Catégorie : Seynabou Gaelle Diop

Dermatose chez les pêcheurs : Des algues pourries en serait la cause, selon le CLPA de Joal

L’apparition de la maladie mystérieuse sur le corps des pêcheurs serait causée par des algues pourries qui traversent une ligne bien précise, nous renseigne le Coordonateur du Conseil Local de la Pêche artisanale de Joal. Si des chercheurs accusent les filets utilisés par les pêcheurs, Mbaye Seck soutient l’allergie de certains pêcheurs au toucher de ces algues. Toutefois, il rassure que ces algues vont disparaitre dans les semaines à venir avec les agitations de la mer.
Mbaye SECK est joint par Seynabou Gaëlle DIONG



Invité du jour : Habib Ndao, Secrétaire exécutif de l’Observatoire de la Qualité des Services Financiers

L’exploitation des résultats de la dernière enquête réalisés par l’Observatoire de la Qualité des Services Financiers démontre que 32% des clients ne sont pas informés des conditions tarifaires au moment de l’ouverture des comptes bancaires, 22,9% ignorent les taux d’intérêt débiteur et 27,5% estiment les informations fournies incomplètes. En sus de ces informations, l’Observatoire a initié un atelier de sensibilisation à l’endroit des consommateurs. Le but est de renforcer leur niveau de culture financière.
Habib NDAO Secrétaire exécutif de l’OQSF au micro de Seynabou Gaëlle DIONG



Assainissement : Le DG de l’Association Sénégalaise de Normalisation explique les normes ISO 24521 et ISO 30500

Les normes ISO 24521 et ISO 30500 dans le secteur de l’assainissement sont adoptées au Sénégal. Objectif, faciliter leur appropriation et leur mise en œuvre. Si la norme ISO 24521 est une norme de gestion des services de traitement des eaux usées domestiques de base, la 30500 regroupe, elle, les exigences de sécurité et de performances applicables aux technologies novatrices d’assainissement. Un atelier de renforcement sur ces normes s’est tenu ce matin dans l’optique d’initier les acteurs aux enjeux des normes internationales dans le secteur de l’assainissement.
Abdourahmane NDIONE DG de l’Association Sénégalaise de Normalisation au micro de Seynabou Gaelle DIONG



« Le Sénégal doit relever le défi de l’accès aux ouvrages d’assainissement », selon Ababacar Mbaye

Assainissement durable et changement climatique, c’est sous ce thème que sera célébrée la journée mondiale des toilettes prévue le 19 novembre. En marge de l’atelier de renforcement sur les normes ISO 24521 et 30500 dans les secteurs de l’assainissement, Ababacar Mbaye a révélé que le Sénégal va célébrer cette journée et sera une occasion pour sensibiliser l’importance des toilettes en milieu rural et urbain. Le Directeur de l’Assainissement signale par ailleurs que notre pays doit relever le défi de l’accès aux ouvrages d’assainissement surtout en milieu rural où le taux d’accès est à 42%.
Il est au micro de Seynabou Gaëlle DIONG



Lutte contre l’immigration clandestine : Plus de 400 millions débloqués par l’UE pour former 450 jeunes

Plus de 400 millions FCFA débloqués par l’Union Européenne pour la formation de plus de 450 jeunes. Le projet défi archipelago lancé ce matin entre dans le cadre de la lutte contre l’immigration clandestine et pour le développement de l’entrepreneuriat et l’employabilité des jeunes. Le projet concerne les régions de Dakar, Diourbel, Louga et Kolda pour une durée de 28 mois.
Ecoutons le ministre du commerce Aminata Assom DIATTA au micro de Seynabou Gaëlle DIONG



Sénégal : Comment mesurer l’impact de la pandémie de la COVID sur les PME ?

Des unités informelles de production ont résisté à la crise de la Covid 19. 88,3% sont restées opérationnelles en dépit du ralentissement de l’activité économique dû à la crise sanitaire provoquée par la Covid-19. C’est ce qu’a indiqué l’Agence Nationale de la Statistique et de la Démographie (ANSD) dans une étude. Au même moment, la Covid-19 a impacté négativement les PME qui perdent entre 30 et 100% de leur chiffre d’affaires, selon les résultats de l’enquête menée par l’ADEPME.
Les détails avec vous Seynabou Gaëlle DIONG



Sénégal : L’agriculture familiale pour lutter contre l’insécurité alimentaire

Au Sénégal, l’agriculture familiale poursuit son petit bonhomme de chemin. Ce type de production permet à une famille entière de se nourrir. Dans le monde rural, les femmes s’organisent pour la mise en place de boutiques pastorales pour conserver l’aliment de bétail, les denrées de première nécessité et les spéculations tout le long de l’année. Selon la présidente du Directoire national des femmes en élevage, un programme de sensibilisation est déroulé pour convaincre les jeunes à rester dans les terroirs et travailler dans les exploitations familiales.
Plus de détails avec vous Seynabou Gaelle DIONG



Journée mondiale de la normalisation au Sénégal : La réactualisation de la politique nationale de la qualité au menu

Ce 14 octobre est célébrée la journée mondiale de la normalisation. « Protéger la planète grâce aux normes » est le thème de cette 51ème édition. Célébrée dans un contexte de COVID 19, le Sénégal compte réactualiser son plan d’action de la politique nationale de la qualité à travers cette manifestation.
Seynabou Gaëlle DIONG



Saly : Restauration de 2,5 km de plage pour redorer l’image de cette localité

2,5 km de plage sont entrain d’être restaurés dans la station balnéaire à Saly. La récupération et la protection de ces plages sont exécutées pour attirer les sénégalais vers les destinations du pays. En plus de ces objectifs affichés, les acteurs touristiques comptent redorer l’image de cette localité et donner un coup de pousse à l’économie touristique.
Les détails avec vous Seynabou Gaëlle DIONG



Conseil présidentiel : Le TER sera sur les rails d’ici à 2021, selon le Président de la République

D’ici à 2021, une datte vague certes mais le président a tenu à rassurer les citoyens sur le démarrage très prochain du TER. Une annonce faite lors de la clôture d’un conseil présidentiel sur la relance de l’économie sénégalaise qui a réuni un parterre de personnalités. Le TER va assurer le transport de milliers de passagers par jour entre Dakar et l’AIBD. Mais pour le moment, les habitants de Dakar et de sa banlieue doivent prendre leur mal en patience et souhaiter que cette annonce soit la dernière.
Les détails avec vous Seynabou Gaëlle DIONG