Catégorie : Ndeye Anta Ndiaye

Alimentation : Les Sénégalais consomment-ils des fruits et légumes?

Manger 5 fruits et légumes est une recommandation pour avoir une alimentation équilibrée. L’application de cette recommandation dans un pays comme le Sénégal n’est pas facile car l’accès à ces aliments nutritifs pose problème pour une frange de la population, selon certaines personnes rencontrées.
Reportage Ndèye Anta NDIAYE



Période hivernale : Difficile de s’approvisionner en légumes, poisson et viande

Certaines denrées telles que les légumes, le poisson, la viande deviennent de plus en plus chers et parfois rares sur le marché en cette période hivernale. Une situation que les commerçants rencontrés au marché Kermel de Dakar jugent difficile et donnent les raisons. Ainsi, certains clients ont du mal à faire leurs achats comme ils le souhaitent.
Reportage Ndèye Anta NDIAYE



Modernisation du transport : Les cars rapides bientôt retirés de la circulation

Les « cars rapides » vont être retirés de la circulation. Une déclaration du Président Macky Sall lors du conseil présidentiel à Diamniadio. Pour moderniser le secteur du transport, tout véhicule de plus de 40 ans sera retiré du secteur du transport. Une initiative saluée par certains usagers rencontrés à la gare routière de Petersen. Ils estiment que cette décision va apporter plus de sécurité dans le transport. Mais n’empêche, bon nombre de sénégalais considère les cars rapides plus accessibles comme moyen de transport.
Reportage Ndèye Anta NDIAYE



Normes sanitaires dans les boulangeries : Les consommateurs se prononcent

Faute de non respect des normes de sécurité et d’hygiène, une dizaine de boulangeries à Dakar ont été fermées par l’autorité. Les consommateurs sont d’avis que le ministère du commerce est dans son droit. Pour d’autres, l’hygiène dans les boulangeries doit être un impératif.
Reportage Ndèye Anta NDIAYE



COVID 19 : Le commerce de masques devenu moins lucratif au Sénégal

Usage de masque contre la covid 19 au Sénégal, le prix de l’unité en baisse. De 500 francs, le prix d’une pièce varie actuellement entre 250 et 100 francs. Cette baisse est consécutive à la levée des mesures restrictives depuis quelques temps. Aujourd’hui, le commerce de masques est devenu moins lucratif, selon les vendeurs.
Reportage Ndèye Anta NDIAYE



Hivernage : Le calvaire des travailleurs qui font les frais des embouteillages

L’hivernage, un véritable moment de calvaire pour la population de Dakar. Conséquence, des embouteillages et une hausse du tarif du transport. A ces heures, les travailleurs font les frais de la circulation en accusant du retard. C’est l’avis de certains rencontrés par notre reporter.
Reportage Ndèye Anta NDIAYE



Interdiction de circuler des gros porteurs : Un arrêté pas respecté par certains

Les gros porteurs sont interdits de circuler de 06 à 10h du matin et de 16 à 20h dans certains axes routiers de Dakar. Un arrêté édicté par les autorités pour diminuer les embouteillages. Mais cette mesure n’est pas respectée par certains, d’autres estiment qu’elle est injuste.

Ndèye Anta NDIAYE a fait un tour au rond point SCOA. Reportage



Hausse du prix de la viande : L’arbitrage de l’Etat demandé par les bouchers du marché Champ de Course

La viande connait une hausse. Le prix du kilogramme varie de 2.800 à 3.200 francs pour la viande de bœuf et de 2.800 à 3.500 francs pour celle du mouton dans presque tous les marchés. Face à la situation, les bouchers du marché des Champs de Course demandent l’arbitrage de l’Etat.
Reportage Ndèye Anta NDIAYE



Rareté du poisson en période d’hivernage : Les mareyeurs de Hann expliquent

En cette période d’hivernage, le poisson se fait rare entrainant une augmentation des prix. Certains mareyeurs rencontrés au quai de pêche de Hann tentent d’expliquer cette situation. Ils demandent d’ailleurs aux autorités de construire des chambres froides afin de conserver les poissons pour éviter une pénurie durant cette période.
Reportage Ndèye Anta NDIAYE



Coup d’Etat au Mali : Les transporteurs maliens basés à Dakar se prononcent

Première conséquence du coup d’Etat au Mali. La Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) procède à la fermeture des frontières régionales avec ce pays. Cette décision fait suite au renversement du pouvoir de Ibrahima Boubacar Keita. Après l’assemblée nationale, le président et son gouvernement ont démissionné sous la pression militaire dans la nuit du mardi au mercredi. Qu’en pensent les transporteurs maliens de cette situation ?
La réponse dans ce reportage de Ndèye Anta NDIAYE