Catégorie : Aminatou Diallo

Invité : Robert Ndiaye, Président de l’Union Nationale des Acteurs Touristiques

La fin de la haute saison touristique est marquée par la baisse des fréquentations et des activités hôtelières. Remarque du Président de l’Union Nationale des Acteurs Touristiques. Selon Robert Ndiaye, cette situation est la résultante du changement de régime qui a bouleversé les activités dans les hôtels et le niveau actuel de la saison qui ne favorise pas l’arrivée des touristes. Comme solution, il préconise la promotion du tourisme local en instaurant des tarifs spéciaux.
Il est interrogé par Aminatou DIALLO

Droit de Tirage Spécial (DTS) : Qu’est-ce que c’est?

Le Droit de Tirage Spécial (DTS) est un actif de réserve international créé par le Fonds Monétaire International. Le DTS est destiné à soutenir le budget de fonctionnement des Etats membres du FMI, a expliqué Amadou Lamine Diagne. Plus l’économie d’un pays est forte, plus sa quote-part est élevée, a souligné l’expert financier. Cependant, pour le Directeur exécutif du Consortium pour la Recherche Economique et Sociale (CRES), ces DTS constituent une solution pour financer l’économie nationale mais le Sénégal ne remplit pas toutes les conditions pour en bénéficier.
Reportage signé Aminatou DIALLO

Invité : Amadou Lamine Diagne, Expert financier sur les Droits de Tirage Spéciaux

Amadou Lamine Diagne, expert financier est l’invité du journal. Dans cet entretien, il nous explique ce que c’est un Droit de Tirage Spécial et ce qui le différencie des autres modes de financement. Aussi, pourquoi les pays africains ont de faibles allocations de DTS qui ne permettent pas de couvrir leurs besoins de financement.
Entretien réalisé par Aminatou DIALLO

Invité : Sara Konaré, SG du Syndicat national des travailleurs du pétrole et du gaz

Sara Konaré Secrétaire général du Syndicat national des travailleurs du pétrole et du gaz est l’invité du journal. Il revient dans cet entretien accordé à Aminatou Diallo sur l’importance de l’atelier de deux jours qui s’est ouvert ce matin à Dakar sur la vulgarisation de la contribution collective nationale du secteur, des avantages qu’elle offre aux travailleurs. Sara Konaré plaide cependant pour que les membres de son syndicat soient intégrés dans le processus d’exploitation des ressources pétrolière et gazière.
Suivons leur entretien

Invité : Ibrahima Fall, Président de la CASC sur les assises de la justice

C’est avec une grande satisfaction que la Commission nationale des Acteurs de la Société civile pour la politique Economique et Sociale (CASC) a accueilli les conclusions proposées par les assises de la justice. Son président invite les autorités à les matérialiser afin de rendre notre justice plus autonome et plus indépendante. C’est d’ailleurs pour cette raison que Ibrahima Fall propose le retrait du Chef de l’Etat du conseil supérieur de la magistrature. Sujet qui a fait l’objet d’âpres discussions lors des assises.
Propos recueillis par Aminatou DIALLO

Accélération de la modernisation des marchés : Les agents du marché Castor apprécient

La restructuration du programme de modernisation et de gestion des marchés doit être accélérée, selon le Chef de l’Etat en conseil des ministres hier. Ce Programme constitue une initiative majeure d’accompagnement de la transformation du secteur informel et de l’urbanisme commerciale, selon le communiqué du conseil des ministres. Au marché Castor, agents de la mairie comme délégués du marché plaident pour l’élargissement et le désencombrement de ce grand marché de légumes. Selon ces derniers, des rencontres sont déjà initiées dans ce cadre avec le PROMOGEM.
Reportage Aminatou DIALLO
Le Président de la république juge impératif de nouer un partenariat solide et permanent entre l’Etat, les collectivités territoriales et le secteur privé pour améliorer le cadre de vie des populations.

Invité : Etienne Sarr, Président de l’USETTA sur l’effectivité du PCF

Le Président de l’Union Sénégalaise des Entreprises de Transit et de Transport Agréées (USETTA) est l’invité du journal. Dans cet entretien, Étienne Sarr revient sur l’effectivité depuis ce 3 juillet du Prélèvement de Conformité Fiscale (PCF). Dans cet entretien accordé en marge d’un café-presse organisé par la DGID, il dénonce la non implication de leur organisation dans la révision de ce PCF enclenché depuis 2021. Etienne Sarr qui juge très élevé son taux fixé à 12% soutient que ses membres assujettis à ce PCF vont respecter le paiement.
C’est un entretien réalisé par Aminatou DIALLO

Le Prélèvement de Conformité Fiscale de mise depuis ce 3 juillet

Le Prélèvement de Conformité Fiscale (PCF) est effectif depuis ce mercredi 3 juillet. Concrètement, un prélèvement de 12% sera désormais réclamé à tout importateur qui ne souscrit pas à ses obligations fiscales ou qui n’est pas immatriculé dans aucun service des impôts. Cependant, les denrées de 1ère nécessité, les véhicules automobiles et les marchandises dont la valeur ne dépasse pas 10 millions CFA ne sont pas concernés. L’Association des Commerçants et Industriels dit prendre acte de cette mesure. D’ailleurs son Président entend d’abord informer ses membres de ce dispositif avant de décider de son application ou pas.
Compte rendu de ce café presse avec Aminatou DIALLO

Invité : Moustapha Mbaye, SG du Groupement des jeunes marchands ambulants de Dakar

Il faut des discussions franches entre marchands ambulants et autorités avant toute opération de déguerpissement et de libération de la voie publique. Le Secrétaire général du Groupement des jeunes marchands ambulants de Dakar plaide pour que cette opération soit accompagnée de création de sites de recasement et de formalisation des acteurs. Moustapha Mbaye réagit ainsi aux opérations de déguerpissement entamées depuis un certain temps par les autorités de Rufisque, Keur Massar et Dakar.
Nous l’écoutons au téléphone avec Aminatou DIALLO

YouTube