Catégorie : Transport

Sécurité du BRT : Une unité spéciale de police déployée 24/24, selon le Gouverneur de Dakar

Mise en circulation du BRT, le volet sécuritaire est pris en charge selon le Gouverneur de Dakar pour sécuriser l’ouvrage de même que les passagers. Une unité spéciale de police y sera d’ailleurs déployée 24/24. Al Hassan Sall soutient qu’un accompagnement permanent des sapeurs-pompiers est également prévu pour prévenir les accidents et anticiper d’éventuelles interventions.
Il est interrogé par Aminatou DIALLO

Mise en service du BRT : Le ministre du transport plaide pour le développement des territoires

En marge de cette cérémonie de mise en service du BRT ce matin, le ministre du transport a plaidé pour le développement des territoires avec toutes les commodités et activités génératrices de revenus. Cela va permettre, selon lui, de lutter contre les accidents de la route et la promiscuité à Dakar. El Malick Ndiaye annonce d’ici le 30 mai le lancement d’un projet de plus de 230 milliards de 14 lignes de plus de 1.000 bus à gaz et l’installation de centres de contrôle technique moderne couplés avec des centres de passage d’examen pour l’obtention du permis de conduire.
Il est au micro de Sadio SYLLA

Mise en service du BRT : Les prix des tickets jugés raisonnables

Depuis ce matin, le Bus Rapide Transit circule après plusieurs mois d’essai. La cérémonie de mise en service a eu lieu en présence du ministre du transport. Selon El Malick Ndiaye, avec ce nouveau moyen de transport, l’État mise sur la qualité, l’hygiène, la sécurité et l’environnement. Le ministre qui qualifie le BRT de réussite en termes d’investissements, invite les populations à se l’approprier. Il juge par ailleurs les prix des tickets fixés entre 400 et 500 francs de raisonnables. Une révision des prix n’est pas exclue à l’avenir.
Reportage Sadio SYLLA

Invité : Momar Sall, Secrétaire général du Syndicat des travailleurs des GTS SA

Il n’y a pas de problèmes au sein des Grands Trains du Sénégal. C’est du moins la réplique du Secrétaire général du Syndicat des travailleurs des GTS SA suite à la publication d’un communiqué dans le journal l’Observateur informant que certains travailleurs fustigent la gestion de cette société. Selon Momar Sall, toutes leurs doléances sont maintenant satisfaites.
Il est joint par Oumy DIOP

Accidents de la route : Les acteurs statuent sur l’échec des mesures

Un an après le tragique accident de Sikilo, le gouvernement avait pris une batterie de mesures pour prévenir les accidents de la route, le mal persiste toujours. Selon la Président de la Fédération nationale des transporteurs et le Secrétaire général du Syndicat des professionnels du transport routiers, ces mesures n’ont pas eu les résultats escomptés. Mbargou Badiane et Fallou Samb expliquent l’échec de cette initiative du régime d’alors par la non implication des acteurs, la faiblesse des moyens de prévention et de sensibilisation, entre autres, les négligences dans le contrôle technique de véhicules.
Nous les écoutons

Evaluation des actions de l’ANASER : Les transporteurs saluent cette décision du Président de la République

Interpellés sur toutes ces directives concernant le transport en conseil des ministres, les transporteurs pointent du doigt l’Agence Nationale de la Sécurité Routière (ANASER) et estiment qu’elle a failli à ses missions de prévention et de sensibilisation des professionnels du transport. En dépit de ses milliards de budget, la présence de l’ANASER a fait défaut. Ils ajoutent qu’elle ne s’est fait remarquer que lors du Magal et du Gamou. En plus de l’audit, ces transporteurs réclament une meilleure implication dans le fonctionnement de l’Agence.
Sadio SYLLA

Nouveau gouvernement : Les transporteurs étrennent leurs doléances

Il faut rendre le transport aux transporteurs. C’est la doléance des organisations professionnelles de ce secteur. L’Union des Routiers de Sénégal et la Fédération Nationale des Transporteurs préconisent l’assainissement du secteur. Mbargou Badiane et Gora Khouma ont cependant des avis mitigés sur l’introduction des véhicules de plus de 10 ans au Sénégal.
Reportage Sadio SYLLA

Digitalisation du paiement des amendes forfaitaires : Le CUSTRS salue son application

Le Cadre Unitaire des Syndicats des Transports Routiers du Sénégal salue l’application du projet de digitalisation du paiement des amendes forfaitaires. A l’initiative de ce projet, son Secrétaire administratif relève cependant quelques impairs liés notamment aux tarifs fixés pour chaque infraction et l’absence de reçu notifiant le paiement desdites infractions. Fallou Samb l’a dit lors du lancement de cette plateforme de paiement des amendes forfaitaires dans le transport.
Il est au micro d’Aminatou DIALLO

Invité : Babacar Gaye, SG du SUTRAIL sur la revalorisation de leurs primes et indemnités

Les travailleurs des chemins de fer du Sénégal qui réclamaient la revalorisation de leurs primes et indemnités ont obtenu gain de cause. Cela fait suite à leur discussion avec l’administration. Le Secrétaire général du SUTRAIL a par ailleurs plaidé pour l’augmentation du budget alloué aux Chemins de Fer du Sénégal qu’il juge insuffisant pour atteindre l’objectif de faire circuler le train dans toutes les régions du Sénégal d’ici 2035.
Babacar GAYE que nous écoutons au téléphone de Oumy DIOP
Rappelons que ces travailleurs avaient décidé de suspendre tous les travaux de construction et de réhabilitation des rails pour voir leurs revendications satisfaites.

Reprise des vols commerciaux à l’Aéroport Yoff : Un départ et une arrivée enregistrés

Comme annoncée, la reprise des vols commerciaux au niveau de l’aéroport Léopold Sédar Senghor de Yoff est devenue une réalité depuis ce 15 janvier. Cependant, les travailleurs trouvés sur place parlent de reprise timide. Selon eux, un seul départ et une arrivée ont été effectués depuis lors. Leur souhait, c’est une réouverture intégrale aux vols commerciaux et aux frets au niveau de cet aéroport.
Reportage Sadio SYLLA

YouTube