téléphone de Seynabou DIALLO



Invité : Dr Mouhamed Ly, expert en santé publique sur la 3ème vague

Le système de santé est en ébullition avec de nombreux syndicats qui sont ou qui menacent de partir en grève. Une situation qui risque de compromettre considérablement les efforts consentis par l’Etat dans ce contexte de 3ème vague de Covid meurtrière. C’est du moins l’avis de l’expert en santé publique. Ce dernier invite l’Etat à satisfaire au plus vite les plateformes revendicatives de ces syndicalistes avant que la situation ne dégénère. Dr Mouhamed LY estime que les autorités sont dépassées par cette 3ème vague.
Il est joint au téléphone par Aminatou DIALLO



Invité : Amadou Cissé, Coordonnateur Réseau Santé Sida et Population du CONGAD

Polémique autour de la disponibilité de l’oxygène et du matériel des CTE qui serait vendu à des privés. Le Coordonnateur national du Réseau Santé Sida et Population du CONGAD demande de privilégier la santé des populations. En tant que membre de la société civile, Amadou Cissé estime que si dysfonctionnement il y avait, il l’aurait constaté en tant qu’acteur. Il préconise toutefois le respect des mesures barrières face à une 3ème vague meurtrière.
Amadou CISSE est au téléphone de Mbayang COR



3eme vague de Covid 19 : La situation est bien maitrisée à Tambacounda

La 3ème vague de la pandémie à coronavirus montre des disparités dans certaines régions du pays. Si Dakar, Saint-Louis, Thiès et Diourbel enregistrent de forts taux de contamination, à Tambacounda la pandémie est maîtrisée par les autorités sanitaires de la région. À la date du 29 juillet la région ne comptait que 19 cas dont 18 guéris et un seul en traitement. Malgré ces résultats satisfaisants, le gouverneur de Tambacounda Mamadou Oumar Baldé assure que les stratégies de prévention et de vaccination seront réadaptées à la hauteur de la dangerosité du variant Delta.
C’est une correspondance de Sadio SYLLA à Tambacounda
Signalons cependant que certaines populations ne respectent pas les mesures barrières et dénoncent une rupture des vaccins



Invité du jour : Dr Amadou Yéri Camara, SG SAMES  » on est encore loin de la grippe saisonnière »

Paludisme, grippe, coronavirus, des pathologies à ne pas confondre, selon le secrétaire général du SAMES. Plusieurs signes en commun existent mais certains sont plus visibles chez les personnes souffrantes de covid19 à savoir les difficultés respiratoires, précise Dr Amadou Yéri Camara. Pour l’heure, c’est le coronavirus qui est présent car on est encore loin de la grippe saisonnière.
Nous l’écoutons au micro d’Aminatou DIALLO



Propagation du Covid 19 : Le vaccin seul moyen sûr de se prémunir de la maladie

Face à la propagation de la covid 19, le vaccin est le seul moyen sûr de se prémunir de la maladie, a indiqué hier le Chef de l’Etat Macky Sall. Cependant, les sénégalais peinent à en trouver dans les centres de santé. Le 3 mars 2021, le Sénégal a reçu son premier lot de 324.000 doses d’Astra Zeneca/Oxford. Puis, le 4 juin 2021, un deuxième lot de 184.400 doses du vaccin Astra Zeneca dans le cadre de l’initiative Covax. Qu’est ce que le programme covax ? Quels sont les pays qui doivent bénéficier de cette initiative mise en place par l’OMS en 2020 ?
Aminatou DIALLO nous en parle



Invité du jour : Ousseynou Badio, Chargé de projet à l’ANCS sur les vaccins anti-covid

Tension dans la disponibilité des vaccins au Sénégal dans un contexte de regain des cas de contamination à la covid 19. Une situation déplorable d’après Ousseynou Badio. Toutefois, le Chargé de projet à l’Alliance Nationale des Communautés pour la Santé soutient que le Sénégal ne pourrait se passer de l’initiative Covax même si le gouvernement devrait songer à une alternative pour l’acquisition de vaccins. Il demande aux populations d’observer les gestes barrières en attendant la disponibilité des vaccins anti-covid.
Ousseynou BADIO est interrogé par Mbayang COR