Catégorie : Seynabou Diallo

Invité du jour : Me Assane Dioma Ndiaye, Président de la Ligue Sénégalaise des Droits de l’Homme

Un député qui exerce la fonction d’homme d’affaire est interdit de compétir par rapport à des marchés de l’Etat. L’affirmation est de Me Assane Dioma Ndiaye. Le Président de la Ligue Sénégalaise des Droits de l’Homme d’ajouter que des sanctions judiciaires sont prévues dans ces cas de conflits d’intérêts. Cependant, il précise qu’il faudrait d’abord déterminer de quel cas il s’agit réellement.
Il est joint au téléphone de Seynabou DIALLO



Invité du jour : Thierno Birahim Aw, DG CETUD sur la levée des restrictions

Les restrictions dans le secteur du transport ont été levées. Désormais les minibus Tata, les bus Dakar Dem Dikk et autres « cars rapides » pourront faire le plein. Le Directeur général du CETUD explique cette levée par l’urgence à appuyer la relance économique du secteur des transports. Thierno Birahim Aw insiste par ailleurs sur le port du masque et le nettoiement des véhicules une fois par semaine. Une obligation, selon lui.
Nous l’écoutons au micro de Seynabou DIALLO



Revue de Presse Economique du 14/09/20



DDD : Le bilan de l’ex-DG jugé satisfaisant selon son délégué de personnel

Renforcement du réseau urbain à Dakar et Banlieue, mise en place de Sénégal Dem Dikk dans 12 régions du pays, augmentation de l’interconnexion entre les régions, augmentation de salaires, entre autres. Le bilan des réalisations de Me Moussa Diop, ex-directeur de Dakar Dem Dikk est jugé satisfaisant par le délégué du personnel. Boubacar Fall estime que le nouveau directeur va essayer de hausser la barre. Il est également revenu sur l’impact de la crise à Dakar Dem Dikk ; de 20 millions de recettes journalières elles sont aujourd’hui entre 7 et 8 millions.
Il est joint par Seynabou DIALLO



Perte d’une décennie de progrès : Prédiction sombre mais qui se justifie

Les pays en développement à faible revenu risquent de perdre une décennie de progrès due à la pandémie. C’est ce que prédisent des experts du Fonds Monétaire International. Une prédiction jugée sombre mais qui se justifie selon Seydina Ndiaye. Pour l’économiste, cette situation pourrait s’expliquer par trois choses ; une baisse des investissements directs étrangers en Afrique entre 20 et 40%, une perturbation des chaines d’approvisionnement logistique et un coup de frein brutal à l’économie mondiale.
Seydina NDIAYE au téléphone de Seynabou DIALLO



Hausse du prix de la viande : La situation va revenir à la normale d’ici deux semaines, selon Mamadou D. Fall

La transhumance du bétail en cette période hivernale, la fête de Tamkharit mais surtout la crise au Mali justifient la hausse du prix du kilogramme de viande de bœuf, dixit Mamadou Doudou Fall. Le Président de l’Association des Professionnels de la viande et du bétail d’ajouter que la situation va revenir à la normal d’ici deux semaines.
Il est joint par Seynabou DIALLO



Sidya Ndiaye, vice-président, présente le plan de riposte de And Geusseum

Préavis de grève, port de brassards rouges, tenue d’un point de presse dans les jours à venir, c’est le plan de riposte de And Geusseum. Son vice-président dénonce la provocation dont les agents de santé subissent liée à des manquements. Pour Sidya Ndiaye, le gouvernement est tenu pour responsable de tout mouvement d’humeur.
Sidya NDIAYE est au téléphone de Seynabou DIALLO



Invité du jour : Oumar Dia, SG du SUDES/ESR sur la reprise des cours en septembre

Reprise des cours dans l’enseignement supérieur prévue le 1er septembre. Pour le SUDES, c’est l’évolution de la pandémie qui va dicter la reprise ou non des cours. Son Secrétaire Général d’ajouter que s’ils sont prêts, les conditions ne sont pas réunies pour le moment.
Oumar DIA est interrogé par Seynabou DIALLO



Invité du jour : Cheikh Waly Seck, économiste sur le déficit budgétaire du Sénégal

Le Sénégal affiche un déficit budgétaire de 335 milliards FCFA. L’information est contenue dans le point mensuel mai 2020 de la Direction de la Prévision des Etudes Economiques. Un déficit qui n’est pas surprenant, selon Cheikh Waly Seck. L’économiste qui estime qu’on pouvait s’attendre à plus d’ajouter qu’il faut serrer davantage la ceinture pour sauver notre économie.
Nous l’écoutons au téléphone de Seynabou DIALLO



Fermeture des frontières aériennes sénégalaises à l’espace Schengen : Horizon Sans Frontière dénonce

Horizon sans frontière dénonce le fait que les frontières aériennes sénégalaises soient fermées à l’espace Schengen. Pour son Président, le pays n’a pas les moyens de la réciprocité. Pour Boubacar Seye, les foyers d’immigration sont les 1ères victimes tant sur le plan social qu’économique.
Nous l’écoutons au téléphone de Seynabou DIALLO