Catégorie : Tourisme

Tourisme : Taamu Sénégal a-t-il des chances de prospérer dans notre pays?

Taamu Sénégal, une campagne lancée par l’Agence Sénégalaise de Promotion Touristique (ASPT). Cette initiative, mise en œuvre depuis 3 mois, vise la promotion du tourisme local dans une perspective de relance du secteur touristique impacté par la pandémie de la COVID 19. Taamu Sénégal a-t-il des chances de prospérer dans notre pays quand on sait que bon nombre de Sénégalais n’ont pas la culture de se rendre dans des sites touristiques?
Tentative de réponse avec Mbayang COR



Relance du tourisme : Le ministre en charge du secteur étale les axes prioritaires

« L’actualisation de la stratégie de la promotion touristique de la destination Sénégal », au centre d’une réunion entre les ministères en charge dudit secteur. Cette rencontre, organisée par le ministère du tourisme et des transports aériens, fait suite à une directive présidentielle prise lors du conseil des ministres du 19 aout.
Oumy DIOP



Taamu Sénégal : Une initiative pour la relance du secteur touristique

Taamu Sénégal parmi l’une des nombreuses initiatives pour relancer le tourisme sénégalais. Une opération destinée à promouvoir le tourisme local qui fait son bout de chemin. Depuis le début de la pandémie de la COVID 19 entrainant la baisse du trafic aérien, les réceptifs hôteliers ne font plus de chiffre d’affaire. Alors en dehors du protocole sanitaire et autre action stratégique pour la relance du tourisme, Taamu Sénégal vient combler le manque à gagner des acteurs touristiques.
Les détails avec vous Seynabou Gaëlle DIONG



Invité du jour : Boubacar Savaly, Président du Syndicat d’initiative et de tourisme de Thiès/Diourbel

Le tourisme balnéaire enregistre un taux d’occupation quasi nul. Depuis mars, les réceptifs hôteliers sont à l’agonie avec un taux de réservation qui avoisine le zéro pourcent. Le tourisme résidentiel, quant à lui, est à 50% du taux d’occupation les weekends et de 5 à 10% les semaines, nous dit Boubacar Sabaly. Pour le Président du Syndicat d’initiative et du tourisme de Thiès/Diourbel, la relance se fera avec l’ouverture des frontières aériennes. Toutefois, il travaille avec les tours operators pour un retour rapide des touristes.
Boubacar SABALY est au téléphone de Seynabou Gaelle DIONG



Moustapha Kane, Secrétaire permanent du Syndicat Patronal de l’Industrie Hôtelière

Générateur de plus de 100 mille emplois directs et indirects, le tourisme peine à sortir du gouffre de la pandémie. Le secteur fait face à des charges sociale et économique en dépit de la relance annoncée par le pouvoir central. Le secrétaire permanent du Syndicat Patronal de l’Industrie Hôtelière du Sénégal se désole du traitement du tourisme. Pour Moustapha Kane, le secteur souffre de manque de moyens. Il était ce matin dans l’émission Biir Marché.
Nous l’écoutons au téléphone de Issa DIAL



Invité du jour : Aimé Sène, vice-président de la Fédération des Acteurs du Tourisme

Les entreprises sénégalaises, notamment celles évoluant dans le secteur du tourisme plus touchées par la crise sanitaire ont pu tenir grâce à l’appui de l’Etat à travers le programme de résilience économique. Le vice-président de la Fédération des Acteurs du Tourisme tire un bilan satisfaisant depuis la mise en place de ce programme. Aimé Sène s’inquiète de l’avenir du secteur touristique si la pandémie perdure.
Il est au micro de Mbayang COR



Relance du tourisme : Il faut développer le tourisme domestique et se pencher sur la saison 2021/2022, selon Boubacar Sabaly

Pas de reprise immédiate des activités touristiques, les acteurs restent suspendus à la décision de l’Etat concernant la mise en place d’un protocole sanitaire avant toute réouverture. Le Président du Syndicat de l’initiative et de tourisme de Thiès-Diourbel estime qu’il faut plutôt se pencher sur la saison 2021-2022 et développer le tourisme domestique en proposant des prix raisonnables pour les longs séjours en famille.
Seynabou Gaëlle DIONG



Pascal Ehemba sur l’impact du COVID-19 sur le secteur touristique.

A Ziguinchor, des infrastructures touristiques sommées de cessation d’activités. Le défaut de licences d’exploitation motive cette décision des autorités locales. Président de la chambre de commerce et opérateur touristique, Pascal Ehemba a condamné la mesure.
Nous l’écoutons



Invité du jour : Mamadou Diallo, Secrétaire Général de l’Agence Sénégalaise pour la Promotion Touristique

Vers l’instauration à nouveau du visa biométrique au Sénégal, le ministre de l’intérieur l’a annoncé récemment. Pour le Secrétaire général de l’Agence Sénégalaise pour la Promotion Touristique, les gens s’interrogent sur le mode opératoire qui sera mis en place. Mamadou Diallo d’ajouter que si c’est le même procédé que celui de 2013 qu’il qualifie d’un vrai parcours de combattant, le visa ne passera pas. Par ailleurs, il estime que le problème touristique sénégalais c’est l’offre qu’il faut améliorer.
Nous l’écoutons au téléphone de Seynabou DIALLO



Invité du jour : Amdy Sène, Conseiller Technique du ministre du tourisme et des transports aériens

Une destination touristique de rang mondial à travers un hub aérien fort, telle est la pertinence de l’étude destinée à exploiter l’interdépendance entre le tourisme et le transport aérien lancée à Diamniadio lors d’un séminaire de lancement d’une stratégie sur le développement du tourisme et des transports aériens. Un plan stratégique est entrain d’être peaufiné pour que ces deux secteurs impactent l’économie avec la création d’emplois et l’atteinte des 3 millions de touristes en 2023, selon le conseiller technique du tourisme et des transports aériens, Amdy Sène au téléphone de Mbayang COR
Le Conseil Sénégalais du Tourisme a été installé au cours de ce séminaire