Catégorie : Oumy Diop

Exploitation de phosphate à Matam : Un terrain d’entente trouvé entre SOMIVA et impactés

Après un an 6 mois de discorde entre la Société d’exploitation Minière de la Vallée du fleuve Sénégal (SOMIVA) et les populations de Ndendory, Hamady Ounaré et Orkadiéré, trois communes impactées par l’exploitation du phosphate s’entendent désormais après leur réunion hier avec le Gouverneur de Matam. Les points retenus restent à annuler tout le processus afin de le reprendre pour revoir en hausse l’indemnité mais aussi à faire bénéficier à ces localités les fonds miniers et les fonds d’appui au développement local.
Djibril DIAWARA est le porte-parole de ces impactés. Il est joint au téléphone par Oumy DIOP

Hémophilie : Plus de 420 malades traités et suivis au Sénégal

Ce 17 avril est célébrée la journée mondiale contre l’hémophilie. A l’instar des autres pays, le Sénégal, à travers l’Association Sénégalaise des Hémophiles, profite de cette journée pour sensibiliser sa population. Selon son Secrétaire général, plus de 420 malades sont actuellement traités et suivis au Sénégal. Prise en charge couteuse, non disponibilité des médicaments, autant de difficultés que vivent au quotidien les hémophiles.
Reportage Oumy DIOP

Invité : Moustapha Tall, Opérateur économique sur l’autosuffisance alimentaire

L’atteinte de l’autosuffisance alimentaire passera par une meilleure considération des opérateurs économiques, d’après Moustapha Tall. L’opérateur économique informe par ailleurs que l’interdiction de l’importation du riz indien décidée par les autorités sénégalaises à des répercussions sur le prix de ce riz devenu plus cher. Face à la presse ce matin, il est aussi revenu sur les difficultés auxquelles ils sont confrontés.
Nous l’écoutons au micro de Oumy DIOP

Suspension de la grève aux ICS : Les travailleurs ont obtenu gain de cause

En grève depuis le 23 janvier, les travailleurs des Industries Chimiques du Sénégal viennent de trouver un accord avec leur Direction générale. Obtenu grâce au Gouverneur de Thiès, cet accord porte sur une augmentation des salaires évaluée à 2 milliards 850 millions. D’après le porte-parole des travailleurs, cette augmentation est la plus grande satisfaction jamais obtenue par les travailleurs et va permettre d’améliorer les conditions de travail de quelques 1.200 agents en relevant leur pouvoir d’achat.
Oumy DIOP nous fait le point
Rappelons que ces travailleurs qui avaient décidé un arrêt total de travail exigeaient le paiement de 6 milliards représentant 1% des bénéfices réalisés par l’usine durant ces 3 dernières années.

Invité : Mor Diouf, Coordonnateur du Collectif interministériel des agents de l’administration

Grève générale à compter du 11 février, blocage sur l’acheminement du matériel électoral. Des décisions prises lors de l’assemblée générale du Collectif interministériel des agents de l’administration sénégalaise. D’après le Coordonnateur, par ailleurs Secrétaire général adjoint, ce ne sont pas moins de 30.000 agents qui réclament cette généralisation de l’indemnité de logement dans 22 ministères concernés.
Mor DIOUF est interrogé par Oumy DIOP

Invité : Cheikh Waly Seck, économiste sur les envois des Sénégalais de l’extérieur

1.700 milliards FCFA, c’est ce que les Sénégalais de l’extérieur ont envoyé en 2022. Ces fonds qui représentent 10,5% du PIB atteignent environ 2 milliards FCFA par jour. Information contenue dans la balance de paiement et confirmée par le Secrétaire Exécutif de l’Observatoire de la Qualité des Services Financiers (OQSF). L’économiste, Cheikh Waly Seck, se prononce sur ces estimations et plaide pour la création d’une banque de la Diaspora afin d’avoir une meilleure visibilité sur ces fonds.
Propos recueillis par Oumy DIOP

Les transferts d’argent des Sénégalais de l’extérieur en 2022 estimés à 1.700 milliards

1.700 milliards FCFA, c’est ce que les Sénégalais de l’extérieur ont envoyé en 2022. Ces fonds qui représentent 10,5% du PIB atteignent environ 2 milliards FCFA par jour. Information contenue dans la balance de paiement et confirmée par le Secrétaire exécutif de l’Observatoire de la Qualité des Services Financiers (OQSF). Les économistes se prononcent sur ces estimations et avancent des pistes de solutions pour une utilisation de ces fonds.
Oumy DIOP

Invité : Jean Aimé, Directeur général de Jokkolabs

Le Directeur général de Jokkolabs est l’invité du journal. Jean Aimé revient dans cet entretien sur les pistes de solutions pour renforcer la politique de jeunesse au Sénégal. Selon l’invité, l’Etat doit outiller les structures d’accompagnement des jeunes, les capaciter davantage et réorienter leur financement dans des secteurs prometteurs. Il ajoute que les jeunes doivent avoir une meilleure éducation financière et une culture entrepreneuriale pour réussir leur vie.
Entretien réalisé par Oumy DIOP

Invité : Ousmane Bob, Directeur général du Data Center de Diamniadio

L’invité du journal est le Directeur général du Data Center de Diamniadio. Ousmane Bob exhorte les jeunes à placer le numérique au cœur de leur métier d’avenir. Selon lui, il est primordial qu’ils occupent ces genres de secteurs ou domaines d’activités afin d’éviter qu’ils ne tombent entre les mains des étrangers. L’invite a été lancée ce matin au cours du Forum sur l’avenir des jeunes.
Entretien signé Oumy DIOP

Modernisation des marchés : 30 milliards pour la 1ère phase du programme

30 milliards, c’est le coût global de la première phase du Programme de Modernisation des Marchés initié par l’Etat. Prévue sur 5 ans, cette phase concerne 5 marchés à savoir Noumbé Diop de Diourbel, Tilène de Ziguinchor, Sandaga, Kaolack et Sandica de Pikine. Pour ce dernier, les travaux peinent à démarrer. Un retard dû, d’après les commerçants, au malentendu avec l’agence chargée de réfectionner ce marché. Ils demandent que les autorités mettent à leur disposition le protocole d’accord contenant toutes les modalités d’exécution avant un quelconque démarrage des travaux.
Reportage Oumy DiOP

YouTube