Catégorie : Seynabou Diallo

Invité du jour : Fallou Samb, SG Syndicat professionnel transport routier sur la révision du code routier

Vers la révision du code routier sénégalais. Le Secrétaire du ministère des transports terrestres a fait la déclaration au cours d’un récital de Coran organisé par les chauffeurs pour rendre hommage aux victimes des accidents de la route. Le Syndicat des professionnels du transport routier, initiateur de la cérémonie, apprécie positivement l’idée de révision du code. Cependant, il estime qu’il faut le faire de façon inclusive. Selon son Secrétaire général, ce que l’on fait sans vous est contre vous. Fallou Samb d’ajouter qu’ils n’ont pas été mis au courant d’une telle révision.
Nous l’écoutons au téléphone de Seynabou DIALLO



Cheikh Waly Seck, économiste, sur l’entrée en vigueur du nouveau programme MCA

Le nouveau programme du Millenium Challenge Account Sénégal entre en vigueur ce vendredi 10 septembre 2021. Doté d’une enveloppe de 230 milliards FCFA pour une durée de 5 ans, ce programme est entièrement dédié au secteur de l’électricité. Pour Cheikh Waly Seck, cela va contribuer au renforcement de l’électrification rurale et par la même occasion réduire la pauvreté.
Nous l’écoutons au téléphone de Seynabou DIALLO



Invité du jour : Meissa Babou, économiste sur la mesure de stabilisation des prix

Veiller à la vulgarisation et à l’application intégrale des mesures de stabilisation des prix des denrées de consommation courante. Macky Sall a rappelé hier en conseil des ministres la nécessité de poursuivre la dynamique. Selon Meissa Babou, le Président de la république est dans son rôle de communication. Cependant, l’économiste estime que la flambée générale des prix ne va pas s’arrêter d’ici deux ans. Il explique cela par la non maitrise des coûts à l’international et par conséquent, l’on assiste à l’augmentation de la pauvreté au Sénégal.
Meissa BABOU joint au téléphone par Seynabou DIALLO



Invité du jour : Abdoulaye Ndiaye, Coordonnateur CPLA sur l’implantation des usines de farine de poisson

Après Greenpeace Afrique, c’est autour des Conseils Locaux de la Pêche Artisanale de s’insurger contre l’implantation de nouvelles usines de farine et d’huile de poisson. Le Coordonnateur national des CLPA estime que le ministère de la pêche a ainsi violé une des recommandations prises à l’issue de leur rencontre sur cette pratique. Abdoulaye Ndiaye d’ajouter que ces usines ne font que diminuer le stock halieutique et empêcher la durabilité de la pêche artisanale.
Nous l’écoutons au téléphone de Seynabou DIALLO



Invité : Babacar Sembène, Directeur de l’exploitation de l’ARM sur l’oignon

La campagne de commercialisation de l’oignon local tire à sa fin. Il ne reste plus que quelques jours pour la levée du gel. Les assurances sont du Directeur de l’exploitation de l’Agence de Régulation des Marchés. Pour Babacar Sembène, l’évolution des prix et des stocks indique sur les mesures à prendre. Selon lui, il ne faut pas attendre qu’il reste sur le marché 1kg de la denrée locale pour libérer les importations.
Il est joint par Seynabou DIALLO



Filière mangue : Production record cette année, plus de 20 mille tonnes exportées

Production record pour la présente campagne de la mangue. Plus de 20 mille tonnes de mangue « kent » exportées, selon Moda Guèye, Expert technique au niveau de la Fondation Origine Sénégal/Fruits et Légumes. Cependant, entre la production et l’exportation il y a du chemin. En cette période, la mouche des fruits et la pluie font que la qualité intrinsèque de la mangue diminue. Conséquence, l’exportation a été arrêtée depuis le 15 aout.
Moda GUEYE au téléphone de Seynabou DIALLO



« Tout commerçant ne respectant pas les prix doit être soumis à des sanctions »

Pour maintenir stables les prix, il faut respecter l’affichage des denrées homologuées. L’assurance est du vice-président de l’ASCOSEN. Selon Momath Cissé, tout commerçant qui ne respecte pas les prix doit être soumis à des sanctions. Par ailleurs, il a estimé que le consommateur doit être son propre contrôleur face à ces commerçants véreux.
Momath CISSE au téléphone de Seynabou DIALLO



Invité du jour : Oumar Cissé, Directeur exécutif de l’ACIS sur l’homologation des prix des denrées

Le ministère du commerce a sorti un communiqué où certains prix ont été homologués. Il s’agit du sucre, de l’huile, du pain et du gaz butane. Selon l’Association des Commerçants et Industriels du Sénégal, cette décision est arbitraire dans la mesure où il fallait faire une étude des stocks disponibles avant la baisse des taxes. Son Directeur exécutif estime qu’il sera difficile d’appliquer ces nouveaux prix sur le marché même affichés. Oumar Cissé d’ajouter qu’aucun commerçant ne veut vendre à perte.
Il est joint au téléphone par Seynabou DIALLO



Invité du jour : Alla Dieng, Directeur exécutif Unacois/Yeesal sur la pénurie de sucre

Difficulté liée à l’achat du sucre à la Compagnie Sucrière Sénégalaise, difficulté également à l’import, autant de facteurs qui ont conduit à une pénurie de cette denrée, selon l’Unacois/Yessal. Son Directeur exécutif d’affirmer par ailleurs que la vente du sucre est libéralisée et que les conditions draconiennes pouvant aller jusqu’à 200 milliards d’investissements ne sont pas données. Alla Dieng espère que la réunion convoquée par le ministre du commerce mardi débouchera sur des solutions.
Nous l’écoutons au téléphone de Seynabou DIALLO



Covid et Tourisme : Timide reprise des activités, selon Ibrahima Sarr

Timide reprise de l’activité touristique sur l’ensemble du territoire national. Selon le Directeur des Investissements et des aménagements touristiques qui donne l’information, c’est surtout les weekend que les sites font le plein. Ibrahima Sarr rassure par ailleurs que le protocole sanitaire est vivement respecté et qu’il n’y a pas le moindre risque.
Nous l’écoutons au micro de Seynabou DIALLO