Catégorie : Transport

Transport : Cohabitation difficile entre chauffeurs de taxi et tiak tiak

Tensions souvent notées entre chauffeurs de taxi et tiak tiak dans la circulation. Ces derniers reprochent aux premiers une concurrence déloyale et d’effectuer d’une activité illégalité. Les accusés se dédouanent et expliquent le choix porté sur eux par la rapidité de leur service.
Reportage Oumy DIOP



Accidents de la route : 644 personnes en moyenne tuées chaque année au Sénégal

644 personnes en moyenne sont tuées chaque année sur la route au Sénégal et les facteurs humains sont responsables à 80% d’après les autorités de la sécurité routière. Un taux de mortalité qui reste inquiétant, en dépit des efforts consentis par les autorités. Courses poursuites, excès de vitesse sont entre autres les causes de ces nombreux accidents mortels qui ont fini de créer un sentiment d’insécurité routière au sein de la population. Au-delà du coût humain, ces accidents constituent également un fardeau important pour l’économie du pays.
Le point avec Mame NDIAYE



Invité du jour : Fallou Samb, SG Syndicat professionnel transport routier sur la révision du code routier

Vers la révision du code routier sénégalais. Le Secrétaire du ministère des transports terrestres a fait la déclaration au cours d’un récital de Coran organisé par les chauffeurs pour rendre hommage aux victimes des accidents de la route. Le Syndicat des professionnels du transport routier, initiateur de la cérémonie, apprécie positivement l’idée de révision du code. Cependant, il estime qu’il faut le faire de façon inclusive. Selon son Secrétaire général, ce que l’on fait sans vous est contre vous. Fallou Samb d’ajouter qu’ils n’ont pas été mis au courant d’une telle révision.
Nous l’écoutons au téléphone de Seynabou DIALLO



Axe Dakar-Tamba-Bamako : Le train pourra siffler en 2022

En 2022, le train pourra à nouveau siffler sur l’axe Dakar-Tamba-Bamako. C’est le grand défi de la Société Nationale des Chemins de Fer du Sénégal. Après un accord de financement bouclé avec le Canada dès ce mois d’octobre les premières locomotives sont attendues. Cependant, le préalable c’est la réhabilitation de la voie ferroviaire. D’où le lancement ce mardi des travaux d’entretien et de maintenance de la voie. Par conséquent, des maisons et autres lieux de travail vont être démolis sur le tracé du train.
À Tambacounda c’est une correspondance de Sadio SYLLA



Alassane Sy, expert en management des transports sur le retrait des Ndiaga Ndiaye

Organiser le transport à Dakar nécessite d’avoir des critères et des leviers sur lesquels agir. Alassane Sy, expert en management des transports, pense qu’il sera difficile de mettre de l’ordre dans le secteur. Selon lui, les autorités doivent revoir les conditions d’exploitation du trafic à Dakar. Concernant les bus rapides transit, il soutient que les conditions de trafic de ce bus rapide n’est pas rentable.
Alassane SY que nous écoutons



Retrait cars rapides et « Ndiaga Ndiaye » avant fin 2021 : Ce n’est plus à l’ordre du jour

Le retrait des cars rapides et « ndiaga ndiaye » avant fin 2021 n’est plus à l’ordre du jour. Le CETUD vient de clore le débat. Le retrait ne concerne pas les bus recensés dans le cadre du programme de renouvellement du parc de minibus à Dakar. Autrement dit l’opération ne prend en compte que les bus qui détiennent des licences urbaines autorisées à faire la desserte dans la capitale.
Les détails avec vous Seynabou Gaëlle DIONG



Invité du jour : Mame Mbaye Tounkara, SG du SUTRAIL sur les travaux de l’axe Dakar-Tamba

Septembre 2022, c’est la date retenue pour le lancement des travaux de l’axe Dakar-Tambacounda. Une bonne nouvelle pour les cheminots, d’après le Secrétaire général du Syndicat Unique des Travailleurs du Rail (SUTRAIL). Mame Mbaye Tounkara, qui revient sur l’enjeu de ce projet ferroviaire, soutient que cette décision a un rapport avec l’accident mortel survenu à Kaolack entre un taxi et un camion malien.
Nous l’écoutons au micro de Mbayang COR



Accidents : Alassane Sy prône des voies de contournement pour les gros porteurs

Des voies de contournement réservées aux gros porteurs, un moyen d’éviter ou de réduire les accidents de la route. Tel est l’avis de l’expert en management des transports, Alassane Sy. Il regrette l’accident qui s’est produit ce dimanche faisant 4 morts mais aussi la non application des mesures prises par l’Etat notamment la circulation des gros porteurs la nuit.
Il réagit au téléphone de Mbayang COR



Invité : Modou Kairé, Coordonnateur Union des Conducteurs Routiers de l’Afrique de l’Ouest

4 personnes tuées dans une collision entre un taxi et un camion malien à Kaolack. Un drame déplorable, selon le Coordonnateur de l’Union des Conducteurs Routiers de l’Afrique de l’Ouest. Modou Kairé condamne le saccage, survenu après l’accident, des camions aussi bien sénégalais que maliens. Des faits qui ne règlent pas le problème. La formation des conducteurs transfrontaliers est avancée comme solution pour éviter les accidents, d’après le coordonnateur de l’UCRAO joint au téléphone par Mbayang COR.



Invité : Momath Cissé, Vice-président ASCOSEN sur la compagnie Air Sénégal

La Compagnie aérienne Air Sénégal fortement décriée sur les réseaux sociaux. Ces usagers dénoncent le manque de communication, la cherté des prix et la qualité des services. D’ailleurs, le Directeur général, Ibrahima Kane, a présenté ses excuses suite aux trois jours de perturbations qu’a connu l’entreprise dernièrement. Interpellé sur la question, Momath Cissé dit comprendre cette frustration des usagers qui sont au premier chef les perdants. Le vice-président de l’ASCOSEN de signaler qu’en de pareil cas, l’usager peut ester en justice et réclamer des dommages et intérêts.
Il est interrogé par Mbayang COR