Catégorie : Aminatou Diallo

Validation de la réforme portant sur le système national de planification

Des dysfonctionnements liés à la multiplicité et à une faible harmonisation des instruments de planification entre autres sont relevés dans le système national de planification de 1987. Des insuffisances qui ont impacté négativement, selon le secrétaire général du ministre de l’économie et du plan, l’efficacité des interventions de l’Etat et l’atteinte des objectifs de développement du Sénégal. Pour corriger cette donne, le gouvernement a procédé ce matin à la validation de la réforme portant sur le système national de planification.
Compte rendu Aminatou DIALLO



Intégrale Mamadou Fall Kane, Secrétaire permanent adjoint du COS Petrogaz

Le COS Petrogaz entend mettre en place un guichet unique qui permettra aux structures privées nationales d’avoir des réponses à leurs besoins pour pouvoir compétir. D’ailleurs, un audit sur les capacités du privé en fonction de leurs services est réalisé par le COS Petrogaz. Ce comité a d’ailleurs reçu ce matin le secteur privé national pour le 3ème jour de ces concertations sur le contenu local. Le patronat dit attendre de l’Etat un meilleur soutien, selon le secrétaire permanent adjoint du COS PEROGAZ.
Ecoutons à ce propos Mamadou Fall KANE Secrétaire permanent adjoint du COS Petrogaz au micro d’Aminatou DIALLO



Invité du jour : Abdou Aziz Diop, membre Société civile sur la concertation avec COS/Petrogaz

Abdou Aziz Diop, membre de la société civile, est l’invité du journal. Dans cet entretien, il revient sur la large concertation entamée par le COS Petrogaz dans le cadre de la loi sur le contenu local. La contribution de la société civile sera axée entre autres sur une meilleure prise en compte des préoccupations des populations.
Entretien réalisé par Aminatou DIALLO



Revue de presse économique du 17/12/2019



Invité du jour : El Hadj Malick Pouye membre de l’Interprofession de la filière carotte

La campagne de commercialisation de la carotte a officiellement démarré vendredi dernier. Pour cette présente campagne, l’interprofession carotte a un objectif de 35 mille tonnes contre plus de 17 mille l’année précédente, a indiqué El Hadj Malick Pouye. Ce membre de l’interprofession attribue cette augmentation à l’appui de l’Etat du Sénégal et à la découverte de nouvelles variétés de semences. Actuellement, le prix du sac de carotte s’échange à 20 mille et 17 mille francs bord champ.
Il est interrogé par Aminatou DIALLO
Une réunion entre l’ARM et l’interprofession carotte est prévue pour statuer sur la date du gel de l’importation



Revue de presse économique du 16/12/19



Invité du jour : Saourou Sène, Secrétaire général du Saems/Cusems

Débrayage ce matin à 9 h et grève ce jeudi, c’est le mot d’ordre observé par les 4 sections du CUSEMS de la ville de Dakar à savoir Guédiawaye, Rufisque, Pikine et Dakar. Une manière pour les syndicalistes de l’enseignement du moyen secondaire d’exiger le paiement des indemnités des examens scolaires de l’année 2018-2019. Une mesure légitime, estime Saourou Sène. Le Secrétaire général du Saems/Cusems est également revenu sur l’impact du budget national de l’éducation nationale qui augmente d’année en année.
Saourou SENE est interrogé par Aminatou DIALLO



Invité du jour : Mouhammadou Abdoulaye Mbaye, Directeur du Marché central aux poissons

250 milliards, c’est l’enveloppe dégagée pour la modernisation du marché aux poissons de Pikine. Ce financement est le fruit des partenaires techniques et financiers et des responsables du marché. Mouhammadou Abdoulaye Mbaye estime que le marché ambitionne d’avoir son propre label mais également de construire un centre technique d’aquaculture.
Le Directeur du marché au poisson de Pikine est interrogé par Aminatou DIALLO à l’occasion de la pose de la 1ère pierre de l’esplanade pour la modernisation du marché



Invité du jour : Birahim Seck, Coordonnateur du Forum Civil sur la fraude et la corruption

Célébration ce 9 décembre de la journée internationale de lutte contre la corruption. Depuis 2016, le Sénégal peine toujours à sortir de la ligne rouge avec une note de 45 sur 100. Selon Birahim Seck, le Sénégal ne travaille pas à lutter efficacement contre l’impunité et la corruption, malgré les organes de mise en place telle l’OFNAC. Le Coordonnateur du Forum Civil préconise des réformes dans les institutions comme la justice, la Cour des Comptes et le Conseil Constitutionnel.
Birahim SECK est joint par Aminatou DIALLO



Mouvement d’humeur des travailleurs de la SDE : Le gouvernement qualifie d’illégale leur grève et menace

Le gouvernement qualifie d’« illégale » la grève déclenchée par l’Intersyndicale des travailleurs de la SDE pour exiger l’augmentation de leur part de 5 à 15% dans le capital de la nouvelle société d’affermage de l’eau. Mieux, il fait aussi d’« actes de sabotage » destinés à perturber la distribution normale de l’eau et prendre les populations en otage. Dans un communiqué, il met en garde les travailleurs menacés de répondre de leurs actes «répréhensibles».
Aminatou DIALLO pour plus de détails